Principes de prière dans le Royaume de Dieu

 

La prière n’est pas une option pour le croyant ou le citoyen du Royaume de Dieu. Au contraire la prière est un devoir. Beaucoup de personnes se réclamant du Royaume ne prient pas sinon ils le font de manière intermittente, ils n’ont pas un style de vie de prières. Beaucoup de gens ne prient pas non parce qu’ils ne veulent pas prier mais parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’est la prière.

La Prière est l’une des clés spirituelles la plus importante sur la terre.

La prière est l’activité spirituelle la plus importante. Quand Jésus arriva au temple, il chassa les vendeurs qui y étaient et leur dit la raison pour laquelle cet édifice avait été construit.  La raison d’être du temple pour Jésus n’était même pas pour que les gens y prêchent mais qu’ils y prient. Ce qui arrivera sur la terre dépendra de nous les citoyens du royaume de Dieu car la prière est le moyen par lequel Dieu s’assure que son agenda sera réalisé au travers de nous sur la terre.

La prière est une licence que nous donnons à Dieu pour interférer sur la terre ou faire intervenir le ciel.

C’est l’homme qui a la domination sur toute la terre. Si la domination n’avait pas été octroyé à l’homme, il n’aurait pas été nécessaire pour les hommes de prier. Dieu a donné donc aux hommes la responsabilité de gérer la terre. Ce qui signifie que Dieu ne saurait interférer dans les affaires des hommes à moins qu’il y soit invité.  Si donc les hommes ne donnent pas cet accès à Dieu pour intervenir, la puissance, les ressources du ciel ne sauraient descendre. Voilà pourquoi Dieu a besoin de nous.

Ps 66:18  Si j’avais conçu l’iniquité dans mon coeur, Le Seigneur ne m’aurait pas exaucé.

Voilà aussi pourquoi Dieu ne veut pas que nous péchions. Non pas à cause de nos intérêts mais à cause des siens. Notre iniquité peut bloquer l’intervention de Dieu sur la terre et nous devenons responsables de la destruction qui s’en suit à cause de nos péchés personnels. Voilà la responsabilité que Dieu a déposée sur chacun de nous qui appartenons au Royaume de Dieu. Le jeûne et la prière c’est un moment où effectivement nous nous consacrons à Dieu pour que sa volonté soit faite sur la terre.

Toute influence surnaturelle sur la terre ne peut être légale que si cela passe par un être humain.

Quand Moïse était face à la mer rouge avec l’armée Egyptienne pourchassant les israélites, Dieu ne pouvait intervenir pour la délivrance du peuple d’Israël que si Moïse lui donna la permission en tendant son bâton pour que Dieu divise la mer en deux. Dieu n’arrêta ce phénomène qu’au commandement de Moïse pour engloutir les chars égyptiens.

La prière c’est un plaidoyer demandant au gouvernement du ciel d’accomplir les choses qu’il a promis qu’il ferait sur notre terre. La prière c’est rappeler au gouvernement des cieux les choses qu’il a constitutionnellement promis à ses citoyens terrestres. La bible est la constitution du Royaume de Dieu. C’est dans la bible que nous trouverons : les droits et promesses du gouvernement du ciel.

La prière est un plaidoyer, c’est-à-dire une demande légale envoyée à un gouvernement basé sur les droits constitutionnels protégés par la loi. La prière c’est la demande d’un citoyen du Royaume de Dieu basée sur des droits qui sont garantis par la constitution divine. Voilà pourquoi nous devons connaître nos droits. Ceux qui ne connaissent pas les lois d’une nation ou d’un royaume ne peuvent pas tirer profit d’elles, puisqu’ils ne peuvent pas réclamer leurs droits. C’est pourquoi Satan fait tout pour que nous ne connaissions pas nos lois divines c’est-à-dire la bible. Au ciel Jésus s’est placé comme un avocat pour plaider pour notre cause mais à condition que nous priions.

Quand nous prions, nous n’avons pas besoin d’inventer de prières mais simplement déclarer ce que dit la constitution du Royaume de Dieu et demander par la foi que cela soit accompli sur la terre parce que nous sommes des citoyens légaux du royaume. Si vous n’êtes pas nés de nouveau, vous ne pouvez pas utiliser les choses contenues dans la bible car vous êtes un immigrant sans autorisation légale. La bible dit qu’en ce jour-là plusieurs immigrants du Royaume diront : Seigneur, Seigneur et je leur dirai : je ne vous connais pas. Ce sera comme quelqu’un qui se dit citoyen d’un pays dont il n’a pas la carte d’identité ou le passeport.

Jas 4:3  Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.

On ne peut faire de plaidoyer dans un Royaume que si l’on est en règle avec le gouvernement. Pour avoir accès au gouvernement céleste il ne faut pas violer ses lois car ceux qui violent la loi dans un pays sont en prison.

La prière demande que nous ayons une vie juste avec Dieu.

La guérison est pourvue dans nos corps non parce que nous en avons besoin mais parce que Dieu a intérêt à nous avoir en bonne santé afin d’avoir accès sur la terre. En général nous demandons des choses à Dieu parce que nous les voulons pour nous –mêmes, pour satisfaire notre besoin ou passion de ces choses.  Maintenant il temps de comprendre comment Dieu voit les choses. Dieu nous demande de chercher premièrement le Royaume des cieux et sa justice. Cela signifie changer notre manière de prier. La prière efficace est celle qui est faites en ayant les besoins de son Royaume en premier.

Un exemple typique c’est la prière d’Anne. Elle demandait un enfant à Dieu mais Dieu ne le lui a donné que lorsqu’elle a mis le besoin de son royaume en premier dans sa pétition. Puis Dieu lui a accordé au-delà de ce qu’elle demandait d’autres enfants. Pourquoi Dieu veut-il que nous soyons en bonne santé et prospère ? La raison majeure est qu’ il pourra accomplir ses desseins sur la terre. Amen amen, amen !

Alain Bouwa

Une réponse sur “Principes de prière dans le Royaume de Dieu”

  1. Merci beaucoup pasteur, j’ai été édifiée sur certains aspects de la prière qui étaient ignorés.
    L’analogie avec l’immigrant à tout son ses car certains dirons que nous prions tous et avons des réponses. Mais cet exposé montre que là réponse donnée à l’immigré est différente de celle que reçoit le citoyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *