Les Écritures parlent beaucoup de ceux qui se sont rebellés contre Dieu, parce que c’est un très sérieux sujet – avec de très sérieuses conséquences ! En lisant l’histoire d’Israël et de Juda, on voit qu’une génération après l’autre ils se rebellaient contre le Seigneur. Dieu dit à Osée : « Mon peuple est enclin à s’éloigner de moi… » (Osée 11:7). En hébreux, cela veut dire: « Mon peuple a l’habitude de me tourner le dos et de s’éloigner de moi. Ils ont toujours eu cette tendance ! »

Jérémie émit fréquemment ce cri du coeur: « Revenez, enfants rebelles, dit l’Eternel; car je suis votre maître… » (Jer 3:14). »...Nos iniquités témoignent contre nous…Ô Eternel! … Car nos infidélités sont nombreuses, nous avons péché contre toi. » (Jer. 14:7). Le mot rébellion signifie simplement, « tourner le dos à Dieu.« 

Par ironie, la plupart du temps, le peuple de Dieu s’est rebellé après des périodes de grandes bénédictions et de prospérité. Souvent, lorsque Dieu a déversé des grâces incroyables sur Israël, peu après, le peuple s’est écarté de Lui.

Jérémie 14 :7,11« Pourquoi te pardonnerais-je? Tes enfants m’ont abandonné, et ils jurent par des Dieu qui n’existent pas; J’ai reçu leurs serments, et ils se livrent à l’adultère… La maison d’Israël et la maison de Juda m’ont été infidèles, dit l’Eternel ».

Le Seigneur veut dire ici, « Je les ai bénis, je les ai favorisés. Et maintenant, ils me tournent le dos ! ». Dans ce passage, Jérémie décrit exactement ce que c’est de se rebeller. Tout d’abord, le rebelle est quelqu’un qui, à un moment, goûta aux bénédictions et aux faveurs de Dieu. Il marchait devant le Seigneur avec un cœur dévoué, humble et bon. Il aimait prier et creuser la Parole de Dieu. Il jura « je te servirai de tout mon cœur. » Et pendant un temps, il chercha le Seigneur fidèlement. Il abandonna ses voies mauvaises et se réjouit de la compagnie qu’il trouva avec les autres saints dans la maison de Dieu. Mais après, quelque chose a commencé à le détourner de Dieu le cœur de ce chrétien. Il n’a plus eu d’amour sincère.

La rébellion s’y est glissée à la place. Peu après, il a perdu à la fois l’amour et la crainte de Dieu. Il n’a plus tremblé en présence de Dieu. Petit à petit, son cœur est devenu froid. Aujourd’hui, cette personne s’est complètement révoltée contre la voie étroite et elle est retournée dans le monde. Elle est devenue complètement aveugle, insensée, sans compréhension. Elle ne recherche plus Dieu ni ne se tourne vers sa Parole. Tout le désir de prier est parti. Et cette personne ne va plus dans la maison de Dieu. Elle s’est complètement écartée elle-même de la présence de Dieu – et elle se dirige vers l’apostasie ! La Bible est très claire. Se rebeller est une chose mauvaise et amère – et cela a de terribles conséquences !

Jérémie 2:19,21 « Ta méchanceté te châtiera, et ton infidélité te punira, tu sauras et tu verras que c’est une chose mauvaise et amère d’abandonner l’Eternel, ton Dieu, et de n’avoir de moi aucune crainte, dit le Seigneur, l’Eternel des armées ». Je t’avais plantée comme une vigne excellente et du meilleur plant; comment as-tu changé, dégénéré en une vigne étrangère? ».

Le Seigneur est en train de dire, « Comment peux-tu te détourner de moi, quand je t’ai planté et que j’ai essayé de t’établir ? Malgré tout, tu t’es détourné et tu est parti ! »

Je connais l’histoire d’une dame qui a échappé de justesse à une mort certaine. Cette femme était chrétienne ainsi que son mari. Ils allaient tous avec leurs enfants à l’église. Ce couple était riche car la femme comme le mari avait une bonne situation financière. Malheureusement ils se chamaillaient très souvent à la maison. La femme sortait d’une famille d’intellectuels et avait effectué de brillantes études en Europe. Parce qu’elle avait flirté avec les milieux féministes, elle avait tendance à croire que le commandement de Dieu selon lequel la femme devait être soumise à la femme était « dépassé ».

C’est précisément ce qui divisait leur foyer. Quand le mari lui disait de faire telle chose, elle en faisait à sa tête et cela irritait son mari. Le mari en avait parlé avec le pasteur qui avait conseillé la femme sans résultat. Un jour la femme qui était commerçante devait voyager pour Dubay afin de s’acheter des marchandises. La veille son mari lui avait formellement interdit de voyager sans lui dire pourquoi. Son mari avait eut un mauvais rêve qui la concernait. Ce jour là sans vérifier ses affaires, elle alla vers l’aéroport pour prendre un vol de Kenya Airways. Au moment d’embarquer, elle se rendit compte qu’elle n’avait pas son passeport.

Elle appela son mari qui n’était pas allé l’accompagner parce qu’il était fâché pour qu’il le lui apporte. Le mari qui avait subtilisé le passeport ne bougea pas et elle rata l’avion. Elle rentra furieuse et fit un tel boucan que cela créa un scandale dans la famille. Le lendemain à 8h00 quelle ne fut pas la surprise de cette femme d’apprendre que son vol avait scratché à Mbanga Mpongo. La femme fut confuse et rentra voir son mari qui lui révéla le rêve qu’il avait eut. A partir de ce jour elle pris la résolution de ne plus se rebeller contre les ordres de son époux. Cette histoire dramatique ressemble à celle de chrétien et leur époux Jésus.

Cette femme s’était rebellée contre son mari parce qu’elle pensait qu’elle pouvait rester insoumise sans conséquence. Nous aussi nous nous rebellons pour plusieurs raisons contre notre Père céleste. Nous allons lire l’histoire bizarre d’un prophète qui a décidé de se rebeller contre Dieu et nous verrons les dangers et les conséquences de la rébellion.

Cette histoire nous interpelle parce que nous voyons de plus en plus de vieux chrétiens, des serviteurs qui se détournent de Dieu ses derniers jours sur la terre.

Jonas 1 :1-16- 2 :10 Ces hommes furent saisis d’une grande crainte de l’Éternel, et ils offrirent un sacrifice à l’Éternel, et firent des vœux. L’Éternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits. Jonas, dans le ventre du poisson, pria l’Éternel, son Dieu. Il dit: Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel, Et il m’a exaucé; Du sein du séjour des morts j’ai crié, Et tu as entendu ma voix. Tu m’as jeté dans l’abîme, dans le cœur de la mer, Et les courants d’eau m’ont environné; Toutes tes vagues et tous tes flots ont passé sur moi. Je disais: Je suis chassé loin de ton regard! Mais je verrai encore ton saint temple. Les eaux m’ont couvert jusqu’à m’ôter la vie, L’abîme m’a enveloppé, Les roseaux ont entouré ma tête. Je suis descendu jusqu’aux racines des montagnes, Les barres de la terre m’enfermaient pour toujours; Mais tu m’as fait remonter vivant de la fosse, Éternel, mon Dieu!  Quand mon âme était abattue au dedans de moi, Je me suis souvenu de l’Éternel, Et ma prière est parvenue jusqu’à toi, Dans ton saint temple. Ceux qui s’attachent à de vaines idoles éloignent d’eux la miséricorde. Pour moi, je t’offrirai des sacrifices avec un cri d’actions de grâces, J’accomplirai les vœux que j’ai faits: Le salut vient de l’Éternel.

Vous connaissez probablement l’histoire de Jonas. Prenez garde, bien-aimés – parce que ce qui est arrivé à Jonas arrive à tous ceux qui se rebellent !

Jon 1:2 Voici, je te rendrai petit parmi les nations, Tu seras l’objet du plus grand mépris.

Dieu ne donne sa parole prophétique qu’à ses serviteurs.  Jonas était un prophète et il aimait Dieu. Jonas s’est rebellé contre l’Éternel pour allé à Jaffa, c’est-à-dire loin de Dieu.  On ne saurait rechercher l’amour de Dieu et fuir sa présence. Peut être pensons –nous être meilleur que Jonas.  Au fait pourquoi Jonas s’est-il rebellé ? Probablement pour les mêmes raisons que nous avons de désobéir au Saint Esprit.

Que se passait-il quand il s’est enfui ?

L’esprit et le corps de Jonas était épuisé par la constante anxiété et le tourbillon intérieur de sa rébellion. Sa conscience était affligée, et il ne pouvait pas s’en éloigner: Il avait ruiné son ministère. Il avait fait le mauvais choix et maintenant sa réputation était détruite. Il était déchu, il avait tout perdu – et maintenant il n’avait plus d’avenir. A ce point-là, tout était faussé entre Jonas et le Seigneur. Il était complètement désobéissant, un fugitif. Et il craignait le jugement et la punition qu’il savait l’attendait. Il passa probablement sa première semaine dans le bateau à penser, « Comment est-ce que j’ai pu faire ça ? J’ai pris la mauvaise décision. Avez –vous le sentiment d’avoir abandonné Dieu ? Est-ce que vous pensez que Dieu va se tenir là sans rien faire et laisser le diable vous prendre ? Il vous mettra peut-être dans le ventre d’une baleine.

Trois conséquences terribles de la rébellion.

  1. Conséquence Numéro Un : Votre rébellion fait de vous une personne dangereuse à avoir autour de soi !

Jonas est devenu l’homme le plus dangereux de la Méditerranée. Pourquoi ? Parce que Dieu était après lui ! Des alcooliques peuvent dire, « Mon addiction c’est mon péché, mon problème à moi seulement. Je ne fais de mal à personne à part moi. » Non ! Les Écritures prouvent que ce n’est pas seulement votre problème. C’est le problème de tous ceux qui vivent avec vous, qui marchent avec vous, et qui vous connaissent.

Une dame a écrit: « Mon père qui était prédicateur tourna le dos au Seigneur. Il démissionna de son église et quitta le ministère. Puis il divorça de ma mère et se remaria avec une femme impie. Il emmena tous mes frères et soeurs avec lui dans sa chute, les faisant tous tourner leur dos à Dieu. Maintenant il essaye de me faire retomber dans le péché. Il m’appelle un imposteur, en disant que je devrais rester avec la famille. Mais, gloire à Dieu, il n’a pas été capable de m’atteindre. Dieu m’a protégée. Cet homme qui s’était rebellé devint un danger pour sa famille. Tout leur argent fut coupé et toutes les bénédictions de Dieu disparurent. Il essaya de convaincre tout le monde, « C’est mon péché, mon problème. Je ne détruis que moi. » Non – il était en train de détruire toute sa famille ! Ses trois enfants devinrent amers et irrités- en colère avec Dieu, Papa, Maman, le monde entier. Et maintenant les petits-enfants, l’héritage divin, que cet homme aurait pu avoir n’existera peut-être jamais.

2Samuel 24:17  David, voyant l’ange qui frappait parmi le peuple, dit à l’Eternel: Voici, j’ai péché! C’est moi qui suis coupable; mais ces brebis, qu’ont-elles fait? Que ta main soit donc sur moi et sur la maison de mon père!

Quand David pécha avec le dénombrement des Israélites, lui aussi devint un homme dangereux. Le jugement que Dieu lui envoya tomba également sur Israël. Quelle tempête mortelle: 70 000 hommes y perdirent leur vie ! David dut s’écrier: « ...Voici, j’ai péché! C’est moi qui suis coupable; mais ces brebis, qu’ont-elles fait? Que ta main soit donc sur moi et sur la maison de mon père »

De la même manière, beaucoup de chrétiens qui se rebellent contre Dieu envoient leurs collègues en enfer. A un certain moment, des croyants étaient un témoignage dans leur lieu de travail. Ils gardaient une Bible sur leur bureau et ils étaient toujours prêts à parler de Jésus. Leurs collègues savaient qu’il y avait quelque chose de véritablement différent chez  eux. Mais un jour ces collègues impies se rendirent compte qu’il y avait eu un changement dans la vie de ces chrétiens. Ils surent que leurs collègues chrétiens s’étaient détournés de Dieu !

Ils ne purent pas expliquer ce qui s’était passé en termes spirituels, mais ils savaient qu’il y avait quelque chose de différent dans leurs vies. Leurs collègues chrétiens qui étaient auparavant zélés pour Dieu étaient devenus froids comme eux – Pourtant ils représentaient leur dernière chance de venir à Dieu ! Ils pouvaient se moquer d’eux à un moment donné, mais secrètement ils pensaient, « Au moins, ce sont des gens que nous pouvons aller voir quand nous sommes dans des problèmes.

Ces chrétiens rebelles leur avaient volé leur espoir, leur ôtant la dernière étincelle de foi qu’ils aient pu avoir. Maintenant ces païens étaient convaincus qu’il était impossible de servir Dieu. Ces chrétiens rebelles étaient devenus un danger pour leurs âmes !

  1. Conséquence Numéro Deux : Vous serez blâmé par le monde !

Quand le capitaine du bateau trouva Jonas endormi dans la cale, il le secoua pour le réveiller et le réprimanda de belle manière: « Pourquoi dors-tu? Lève-toi, invoque ton Dieu… »(Jon 1:6). Il vociféra contre Jonas, « Qu’est ce que tu fais à dormir, prédicateur ? Tombe sur ta face et prie ! »

Imaginez – un prophète de Dieu, repris par un marin païen ! Tous les marins étaient réveillés, en appelant à leurs dieux – mais le prophète de Dieu dormait. Jonas avait perdu son témoignage.

Il se rua  donc sur le pont pour confesser sa faute. Il dit, « Messieurs, tout ceci arrive à cause de moi. Je suis tombé dans le péché, je cours pour échapper à Dieu ! » « …Car je sais que c’est moi qui attire sur vous cette grande tempête » (verset 12).

L’apôtre Paul souffrit aussi dans une tempête en mer. Mais cela n’est pas arrivé parce qu’il s’enfuyait devant Dieu. Au contraire, Paul était en paix avec Dieu.

Mais maintenant, les seules choses que les gens verront en vous seront : la peur et l’épuisement. Comme Jonas, vous serez faibles, d’aucune force contre l’ennemi. Vous ne pourrez pas commander à une tempête de s’arrêter. Vous n’apportez aucun espoir réel quand il y aura un problème. Vous donnerez l’impression qu’il est plus profitable d’être un pécheur plutôt qu’un chrétien.

Maintenant, votre famille vous dira « Où est cette joie que tu avais avant ? Pourquoi est-ce que tu as arrêté d’essayer de me faire aller à l’église avec toi ? Est-ce que tu as renoncé à Dieu ? »

  1. Conséquence numéro trois : Dieu va vous emmener au plus profond de l’abîme que l’homme connaisse !

Si vous fuyez Dieu et que Dieu veut vous que vous vous en rendiez compte, Dieu peut vous engloutir comme Jonas – dans le ventre d’une grande épreuve ! Votre épreuve pourrait être au niveau de circonstances quelconque. Néanmoins, elle arrivera non pas parce que Dieu veut vous détruire, mais parce que vous lui appartenez. Acceptez cela sur le champ car aucun pouvoir humain ne pourra vous en délivrer !

Jonas 1:11-13 Ils lui dirent: Que te ferons-nous, pour que la mer se calme envers nous? Car la mer était de plus en plus orageuse. 12  Il leur répondit: Prenez-moi, et jetez-moi dans la mer, et la mer se calmera envers vous; car je sais que c’est moi qui attire sur vous cette grande tempête.13  Ces hommes ramaient pour gagner la terre, mais ils ne le purent, parce que la mer s’agitait toujours plus contre eux.

Jonas leur répondit: Prenez-moi, et jetez-moi dans la mer, et la mer se calmera envers vous … Ces hommes ramaient pour gagner la terre, mais ils ne le purent, parce que la mer s’agitait toujours plus contre eux. Ces marins impies essayèrent de sauver Jonas. Ils étaient des marins expérimentés et ils savaient ce qu’il y avait dans les profondeurs de la mer s’ils y jetaient Jonas. Ils imaginaient Jonas mangé par les requins, ils hésitèrent à le jeter par dessus bord.

Jonas 2:1 Jonas, dans le ventre du poisson, pria l’Éternel, son Dieu.

Quand Dieu est après un rebelle, personne ne peut entraver le plan divin ! Si vous fuyez Dieu, notez bien ceci: votre crise viendra et ce sera la tempête de votre vie. Ceux qui vous aiment et vos amis essayeront peut-être de vous protéger, mais aucun de leurs efforts ne marchera. Dieu a déjà pris sa décision: Il a un but en envoyant cette tempête. Et Il sait que si on vous en délivre avant qu’Il ne puisse vous discipliner, vous ne serez jamais sauvé ! « …Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits. »

Après la tempête suit le moment le plus critique, le plus noir de votre vie. Cela s’appelle la fosse du découragement. L’épreuve de Jonas l’emmena au plus profond des recoins de la terre, où il n’y avait aucune lumière. Il attesta : « Je suis descendu jusqu’aux racines des montagnes… » (verset 2:7). Dans quelle terrible condition s’est retrouvé Jonas: dans une obscurité totale, avec des algues entourant son corps, avec de l’eau constamment jetée sur lui. Il y a une nuit d’obscurité terrible, un temps de désespoir absolu et d’abattement qui se dirige droit sur vous. Jonas eut deux options dans sa fosse de désespoir. Et ces deux mêmes choix sont disponibles à chaque rebelle qui descend tout droit dans le ventre d’une sombre crise:

  1. Vous pouvez vous laisser aller à ce découragement et ce désespoir, convaincu que Dieu vous hait pour votre désobéissance. Vous pouvez dire, « Je suis tombé si bas, je ne peux jamais retourner vers Dieu. Il n’y a plus d’espoir pour moi ! » Le désespoir gouvernera votre vie, Vous pouvez objecter, « Mais Dieu avait donné une mission à Jonas. Il ne l’aurait jamais laissé périr dans les profondeurs. » Non ! Dieu pourrait avoir trouvé quelqu’un d’autre pour la mission de Jonas. Nous sommes tous libres de choisir – et Jonas dut faire un choix en ce qui concerne son attitude. Vous penserez que Dieu vous a abandonné. Vous serez tenté de dire, « Cela ne sert à rien. Dieu ne s’occupe plus de moi. Ça n’est pas possible qu’Il m’aime encore, parce qu’Il a permis que toutes ces choses m’arrivent. » Quand vous en arrivez à ce point-là du désespoir, vous avez un choix à faire. Cela nous amène à la deuxième option:
  2. Vous pouvez faire appel à Dieu pour Sa miséricorde. Vous pouvez revenir au Seigneur, quelque soit la distance à laquelle vous vous êtes enfui ! Dieu merci, Jonas fit le bon choix: « Jonas, dans le ventre du poisson, pria l’Éternel, son Dieu. (2versets 2-3). Tout le but de votre tempête, c’est de vous presser à faire comme Jonas – retourner au Seigneur ! Le Seigneur vous presse à retourner à votre premier amour – à revenir dans sa maison, à lui faire appel, À Lui faire confiance et à prier pour être délivré de votre problème. Pour sortir de la rébellion il faut faire volte face ; Jonas a changé de direction.

Comme vous, Jonas a pensé que Dieu en avait fini avec lui. Il s’est écrié: (2versets 5-7) Mais pour finir, Jonas fit le bon choix, en priant: (2versets 8-10).

Est-ce que vous êtes retombé dans le péché et vous refusez de retourner vers Jésus ? Vous pouvez dire, « Pasteur Alain vous ne savez pas ce que j’ai fait et à quel point je sui tombé. » Vous pouvez dire, « Non ! J’ai entendu un message d’espoir – un message de force et de puissance en Jésus. Je peux retourner dans la maison de mon Seigneur. Je peux retourner vers Lui ! » Je crois que dès que Jonas commença à prier dans le ventre de la baleine, Dieu commença à assécher un bon coin quelque part à l’intérieur du poisson. C’est la raison pour laquelle il a laissé cette promesse glorieuse à tous ces enfants rebelles :

Jérémie 3:20-22  Mais, comme une femme est infidèle à son amant, Ainsi vous m’avez été infidèles, maison d’Israël, Dit l’Eternel.21  Une voix se fait entendre sur les lieux élevés; Ce sont les pleurs, les supplications des enfants d’Israël; Car ils ont perverti leur voie, Ils ont oublié l’Éternel, leur Dieu.

La seule chose que vous ayez à faire c’est de revenir. C’est le travail de Dieu de guérir vos tendances à l’infidélité. « … je pardonnerai vos infidélités… » (verset 22). Revenez à votre Sauveur plein de grâce et d’amour. Il promet de vous ramener complètement à Lui !

Dites-moi ce que vous pensez, vos expériences ou votre réflexion dans la section commentaires en dessous. Sentez-vous libre de déposer une suggestion. Je serai heureux de recevoir de vous et donner de la valeur à votre contribution.

Alain Bouwa

alainbouwa.com