Turquie révélateur du Califat islamique de la fin des tempsDaniel 12 :3 Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité.

Avant de commencer, nous voulons une fois de plus répéter la raison d’être de ces séminaires que nous avons commencés depuis 2018. Il s’agit pour nous d’être de ceux qui auront enseigné la multitude. Car enseigné les autres aujourd’hui est une tâche noble dans la mesure où nous préparons les hommes à comprendre ce à quoi ils seront confrontés demain. Nous les préparons aussi à être des enseignants pour les multitudes de demain qui auront besoin de comprendre pour ne pas être égaré par l’Anti Christ.

Nous sommes à un point d’intercession de plusieurs choses intéressantes sur le plan de l’eschatologie. En effet nous assistons à un croisement entre la géopolitique et des événements que la Bible a annoncé il y a des siècles. Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans que la Turquie du président Erdogan n’occupe le devant de la scène mondial. La Turquie n’avait jamais occupé une telle position depuis que ce pays qui était le centre de l’empire Ottoman était devenu un Etat séculier moderne à son indépendance en 1922. Comment comprendre le revirement qui s’opére vers le retour à un Etat islamique avec la présidence de Recep Tayyip Erdogan ? On assiste conjointement à un changement dans la nature du régime en Turquie qui est en train de devenir un régime Djihadiste et dictatorial.

Nous allons dans une première partie étudier les écritures pour voir comment une confédération de 10 nations s’élèvera du moyen orient à la fin des temps pour former le 8ème empire ou l’empire finale de la bête. Dans la deuxième partie nous montrerons que les agissements de la Turquie sur le plan national et international révèlent la mise en place d’un Califat islamique qui ressemble à celui que la bible prédit à la fin des temps.

1ère Partie : Comment la bête va réapparaître ?

Apocalypse 17 :3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.

Apocalypse 17 :8  La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra.

Ces textes qui semblent mystérieux à première vue ne le sont pas si on a reçu l’enseignement que j’ai donné sur les empires sataniques successifs jusqu’à nos jours. Je vais résumer cet enseignement. Au verset 3 Jean décrit une bête avec 7 têtes et dix cornes. Cette image représente la bête ou l’empire finale de Satan. Jean nous révèle que cet empire va à sa perdition c’est-à-dire vers sa fin. Il ajoute que cet empire qui aura existé, reparaîtra et les habitants de la terre seront étonnés de ce phénomène. Pour comprendre ce mystère, il faut comprendre comment s’est composé cet empire, pour cela il suffit de lire l’explication que Jean en donne au verset 9 à 10.

Apocalypse 17 :9-10 C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.10  Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.

Au verset 9-10 l’apôtre Jean explique que les 7 têtes de la bête sont des rois dont 5 ont existés (tombés), un est existant et l’autre viendra après le 6ème.  Les 7 têtes et les 7 rois représentent à la fois 7 empires gouvernés par 7 rois. Jean ajoute qu’un 7ème viendra et lorsque ce 7ème empire apparaîtra alors peu de temps après un 8ème empire qui est le dernier apparaîtra. Ce 8ème empire est celui décrit par l’image de la bête qui va à sa perdition et dont Jean parle au verset 8.

Pour comprendre tout cela il faut aller dans l’histoire du monde et rechercher les 5 empires qui ont apparu avant l’empire romain qui existait au temps de Jean (c’est celui « qui existe »). Ces empires sont : l’Egypte, l’Assyrie, Babylone, Les Médo-Perse et L’empire Macédonien. Tous ont eu à la tête un roi ou empereur et ils ont persécuté les juifs. Ces empires ont tous occupé des territoires qui englobaient la nation d’Israël et leurs territoires recouvraient les empires précédents. Après l’empire d’Alexandre le Grand, ce fut l’empire Romain qui existait au moment où Jean écrit. Cependant cet empire romain ne couvrait pas les territoires de l’empire macédonien qui l’a précédé. Le 7ème empire qui recouvra les territoires des autres empires fut l’empire Ottoman. L’empire Ottoman naquit à la suite de l’invasion des armées islamiques à partir du 7ème siècle. De tous les empires ce fut l’empire Ottoman qui durera le plus longtemps et qui occupa le plus large territoire  de l’histoire humaine. C’est lui le 7ème empire qui vient après celui qui « existe » dans le récit de Jean.

Ap 13:3  Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête.

Revenant à Apocalypse 17 :10  l’apôtre Jean nous dit que peu de temps après le 7ème  empire, le 8ème empire paraîtra. Pour savoir si ce que nous voyons aujourd’hui est bien le 8ème empire dont a parlé Jean, nous devons comparer ce que la bible dit avec ce que nous voyons se manifester devant nos yeux. L’empire Ottoman s’est éteint lorsque le Califat s’est disloqué et tous les pays qui le composaient, sont devenus des nations indépendantes. On peut donc dire que la tête de cette bête ou son gouvernement a reçu une blessure mortelle.

Selon Apocalypse 13 :3  cette blessure mortelle va guérir et la bête va reprendre du service quelque temps après et le monde sera dans l’admiration. L’empire Ottoman s’est éteint il y a à peine 100 ans et voir le président Erdogan vouloir le retour de cet empire à la vie est une chose incroyable que nous allons expliquer!

Quand est ce que les nations de l’empire final se mettront en ordre de guerre ?

A cet instant, il est important de se pencher sur les nations qui selon la bible composeront cet empire satanique de la fin des temps et pour savoir à quel moment ces nations se mettront en ordre de guerre à la fin des temps

Ezéchiel 38 :1-3 ; 8  La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots:2  Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, Vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, Et prophétise contre lui!3  Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal!4  Je t’entraînerai, et je mettrai une boucle à tes mâchoires; Je te ferai sortir, toi et toute ton armée, Chevaux et cavaliers, Tous vêtus magnifiquement, Troupe nombreuse portant le grand et le petit bouclier, Tous maniant l’épée; Après bien des jours, tu seras à leur tête; Dans la suite des années, tu marcheras contre le pays Dont les habitants, échappés à l’épée, Auront été rassemblés d’entre plusieurs peuples Sur les montagnes d’Israël longtemps désertes; Retirés du milieu des peuples, Ils seront tous en sécurité dans leurs demeures.

Nous constatons d’après ce texte qui nous parle du début de la formation de la coalition de l’armée de l’Anti Christ  (Gog) que cet événement se situe au moment où selon la parole de Dieu Israël après son exile dans le monde est retourné dans la terre d’Israël et  est en paix ou en sécurité dans son pays. Ceci est une indication très importante dans la mesure où nous savons que c’est 1948 que pour la première fois de son histoire Israël est retournée d’une captivité venant du milieu de plusieurs nations de la terre dans son pays d’origine qui avait été laissé désert pendant près de 2000 ans. Depuis ce temps Israël a été attaqué par les pays d’alentour et a subi plusieurs guerres. Depuis quelques années Israël recherche la paix avec ses voisins, maintenant depuis quelques jours, des événements s’enchaînent remarquablement pour annoncer que des accords de paix seront signés par Israël et les nations du Golf persiques. A l’heure actuelle l’EAU et le Bahreïn ont signé avec Israël les accords dits d’Abraham. Maintenant on annonce près d’une vingtaine d’autres.

Quels sont les peuples qui suivent l’Anti Christ ?

Da 7:24  Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume. Un autre s’élèvera après eux, il sera différent des premiers, et il abaissera trois rois.

La bible décrit le dernier royaume ou empire de la fin des temps comme un empire formé par dix royaumes qui ont à leur tête dix rois puis s’élève un onzième roi qui renverse 3 autres rois et ce onzième roi n’est autre que l’Anti Christ ou Gog le prince de Rosch. La bible donne des précisions sur les peuples qui suivront l’Anti Christ et par ce fait, nous pouvons reconnaître au jour d’aujourd’hui les nations qui feront partie de la coalition de l’Anti Christ. (Lire le livre : Les empires sataniques).

Ezéchiel 38 :1-5, 12-13,18 La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots:2  Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, Vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, Et prophétise contre lui!3  Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal!4  Je t’entraînerai, et je mettrai une boucle à tes mâchoires; Je te ferai sortir, toi et toute ton armée, Chevaux et cavaliers, Tous vêtus magnifiquement, Troupe nombreuse portant le grand et le petit bouclier, Tous maniant l’épée;5  Et avec eux ceux de Perse, de Kush et de Puth, Tous portant le bouclier et le casque;6  Gomer et toutes ses troupes, La maison de Togarma, A l’extrémité du septentrion, Et toutes ses troupes, Peuples nombreux qui sont avec toi.

12 J’irai faire du butin et me livrer au pillage, Porter la main sur des ruines maintenant habitées, Sur un peuple recueilli du milieu des nations, Ayant des troupeaux et des propriétés, Et occupant les lieux élevés du pays. Séba et Dedan, les marchands de Tarsis, Et tous leurs lionceaux, te diront: Viens-tu pour faire du butin? Est-ce pour piller que tu as rassemblé ta multitude, Pour emporter de l’argent et de l’or, Pour prendre des troupeaux et des biens, Pour faire un grand butin? 18 En ce jour-là, le jour où Gog marchera contre la terre d’Israël, Dit le Seigneur, l’Eternel, La fureur me montera dans les narines.

Da 11:42  Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d’Egypte n’échappera point. Il se rendra maître des trésors d’or et d’argent, et de toutes les choses précieuses de l’Egypte; les Libyens et les Ethiopiens seront à sa suite.

Daniel 11 :42  nous dit que l’Anti Christ se lèvera contre l’Egypte. Ezéchiel 38 :13 nous montre que L’Anti Christ  attaquera : la Jordanie, l’Arabie Saoudite et les pays de la péninsule d’Arabie (Séba, Dedan). Ezéchiel 38 :18  déclare que L’Anti Christ et son armée marchera aussi contre Israël afin que Dieu exerce sa vengeance contre eux. Dans Ezéchiel 38, nous pouvons reconnaître une coalition de 8 nations du moyen Orient. Il s’agit de Magog, dont les études historiques  étude montrent qu’elle est située dans le territoire actuel de la Turquie qui est la nation qui se trouve directement au nord d’Israël. Meshec et Tubal qui sont toujours historiquement en Turquie. La Perse qui n’est autre que l’Iran. Kush qui est le Soudan (Ethiopie), Puth qui est la Lybie d’aujourd’hui. Gomer, une région qui occupe aujourd’hui les nations suivantes : Turquie, Azerbaïdjan,  Armenie. Torgama situé en Turquie, en Azerbaïdjan et en Arménie.

Nous voyons selon les écritures un conflit entre deux blocs qui s’affronteront mais qui se présentent aujourd’hui sous la forme de deux régions bien connues: le bloc sunnite avec à sa tête les nations de la péninsule arabique plus l’Egypte et le bloc chiite composé de la Syrie et de l’Iran qui s’est coalisé à la Turquie. C’est-à-dire le roi du Nord contre le roi du Sud. Parmi les 8 nations d’Ezechiel 38 qui viennent contre Jérusalem, 5 d’entre elles (Magog , Meshec et Tubal, Gomer, Torgama) occupent le territoire de la Turquie moderne. Les 3 autres permettent comme un encerclement d’Israël avec au Sud le Soudan et à l’Est la Syrie, et l’Iran.

La puissante armée de l’Anti Christ

Ap 13:4  Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle?

Essayons d’évaluer ce que peut être la force militaire actuelle d’une coalition de 10 nations du moyen Orient ayant fait partie des anciens empires de Daniel. Prenons par exemple 10 nations modernes telles que: Turquie, Azerbaïdjan, Syrie, Liban, Irak, Afghanistan, Pakistan, Turkménistan, Ouzbékistan, et l’Iran. Les forces militaires de ces nations représentent actuellement 5,5 millions de personnes ce qui est de loin supérieur à toutes les armées de l’Europe combinée ainsi que celles de toutes les autres armées arabes. Si une telle armée se met en marche contre Israël, le monde entier ne dira-t-il pas comme Apocalypse 13 :4  « qui peut combattre contre cette armée ? » Grâce à la présence du Pakistan, une telle coalition aurait à sa disposition un arsenal nucléaire.

Ceci n’exclura pas que de par le monde, des dizaines de milliers de sympathisants puissent se joindre à cette armée en provenance d’autres pays islamiques.  Ajoutons à cela l’intervention de miracles sataniques décrits par Daniel au milieu de la semaine et la peur envahirait les autres armées qui oseraient intervenir.  Si nous prenons en compte qu’il s’agit d’une région qui chaque jour devient de plus en plus militarisée, nous pourrions spéculer sur une armée qui pourrait avoir une taille deux ou trois fois supérieure.  Ce qui est tout aussi remarquable c’est de voir qu’il y a un décalage sur le plan démographique entre les armées de ces 10 nations de l’Anti Christ et celles des nations occidentales. La moyenne d’âge des populations russes ou européennes est de l’ordre 40 ans tandis que celle d’une telle coalition est aux environs de 25 ans.

Ezechiel 38 :22  Je manifesterai ma grandeur et ma sainteté, Je me ferai connaître aux yeux de la multitude des nations, Et elles sauront que je suis l’Eternel.

Dans Ezéchiel 38, le Seigneur dit clairement à Ezéchiel, que c’est lui Dieu qui est ici à la manœuvre dans l’exécution de ces événements afin de se faire connaître et de manifester sa sainteté aux yeux des multitudes de nations. C’est pourquoi nous pouvons regarder ces jours sans crainte et avec confiance que notre vie et tout ce qui arrivera est sous le contrôle du Seigneur.

Résumé de la 1ère Partie

Nous avons montré que les écritures nous enseignent qu’à la fin des temps un nouvel empire se lèvera pour s’attaquer à Israël et aux pays qui seront en paix avec elle. A la tête de cet empire sera un homme appelé l’Anti-Christ ou Gog. Cet homme sera à la tête de l’armée d’une confédération de dix royaumes ou nations du Moyen orient ayant pour but de s’emparer de Jérusalem. L’Anti Christ et son armée s’attaqueront à Israël au moment où le peuple juif sera retourné en Israël à la suite d’un exile mondial et sera en paix dans son territoire.

Dieu lui-même fera venir cette armée de l’Anti Christ pour la détruire sur les montagnes d’Israël. Les peuples connus qui suivront l’Anti Christ dans cette guerre viendront des territoires suivants : Turquie, Lybie, Soudan, Irak, Iran, Syrie, Azerbaïdjan,  Arménie.

L’Anti Christ sera à la tête d’un empire qui aura précédemment existé et qui sera ravivé après un peu de temps. La particularité de cet empire c’est qu’il sera en majorité composé de peuples qui se trouvent actuellement dans le territoire turc. L’armée de l’Anti Christ sera très puissante au point de combattre Israël et tous ses alliés qui sont l’Egypte et les pays arabes du Golf persique. La question est : la Turquie du président Erdogan est-elle une révélation de ce nouvel empire qui vient ?

2ème Partie : Turquie : révélateur d’un nouvel Empire islamique

Il s’agit présentement de démontrer que comment ce que nous avons vu dans la première partie est en accord avec l’histoire du monde particulièrement dans ces jours où nous voyons la Turquie  sous le commandement de son président Racep Tayyip Erdogan agir et prendre des décisions inhabituel sur le plan géopolitique et stratégique.

Sur la carte nous avons l’empire Ottoman ou le 7ème empire de Satan qui est en train de reparaître sous nos yeux avec la Turquie à la manœuvre pour récupérer les anciens territoires qui composaient l’empire Ottoman. C’est la raison d’être de la formation de la confédération des 10 nations qui la composeront dans un futur proche.

Fin de l’empire Ottoman et révolution Kémaliste

Mustafa Kemal Pacha (1881-1938) fut le fondateur de la République de Turquie. C’était un militaire qui refusa de voir la nation turc être démembrée par le traité de Sèvres après la défaite de l’empire ottoman lors de la première guerre mondiale.  Il  mit un terme au règne du dernier sultan en 1922 et proclama la République de Turquie. La capitale fut déplacée d’Istanbul à Ankara et il mena une politique d’occidentalisation du pays. La laïcité fut inscrite dans la constitution et on supprima l’islam en tant que religion officielle. Il donna le droit de vote aux femmes et remplaça l’alphabet arabe par l’alphabet latin. La Turquie mena une révolution sociale et culturelle sans précédente ou « Révolution kémaliste« .

L’émergence d’une nouvelle Turquie

Depuis la fondation de la République en 1923 et jusqu’à la première intervention de l’armée turque en Syrie, la Turquie, n’avait pas participé militairement à la Deuxième Guerre mondiale et ne s’était engagé que deux fois dans des conflits armés. La Turquie qui était entrée dans l’OTAN, évitait de s’impliquer dans les affaires régionales et entretenait une relation privilégiée avec les Occidentaux. Ce n’est qu’au cours ces deux dernières décennies que Recep Tayyip Erdoğan président de la Turquie a progressivement remis en cause cette politique, aujourd’hui ce mouvement s’accélère, depuis le coup d’État manqué de 2016.

La carrière de Recep Tayyip Erdoğan  a commencé à Istanbul dont il fut le maire en 1994. Il fit de cette ville la vitrine de son régime. Cela se traduisit par des réalisations de prestige : développement du métro, troisième pont ou tunnels sur le Bosphore, nouvel aéroport immense, projet de canal pour doubler le Bosphore, grande mosquée construite au sommet de la colline de Camlica, etc.

Le tournant historique de la Turquie

Aujourd’hui la présidence Turque souhaite le retour des lois islamiques comme cela fut le cas à l’âge d’or de l’Empire Ottoman, un Califat islamique du moyen âge. La Turquie recherche à se positionner comme l’Etat islamique du monde. Ici, il est important d’apporter quelques éclairages. Il y a eu depuis 2014 la proclamation d’un Etat islamique par un groupe terroriste dénommé ISIS. Mais la vérité c’est que le véritable Etat islamique que les musulmans attendent doit avoir une origine dans l’ancien empire Ottoman ou Califat islamique. Ce groupe terroriste ISIS qui a été finalement décimé par les kurdes soutenus par les Etats Unis en coalition avec le Européens.

Un parallèle avec ce qui s’est passé il y a 100 ans

Il y a un parallèle intéressant entre ce que nous vivons aujourd’hui et ce qui se passait il y a 100 ans. Parfois l’histoire peut nous aider à comprendre ce qui se passe au présent. En effet il y a pratiquement cent ans, entre 1918 et 1920, il y eu aussi une pandémie causé par un virus dénommé : grippe espagnole. Ce qu’il y a de curieux, c’est que les mêmes mesures barrières que l’on préconise aujourd’hui à savoir : le confinement, les masques, la distanciation furent préconisées.

Lorsqu’en 1920, le monde a pu juguler cette pandémie, il y a eu un boom économique. De la même manière qu’aujourd’hui les gens paniquent et se demandent ce qui se passera dans le monde, les hommes de cette époque furent inquiets du lendemain incertain. Mais surprise, l’année suivante on vit dans tous les domaines, un grand boom sur le plan économique, financier, culturel scientifique et même artistique. Cela a duré jusqu’en 1929.  Puis dans la décennie suivante, il eut une grande dépression sur le plan financier et économique qui commença d’abord aux Etats Unis puis en Europe pour se propager dans le reste du monde.

L’arrivée du précédent dictateur mondial sur la scène

Le boom économique de la décennie de 1920 à 1930 ayant ouvert la voie à une dépression sur la décennie suivante,  ce fut une entame pour l’entrée en scène d’un homme que personne ne connaissait. Cet homme qui ne venait pas d’une famille royale s’est élevé de nulle part en très peu de temps pour conduire le monde dans une ruine incroyable qui a culminé par le génocide des juifs. Cet homme s’appelait Adolph Hitler. Hitler a capitalisé sur le vide du pouvoir, vide géopolitique, économique, financier et social qu’avait laissé la dépression pour prendre le pouvoir en Allemagne et bâtir une armée puissante dont le but était d’établir le millénaire du  3ème Reich et l’extermination de la race juive.

C’est vraiment de manière incroyable qu’à la fin de la deuxième guerre mondiale, l’Etat d’Israël est né en 1948. Il s’en est suivi alors des guerres qui ont permis la libération de Jérusalem par les soldats juifs. Depuis ce temps-là tout le moyen orient s’est mis en branle à cause de cette situation.

Ce que nous voyons aujourd’hui peut être comparé à ce qui s’est déjà produit dans le passé de l’histoire humaine. En effet qui aurait pu imaginer en 1920 qu’une guerre aussi dévastatrice que la deuxième guerre mondiale était en train de se mettre en place. Qu’auriez- vous fait si en 1920 vous aviez connaissance de ce qui allait se passer en 1935 ?

Parallèle avec la crise actuelle

Nous voici en  2020 nous avons la crise du COVID19. Pendant que les uns voient arriver une dépression, d’autres saisissent cette situation comme une opportunité. Le président de Turquie Recep Tyiip Erdogan, est aujourd’hui dit-il en train de saisir cette opportunité pour pousser la Turquie vers une direction précise. Il précise que personne ne doit s’opposer à lui sur son chemin car quiconque le fera, sera éliminé par tous les moyens. Ce chemin, dit-il mènera la Turquie à l’établissement de l’Etat islamique.

La Turquie s’est brouillée avec la Grèce au sujet de revendications de territoires dans leurs Zones économiques exclusives. Des tensions entre les troupes militaires navales turques et françaises se sont produites en mer méditerranée au sujet du forage de pétrole et de la livraison d’armes à la Lybie. Sans oublier la guerre larvée sur sa frontière avec la Syrie au sujet des Kurdes. Nous vivons des moments extraordinaires où les frontières politiques au proche et moyen orient se métamorphosent sous nos yeux. La question est-ce pour laisser place à un nouvel empire islamique ou Califat qui aura à sa tête l’Anti Christ ?

Qu’est ce qu’un Califat

Que deviendrait le catholicisme s’il n’y avait pas Rome ? C’est ce qui se passe actuellement au niveau de l’Islam depuis que le Califat ou l’empire islamique d’Ottoman a été dissous depuis 1923. Ce qui s’est passé entre la mort de Mahomet et 1923, ce fut la formation de plusieurs Califats à cause des divisions en leur sein. Mais il est apparu un Califat dominant qui a pris la place de l’empire romain oriental et qui a duré de 722 à 1923.

Un Calife est celui qui règne sur un Califat. La position de Calife est celle d’un leader religieux dont l’étendue géographique se situe sur tous les territoires où se trouvent ses sujets. Le Calife est aussi un leader sur le plan économique parce qu’il dicte la politique économique de son Califat.

Turquie de Recep Tayyip Erdoğan  vers un empire Neo-Ottoman ?

Le régime du président Erdoğan, veut-il raviver l’ancien empire Ottoman malgré son impopularité en Turquie? Nous ne disons pas qu’Edorgan est l’Anti Christ, mais nous devons regarder ce qui se passe dans ce pays parce que tout se passe comme si ces événements pourraient conduire à la formation de l’empire finale de l’Anti Christ dont nous parle la bible dans Daniel, Ezéchiel, Apocalypse etc.

Un des ministres du président Erdoğan a dit à la presse: que la Turquie marchait sur un chemin dont le plan est secret. « Allah est avec nous pour un réveil que personne n’imagine » dira-t-il. Ses paroles sur la formation d’un nouveau Califat ont provoqué une levée de bouclier dans le monde au point où son gouvernement a dû démentir ses propos.  Nous nous rappelons que c’est de cette même manière que les nazis avaient commencé leur campagne avant d’envahir les pays d’alentour. Ils utilisaient un double langage, ils déclaraient ce qu’ils avaient l’intention de faire et apportaient en même temps un démenti tout en poursuivant leur agenda.

La vision néo-Ottoman du président turque et futur du moyen Orient

Depuis que le président Erdogan a pris le pouvoir, il a multiplié par 20 le budget du ministère qui s’occupe des affaires religieuses. Le président Erdogan n’a jamais caché son amour pour les Djihadistes et l’Islam. C’est pourquoi nous voyons en Turquie la multiplication exponentielle du nombre d’Imams et d’enseignants du Coran. La Turquie ne va-t-elle pas vers la formation d’un Etat islamique qui va contrôler le Moyen Orient ?

Le 24 Juillet 2020, 97ème anniversaire du traité de Losane qui mettait fin à la première guerre mondiale, le démantèlement des territoires de l’empire Ottoman et la reconnaissance de la Turquie comme un état moderne; le président Erdogan inaugurait la restauration de l’ancienne basilique Anne Sophie en mosquée Hagia Sophia. Cette basilique fut construite au 6ème siècle et représentait la plus grande cathédrale au monde. En 1934 elle fut transformée en un musée que les chrétiens et musulmans pouvaient visiter. Pendant la cérémonie, l’imam monta sur le pupitre, brandissant « l’épée de l’empire Ottoman ».  Pendant son discours inaugural, Erdogan déclara que : « La résurrection de la mosquée Hagia Sophia était le prélude de la libération de la mosquée d’El Aqsa  à Jérusalem et que c’était une étape marquante de la volonté des musulmans de sortir de la période qui avait mis fin au gouvernement du Califat». En d’autres termes, que nous assistions à la fin de la suspension du gouvernement de l’empire Ottoman et au tournant pour la restauration de l’ancien Califat islamique.

Stratégie turque de récupération des anciens territoires de l’Empire Ottoman

La Turquie est aujourd’hui en Irak et planifie de prendre le Nord de la Syrie, en Lybie, se dispute avec la Grèce et la France en mer méditerranéenne. Voilà pourquoi on assiste à des clashes entre les armées turcs en Arménie, Azerbaïdjan, Bulgarie, Chypre etc. En Israël, ils soutiennent de manière ouverte le Hamas, et tous ceux qui veulent libérer la terre d’Israël des « sionistes ». La Turquie a récupéré des groupes syriens djihadistes qu’elle a déplacé comme des mercenaires en Lybie afin d’avoir un contrôle sur la région méditerranéenne.

La Turquie est en train de prendre un avantage certain dans cette période de la pandémie du COVID 19 pour avancer ses plans pour un renouveau dans le Moyen Orient. Nous risquons de voir un moyen Orient que nous ne soupçonnions point se manifester au sortir de cette pandémie. Ce qui est surprenant c’est l’indifférence du monde entier totalement distrait par la pandémie du Covid19 permettant ainsi au président turc de marcher sur des symboles chrétiens et d’annoncer la récupération de tous les territoires de l’ancien empire Ottoman à son profit.C’est pourquoi il est écrit que Les habitants de la terre s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était et qu’elle reparaîtra.

Apocalypse 17 :8  La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra.

C’est aussi pourquoi au moment où en 2012 les nations arabes s’émancipaient de leurs dictateurs, la Turquie d’Erdogan, s’est présentée comme un grand frère pour soutenir cette révolution. Erdogan avait déjà en pensée le retour de ces nations dans l’empire Ottoman. Son désir était de créer une confédération stratégique islamique pour raviver le Califat islamique.

L’Etat islamique, un ballon d’essai ?

Quand en 2014, le monde fut le témoin de la montée d’ISIS, le nouvel état islamique et qu’on a vu des drapeaux noires être brandis par des insurgés, le monde s’est demandé d’où venaient les véhicules sur lesquels ils paradaient, d’où venait l’argent, les armes et qui finançait tout cela ? Tous ces dizaines de milliers de combattants qui allaient rejoindre l’état islamique, venaient de la Turquie. Ils étaient les protégés de l’armée turque et recevaient tout ce dont ils avaient besoin de la Turquie. Les frontières de la Turquie étaient complètement ouvertes pour eux.

Ce sont les kurdes qui en rentrant dans la bataille furent déterminant dans la défaite de l’armée de l’état islamique en 2019. Lorsque les Kurdes sont entrés dans le conflit, les turcs ont tout de suite refermé leurs frontières sous le prétexte de la sécurité et du terrorisme pourtant quand l’Etat islamique avançait dans son agenda, ils étaient muets. Ce qui se passe c’est que la Turquie profite du fait qu’elle est considérée par les nations occidentales comme un pays séculier alors qu’elle est en réalité un empire islamique en reformation.

Voici une anecdote, le leader de l’Etat islamique dénommé Al Bagdadi qui fut tué par les marines américains, habitait à un jet de pierre de la frontière turc et était en réalité sous la protection des services secrets turcs.

Le Califat Turc en construction

Le 25 Juillet 2020 le président Erdogan parlant du Covid19, a appelé les nations à capitaliser sur le vide qu’avait laissé cette pandémie, pour acquérir une importante position dans le système mondial politique et économique qui sera restructuré après la pandémie. Il déclara : « Nous développons notre industrie de la défense et nous fortifions notre armée sur le plan national en faisant des acquisitions de masse ».

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que l’histoire du monde selon la Bible, va vers l’apparition d’un nouvel empire Ottoman qui va attaquer Israël pour prendre Jérusalem et entraîner la persécution des juifs et de tous ceux qui se tiendront de leur côté dans le monde. Ceci aura pour résultat un génocide jamais égalé depuis que la terre existe et un autre exile des juifs dans le monde.

Durant la purge de 2016 suite au coup d’état manqué 50 000 personnes furent arrêtées, le gouvernement turc prit toutes les dispositions pour se débarrasser de 100 000 employés du secteur public qui pouvaient s’opposer à son agenda géopolitique. Tout ceci sans que la communauté internationale ne puisse faire quoi que ce soit. Le président de Turquie Recep Tyyip Erdogan a de manière ouverte depuis des années purgé son armée de tous les officiers qu’il soupçonnait d’être contre lui. Puis il déclara que plusieurs personnes qui mal parlaient de ce que la Turquie faisait, avaient fermé leur bouches parce qu’il contrôlait tous les domaines faisant ce qu’il voulait. Erdogan agit de la même manière qu’Adolf Hitler fit pour prendre le pouvoir à savoir : changer les institutions tout en organisant une purge au sein de la nation pour brimer ceux qui étaient contre lui.

Recep Tyyip Erdogan déclara : « Personne ne peut s’opposer à nous en ce qui concerne notre agenda qu’il s’agisse en Irak, en Lybie etc, nous faisons ce que nous voulons. » Parlant des Etats Unis, de la France, de l’Allemagne et de l’Europe, il affirma que ces puissances mondiales respectaient ses positions. Erdogan provoqua les nations en disant : « aucune nation  ne peut s’opposer à une nation qui a dans sa pensée : « si nous mourrons, nous serons des martyres et si nous vivons nous deviendrons des vétérans. Nous vous mettons en garde, si vous voulez payer le même prix alors nous vous lançons un défi : avancez donc dans le champ de bataille! »

Voici une nation membre de l’OTAN qui pendant des années a tenté d’être membre de l’Union Européenne sans succès. Voilà un président qui a des relations avec les gouvernements occidentaux et qui cependant cultive des relations stratégiques avec les groupes djihadistes du moyen orient.

Pourquoi les puissantes nations du monde ne voient-elles pas et ne comprennent-elles pas ce qui se passe ? C’est parce qu’elles prétendent que la Turquie leur sert de contre balancier à l’Iran. Elles ont cette fausse perception selon laquelle la Turquie et l’Iran sont antagonistes. Elles ne connaissent pas les écritures et ne leurs donnent pas la valeur qu’elles devraient avoir.

La résurrection de l’empire Ottoman dont parle le président Erdogan a déjà été prédite par l’apôtre Jean dans Apocalypse 13:3 et 17:8 .  Nous avons vu que Jean parla de la tête de la bête ou du gouvernement du 7ème empire qui allait subir un coup mortel et qui retrouvera quelques temps après la guérison. Erdogan annonce donc la guérison ou la restauration du Califat d’un nouvel empire Ottoman.

Daniel 8 :21-25 Le bouc, c’est le roi de Javan, La grande corne entre ses yeux, c’est le premier roi.22  Les quatre cornes qui se sont élevées pour remplacer cette corne brisée, ce sont quatre royaumes qui s’élèveront de cette nation, mais qui n’auront pas autant de force.23  A la fin de leur domination, lorsque les pécheurs seront consumés, il s’élèvera un roi impudent et artificieux.24  Sa puissance s’accroîtra, mais non par sa propre force; il fera d’incroyables ravages, il réussira dans ses entreprises, il détruira les puissants et le peuple des saints.25  A cause de sa prospérité et du succès de ses ruses, il aura de l’arrogance dans le coeur, il fera périr beaucoup d’hommes qui vivaient paisiblement, et il s’élèvera contre le chef des chefs; mais il sera brisé, sans l’effort d’aucune main.

Ce passage de Daniel 8 nous parle de la fin des temps et de la personnalité de l’Anti Christ (roi impudent (cynique, insolent, effronté) et artificieux (rusé)) dont la puissance s’accroît non par sa force mais sa ruse. Le contexte de l’apparition de ce roi dans Daniel 8 est celui de « lorsque les pécheurs seront consumés », C’est-à-dire dans un temps d’apostasie. Nous savons selon l’histoire que le roi de Yavan (empire macédonien) n’est autre qu’Alexandre le grand qui a défait l’empire Médo Perse représenté par Le bélier aux deux cornes. Nous savons que l’empire grecque d’Alexandre le grand fut divisé en 4 par ses généraux.

Daniel 8 : 9- 12 De l’une d’elles sortit une petite corne, qui s’agrandit beaucoup vers le midi, vers l’orient, et vers le plus beau des pays.10  Elle s’éleva jusqu’à l’armée des cieux, elle fit tomber à terre une partie de cette armée et des étoiles, et elle les foula.11  Elle s’éleva jusqu’au chef de l’armée, lui enleva le sacrifice perpétuel, et renversa le lieu de son sanctuaire.12  L’armée fut livrée avec le sacrifice perpétuel, à cause du péché; la corne jeta la vérité par terre, et réussit dans ses entreprises.

Les versets précédant doivent être mis en rapport avec ceux que nous avons précédemment lus. Nous voyons après que la grande corne (Alexandre le grand) soit partie, des 4 autres cornes qui lui succède, de l’une d’entre elles sort une petite corne qui fait des ravages. Je crois que nous reconnaissons là l’Anti Christ de la fin des temps parce que les versets qui suivent nous le montrent enlever le sacrifice perpétuel du temple qui sera bâti à Jérusalem. Ici, c’est comme si ce texte voudrait suggérer qu’à la fin des temps l’Anti Christ s’élèvera du territoire de l’ancien empire d’Alexandre le grand dont la Turquie (Royaume de Séleucos) fait partie pour faire ses conquêtes. Voilà pourquoi nous devrions garder les yeux sur la Turquie. Nous sommes en pleine spéculation car il pourrait tout aussi se lever du royaume de Ptolomée qui contient Israël.

L’influence de la Turquie sur les Etats Unis

Aujourd’hui aux Etats Unis d’Amérique, les groupes d’influences islamiques les plus puissants sont les groupes turcs. Ce sont des groupes islamistes extrémistes qui ont de l’influence sur le gouvernement des Etats Unis. Ces groupes ont réussi à faire en sorte que les embrassades des Etats Unis financent des projets dont le but est de facilité la mise en place de communautés islamiques dans les nations. Leur « lobying » consiste à amener le gouvernement américain à s’aligner aux idées de la Turquie. A l’heure actuelle il existe des personnes dans le département d’état américain qui pour leurs intérêts personnels sont loyaux vis à vie de la Turquie.

Depuis l’arrivée du Président Obama à la Maison Blanche, le gouvernement américain a laissé prospéré cet état de chose et c’est pourquoi l’on voit naître ce monstre que va devenir la Turquie. Car s’ils avaient une perspective biblique de ce qu’est la Turquie, il ne l’aurait pas fait. Malheureusement cette montée en puissance de la Turquie va avoir des conséquences dommageables sur les américains eux-mêmes.

Qui sont les alliés de la Turquie aujourd’hui ?

Au jour d’aujourd’hui, le prestige de la Turquie dans le monde arabe a culminé au début de ce qu’on a appelé les printemps arabes en 2012. On a parlé alors d’un « modèle turc ». C’était un pays musulman qui réussissait économiquement et qui possédait un régime politique pluraliste, elle apparaissait comme l’exemple à suivre par excellence. C’est ainsi que l’influence turque a été forte à cette époque-là dans le monde arabe, et en particulier dans les pays qui s’étaient soulevés.

Mais cette image favorable s’est vite dégradée. Tant chez les libéraux ex-révolutionnaires que chez les dirigeants des régimes autoritaires arabes restaurées. La Turquie suscite la méfiance, parce que son régime s’est rigidifié et n’a pas hésité à réprimer les événements démocratiques comme ceux de Gezi, mais aussi parce qu’elle a soutenu des mouvements proches des Frères musulman s. Le résultat est que les relations turco-arabes qui connaissaient une idylle, il y a une dizaine d’années, sont devenues aujourd’hui à nouveau très difficiles.

Il est vrai que le Qatar s’est révélé un allié fidèle et qu’Ankara entretient actuellement de bonnes relations avec Alger, mais partout ailleurs la situation est au mieux une circonspection polie (Tunisie), au pire une franche hostilité (Égypte, Émirats). À cet égard, l’Afrique orientale (Somalie, Soudan et bien sûr Libye) est désormais un espace où s’exprime une rivalité entre la Turquie (soutenue souvent par le Qatar) et les régimes arabes du golf (L’Égypte, Arabie saoudite, Émirats Arabes Unis, en particulier). Est-ce une coïncidence si la plupart de ces nations qui s’entendent aujourd’hui avec la Turquie suivent Gog dans Ezéchiel 38 ? Est-ce une coïncidence si aujourd’hui des accords de paix s’annoncent en cascade entre Israël et les nations du golfe persique ? Nous voyons donc une mise en ordre de combat entre les pays qui s’allieront à Israël dans le Moyen Orient et ceux qui seront avec l’Anti Christ contre Israël et ses alliés.

Jérusalem une pierre pesante pour les nations

Zacharie 12:3  En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.

Nous avons vu que dans les derniers jours une confédération de dix nations ou rois du moyen orient se formera pour attaquer Israël et ses alliés. Zacharie 12 :3 précise qu’en cette période-là la ville de Jérusalem sera au centre de la convoitise des nations mais ceux des nations qui voudront la soulever la trouveront très lourde. Il est évident que personne ne peut arrêter ce que Dieu a  déjà prévu pour l’histoire mais nous devons nous interroger pour savoir quelle est notre part dans l’histoire de l’humanité au moment où nous prenons conscience de ce qui se passe. Car nous croyons que ce sera l’époque que Jésus a décrit comme suit : « il y aura des guerres et des bruits de guerres ». Nous croyons que le sujet de ces guerres sera la contestation entre les nations au sujet de : Jérusalem comme capital d’Israël.

Turquie : la plus  grande menace avenir pour Israël

Lorsqu’on voit ce qui se passe au niveau de la Turquie et que l’on comprend le retournement qui va se produire selon les écritures sur le plan géopolitique pour mettre à jour l’un des plus grands ennemis d’Israël, il y a de quoi être surpris. Au jour d’aujourd’hui, les dirigeants d’Israël se méfient beaucoup de l’Iran qu’elle considère comme la plus grande menace contre Israël.

Israël ne sait pas qu’il y a un ennemi plus redoutable qui est en train de se préparer derrière son dos pour devenir son pire ennemi. Il s’agit de la Turquie. C’est vrai que l’Iran fait peur avec ses missiles à longues portées ainsi que son désir d’acquérir l’arme nucléaire à tout prix. Mais quand nous lisons les écritures nous savons que le danger viendra d’ailleurs.

La Turquie est une plus grande menace pour Israël et le monde parce qu’elle représente une menace sur plusieurs plans et nous entrons dans une phase où cela sera beaucoup plus ressenti qu’auparavant. Pourquoi ? Parce que la Turquie est en train de prendre un virage géopolitique et stratégique dans lequel, elle deviendra une menace pour toutes nations du monde qui tiennent à la préservation de certaines valeurs communes comme : la vie, la protection des libertés et des minorités.

Conclusion et réalité actuelle

En conclusion nous pouvons affirmer que nous sommes peut-être en train d’assister à la mise en place d’un nouvel empire Ottoman ravivé. Ceci pourrait avoir comme conséquence la formation progressive d’une alliance de la confédération de 10 nations dont nous a parlé Daniel et Apocalypse, Ezéchiel, Esaïe etc. Si tel est le cas, lorsque cela se matérialisera d’une manière concrète, les prophéties que la bible a depuis des millénaires annoncées se mettront davantage en place et nous qui étudions la Bible nous comprendrons l’heure qu’il est sur l’horloge de Dieu et le sens de l’histoire tandis que cela sera caché aux yeux du monde. Nous comprenons par cette étude l’importance d’analyser la nouvelle dynamique de paix qui se propage au moyen orient entre Israël et les nations arabes du Golf persique sous nos yeux. C’est vraiment l’heure d’étudier les prophéties concernant les temps de la fin pour nous permettre d’être de ceux qui éclaireront la multitude.

Je vous invite au dernier samedi du mois d’octobre à un séminaire pour parler des Accords israélo-arabes et  de la détresse de Jacob sous le thème : Accord d’Abraham: le bon, le mauvais et le pire.

Quels liens y –a-t-il entre ce que la bible appelle la détresse de Jacob et les accords entre Israël et les nations arabes ? Qu’est ce qui va changer à la suite des accords  dits d’Abraham? Quels sont les pays arabes susceptibles de les signer ? Pourquoi ? Quelles conséquences auront-elles sur les problèmes qui ont pourris les relations Israélo palestiniens ? Comment l’Anti Christ profitera de ces accords ?

 Alain Bouwa