Beaucoup de personnes disent pasteur, je donne ma dîme et mes offrandes à Dieu mais je ne comprends pas pourquoi je ne suis pas béni. Nous allons expliquer dans cet article, pourquoi les croyants qui donnent, ne prospèrent pas. Nous découvrirons quatre manières de donner dans l’Eglise qui révèlent la cause du problème.

Luc 6 :38 Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.

Pour répondre à la question que nous avons posé, nous avons besoin de compréhension concernant ce que la bible nous dit en ce qui concerne le donné. Je croyais bien comprendre cela  jusqu’à ce que je me rende compte que cette même question me concernait. Je donnais mais je n’avais pas de retour comme la bible me disait. Pourquoi ? Parce que je ne comprenais pas les lois spirituels concernant le donné. Mon but ici c’est de vous éduquer afin que vous puissiez prospérer dans vos dons.

Ce que je vais vous enseigné je l’ai reçu d’un autre homme de Dieu et cela m’a beaucoup béni parce que j’ai vu des résultats après que j’ai commencé à mettre en pratique les lois spirituels concernant le donné.

Il y a quatre manières de donner à Dieu que l’on retrouve dans la bible. Il est important de faire la distinction entre ces quatre façons de donner de peur de ne pas voir l’efficacité de ce que nous donnons. Car à cause de la confusion dans la manière de donner beaucoup ne sont pas bénis. La manière avec laquelle nous donnons dans ces quatre domaines spécifiques est ce qui fera la différence. Nous verrons que chaque manière de donner est liée à la motivation qui accompagne nos dons.

Nous donnons par obéissance, quand nous donnons la dîme. Quand nous donnons par la compassion pour aider les personnes en difficultés ce sont les aumônes. Nous donnons aussi  par reconnaissance de ce que Dieu a fait et par générosité dans nos vies, ce qui est appelé prémices ou premiers fruits. Nous donnons enfin  motivé par la foi et les récompenses et cela se fait au travers des semences. Les résultats de chaque don ne sont pas les mêmes. De ces quatre manières de donner, il y a trois qui vont à Dieu et une va vers les hommes.

L’une des clés qui nous donne du succès sur le plan spirituel, physique et financier c’est la motivation ainsi que  le timing. Vous pouvez être motivés pour faire quelque chose mais si vous ne le faites pas dans les temps, vous perdez votre récompense.

La dîme

Malachie 3 :10 Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison; Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, Dit l’Eternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.

La bible nous dit ici que nous devons donner la dîme pour qu’il y ait de la nourriture dans sa maison. La maison de Dieu aujourd’hui ce n’est plus le temple à Jérusalem. La maison de Dieu c’est son Eglise et précisément les églises locales où rendent ministère ses ministres (Ephésiens 4 :1-4). Initialement la nourriture qui était apportée au temple était gérée par les sacrificateurs. Dieu nourrissait ses serviteurs qui devaient rendre ministère au peuple par les offrandes et les dîmes qui entraient dans le trésor du temple.

Aujourd’hui ce n’est plus la même chose. Dieu a créé des églises locales (Matthieu 16 :18 ; 1corinthiens 16 :2) et des sacrificateurs particuliers qui le servent dans les églises locales et ce sont les 5 dons ministériels d’Ephésiens 4. Dieu nous dit donc aujourd’hui d’apporter la dîme dans ces églises locales pour qu’il y ait des moyens pour prendre soin de ses ministres de l’évangile. Ceci est une constance dans la manière dont Dieu soutient ses ministres. Dieu n’est pas un mauvais leader qui n’a pas prévu de rémunération pour ceux qui travaillent à servir les autres avec l’évangile (1Timothée 5 :17).

Nombres 18 :24 Je donne comme possession aux Lévites les dîmes que les enfants d’Israël présenteront à l’Eternel par élévation; c’est pourquoi je dis à leur égard: Ils n’auront point de possession au milieu des enfants d’Israël.

La dîme n’est pas faite pour construire les sanctuaires ou autre chose. Elle devrait toujours aller dans les mains de ministres.

Dieu nous dit que si nous le faisons, c’est que nous sommes entrain de le mettre à l’épreuve. En d’autres termes la motivation pour donner la dîme, c’est l’obéissance ! La raison pour laquelle nous donnons des dîmes, c’est parce que nous voulons obéir à la Parole de Dieu. Que fait la dîme en retour ? La dîme nous connecte de manière divine aux bénédictions.

Genèse 1 :28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Ici la bénédiction de Dieu pour l’homme était qu’ils soient fécond, qu’ils se multiplient et qu’ils assujettissent et dominent leur environnement. C’est-à-dire que l’homme soit en charge ou au contrôle de ce qui se passe sur la terre. La dîme est donc une connexion à cet état d’homme bénit.

Un exemple concret, c’est que pendant des moments de récession, de famine, d’instabilité, tu n’es pas affecté par ces choses. Pendant que d’autres perdent leur travail, tu es promu, pendant que les affaires des autres disparaissent toi tu continues, parce que tu es protégé par Dieu car ta dîme te connecte à sa protection et le ciel est ouvert sur tout ce que tu possèdes pour le protéger. La dîme tient Dieu à sa promesse de chasser le dévoreur lorsqu’il attaque tes affaires

Malachie 3 :11 Pour vous je menacerai celui qui dévore, Et il ne vous détruira pas les fruits de la terre, Et la vigne ne sera pas stérile dans vos campagnes, Dit l’Eternel des armées.

Vous savez si vous ne dîmez pas Dieu ne protègera pas vos affaires. C’est pourquoi il y a tant de batailles doctrinales sur la dîme parce que le diable ne veut pas que vous l’empêchiez de vous ruiner. Il sait qu’il sera chassé de vos affaires si vous dîmez. Alors il apporte la confusion dans ce domaine et il vous dit vous n’avez pas les moyens de payer ta dîme.

Les conséquences  du non payement de la dîme sont parfois : des dépenses inutiles qui s’accroissent comme des pannes, des  pertes, des maladies qui nous ruinent financièrement etc. Nous volons Dieu et nous sommes sous la malédiction.

1Cor 6:9-10. Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, 6-10 ni les efféminés, ni les infâmes,10  ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.

Les prémices

Exode 23 :19 Tu apporteras à la maison de l’Eternel, ton Dieu, les prémices des premiers fruits de la terre. Tu ne feras point cuire un chevreau dans le lait de sa mère.

Les prémices sont les premiers fruits de nos champs, de nos salaires,  de notre augmentation de nos revenus et productivité etc. Les prémices  appartiennent à l’Eternel.

Exode 22 :29-30 Tu ne différeras point de m’offrir les prémices de ta moisson et de ta vendange. Tu me donneras le premier-né de tes fils.30  Tu me donneras aussi le premier-né de ta vache et de ta brebis; il restera sept jours avec sa mère; le huitième jour, tu me le donneras.

Les prémices montrent ta gratitude envers Dieu pour l’accroissement de tes revenus. Les prémices montrent que tu n’as pas d’amour pour l’argent. Les prémices disent à Dieu qu’il a eu raison de te faire confiance en te donnant davantage et tu l’honores par un don.  C’est dire à Dieu merci de me rendre prospère et je voudrais te dire que l’argent ne me contrôle pas ; c’est pourquoi je veux être une bénédiction. Les prémices sont une expression de ton amour pour la parole de Dieu et on ne le fait qu’une fois quand l’accroissement se produit. La motivation ici, c’est  la reconnaissance et la générosité. C’est moi qui décide, je ne suis pas obligé. Il y a 8 références dans le nouveau testament concernant les prémices.

Avec les prémices nous avons le choix entre donner dans le trésor de l’Eglise ou aux serviteurs de Dieu directement. Le Seigneur nous permet de choisir l’une ou l’autre possibilité.

L’aumône

C’est le troisième type de don dans la bible. Ici on ne donne pas à Dieu mais aux hommes. La motivation quand on donne une aumône, c’est la compassion.

Matthieu 6 : 1-4 Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne  pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,4  afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Jésus disait de ne pas donner l’aumône pour impressionner les hommes. La seule chose pour laquelle nous n’avons pas le droit de faire de la publicité ce sont les aumônes. Vous pouvez dire ce que vous donnez comme dîmes ou prémices mais pas l’aumône. Pourquoi ?

L’aumône doit être donnée en secret pour protéger la dignité de ceux à qui nous faisons ces dons pendant qu’ils traversent leurs crises. L’aumône est donnée quand il y a une crise. Quand nous donnons dans un orphelinat, ce sont des aumônes parce que nous donnons par compassion pour ces enfants qui n’ont pas de parents.

Malheureusement beaucoup de grands ministères font la publicité à la télévision de leurs aumônes. Afin d’attirer davantage de donneurs et de personnes à leur ministère. C’est pourquoi 90% des dons aux ministères sont des aumônes.

Malheureusement, on a du mal à susciter des fonds pour les missionnaires parce que les gens aiment donner par compassion et très peu pour le Royaume de Dieu.

Proverbes 19 :17 Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Eternel, Qui lui rendra selon son œuvre.

Que reçoit-on en retour pour avoir donné une aumône ? Nous sommes remboursés selon ce que nous avons donné. Nous ne recevons pas de multiplication quand nous donnons aux pauvres. Nous ne recevons pas non plus la protection de nos affaires.

Voilà une des raisons pour lesquelles ce que nous donnons ne produit pas grand-chose. L’une de ces raisons est que nous transformons nos dîmes en aumônes, nous transformons nos prémices en aumônes et nous n’avons que le remboursement de ce que nous avons donné et nous sommes étonnés.

Nous ne marchons pas selon les lois spirituelles concernant la manière de donner. Vous voyez des chrétiens qui dans leur ignorance donnent leurs dîmes aux pauvres ou dans des causes ou encore là où ils ne sont pas nourris spirituellement  ou même à leur « père spirituel » mais pas dans leurs églises locale et ils s’étonnent qu’ils ne sont pas bénis en retour ou qu’ils sont frappés dans leurs biens. Le comble c’est que généralement dans ce cas, ils partent vers leurs pasteurs à qui ils ne donnent pas leurs dîmes pour se plaindre et demander la prière.

Attention de ne donc pas confondre les types de dons. Peu importe si tu donnes 10, 20 ou 30% de tes revenus, il faut le faire selon les lois divines. Dieu a fait chaque chose pour un but, Dieu est un Dieu d’ordre.

Si tu donnes 90% de ta dîme et tu espères que Dieu va quand même l’agréer, c’est faux ! Quand tu donnes ta dîme en aumônes, tes biens et tes affaires ne sont pas sous la protection divine, parce que tu as toi-même changé le but de ce que tu as donné à Dieu en croyant que ce n’était pas important. Si Tu donnes ta dîme  en « prémices », Dieu va le recevoir non pas comme la dîme mais comme des prémices.

Certaines personnes ne savent pas que Dieu lit les intentions de nos cœurs quand nous donnons (Luc 21 :1-3). Il sait quand tu donnes ta dîme par obéissance, il sait quand tu ne donnes pas et la raison pour laquelle tu ne le fais pas. Si tu ne donnes pas parce que tu trouves contraignant de lui donner sa dîme, il le sait. Si tu donnes par obéissance ou pour te vanter, il le sait. Dieu rend à chacun selon ses œuvres.

La semence

C’est la quatrième manière de donner à Dieu. C’est ici que Luc 6 :38 s’applique. C’est ici que se trouve la multiplication, le débordement. La motivation pour ce don c’est la foi et les récompenses.

Matthieu 13:8  Une autre partie tomba dans la bonne terre: elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente.

J’ai enseigné sur la semence et j’ai montré que quand un cultivateur plante une semence, il n’a pas besoin d’être présent pour qu’elle grandisse et produise des fruits. Il va au temps marqué pour la récolte pour moissonner.  Certaines graines produisent 30,60, 100. Par la motivation de la foi et de la récompense, nous plantons des semences tous les dimanches et nous verrons la manifestation de ces semailles. L’offrande des semences est la seule manière par laquelle la multiplication en 30, 60, 100 se produit. Cette multiplication ne se fait pas quand nous donnons la dîme, les prémices et l’aumône.

Il y a beaucoup de terres où nous pouvons semer pour récolter. A part la dîme, les prémices, et les aumônes, toutes nos offrandes sont des terres de semences parce que ce sont des investissements directs dans la moisson. Par exemple les offrandes ordinaires et missionnaires, les projets comme l’achat d’un terrain, les vœux pour acheter des instruments, pour arranger l’église, ceux qui investissent de leur temps pour l’œuvre de Dieu, ce sont des semences qui sont plantées et qui se multiplieront.

En d’autres termes, la seule manière de sortir de la pauvreté ou d’entrer dans la prospérité, c’est de planter des semences sur de bonnes terres. La semence est le chemin pour l’annulation de la dette dans nos affaires.  Il faut cependant que la semence soit plantée dans un sol productif pour accomplir le miracle.

En conclusion, rappelons-nous que nous ne pouvons pas faire de notre semence la dîme ou les prémices ou même l’aumône car nous allons la dénaturer et elle ne produira pas l’abondance que nous attendons. Si donc nous faisons attention pour ne pas confondre ces quatre dons, nous n’allons rien perdre des promesses de Dieu. La promesse qui accompagne chacun de ces dons est différente et chacun de ses dons opèrent pour des objectifs différents et utiles à l’œuvre de Dieu et au progrès du royaume de Dieu.

Osée 4 :6 Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants.

Voilà pourquoi il est impératif de comprendre les lois de notre Dieu et ne pas perdre les bénéfices et les récompenses qui y sont attachés. Ne prenons pas le risque d’avoir couru en vain. Ne laissons personne nous voler le prix de la course mais courrons selon les règles de la course. Maintenant nous savons pourquoi les croyants ne prospèrent pa même quand ils donnent à Dieu. Nous avons aussi appris les quatre manières différentes de donner dans l’Eglise et nous avons compris que leurs motivations étaient différentes. Que Dieu vous bénisse !