Mes pères, mes frères et mes sœurs, nos parents et nous avons payé un lourd tribu à l’ignorance et au mensonge ;  il est temps que cela cesse. Il est temps que la vérité qui est pourtant connue depuis des millénaires nous affranchisse. Je suis un africain comme vous. Dieu m’a fait grâce de faire de très hautes études en Europe pour que je puisse le servir auprès des miens. Beaucoup d’intellectuels africains me posent souvent la question ; les africains ont-ils besoin de l’évangile ?

Je suis heureux de me tenir devant vous pour non seulement vous montrer pourquoi nous en avons besoin mais aussi pour vous annoncer le plus merveilleux message de tous les temps à savoir l’évangile. Avant de l’annoncer je voudrais faire quelques constats qui me touchent particulièrement parce qu’ils me rendent triste.

Nos aïeux s’étaient égarés par un mensonge

Premièrement, je vais dire sans ambages que nos aïeux avaient reconnues l’existence d’un dieu et même de plusieurs divinités dans certains cas. En effet tout homme peut par la vue observer la nature et reconnaître l’existence de Dieu. C’est ce que dit:

Romains 1 : 19-20  : car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil nu, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages.

Malheureusement cette connaissance fut empirique, c’est-à-dire basée sur l’expérience de ce qu’ils voyaient et observaient. C’est ici que commence le problème majeur des africains.

Romains 1 :21-23 : car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.

Nos aïeux bien qu’ils aient reconnu l’existence d’un Dieu, ont manqué de savoir comment l’adorer. Parce que leur connaissance était incomplète, nos ancêtres ont cru adoré Dieu en utilisant des intermédiaires comme les sculptures en bois, des araignées, de pierres et même des crânes humains.

Pour adorer Dieu il faut avoir reçu une révélation. Il n’y a qu’un seul peuple qui dès le commencement de son existence a reçu une révélation de Dieu qui lui a permis de savoir adorer le vrai Dieu. Ce peuple nous est révélé dans :

Psaumes 147 :19-20 : Il révèle sa parole à Jacob, Ses lois et ses ordonnances à Israël; Il n’a pas agi de même pour toutes les nations, Et elles ne connaissent point ses ordonnances. Louez l’Éternel!

Ce peuple c’est Israël ou Jacob. C’est le seul peuple au monde qui a reçu dès le départ une révélation de qui est réellement Dieu et comment faire pour entrer en relation avec lui.  Aucun autre peuple sur la terre avant eux n’avait eu de Dieu un tel privilège.

Romains 3 :23 tout homme  est pécheur et est privé de la gloire de Dieu.

Le premier homme avait eu une révélation de Dieu, il connaissait Dieu et savait comment entrer en relation avec lui. Nous savons tous ce qui lui ait arrivé : il a péché et toute l’humanité jusqu’aujourd’hui a été égaré, plongé dans des ténèbres spirituels et privé de la gloire de Dieu.

Quelles sont les preuves que les africains se sont égarés ?

La première preuve est dans la conception même de Dieu. Nos ancêtres voyaient Dieu comme une seule personne mais la bible nous révèle Dieu comme trois personnes : le Père le Fils et le Saint Esprit en un seul Dieu, c’est pourquoi on parle de trinité. Il n’y a aucun peuple sur la terre qui a eu une telle révélation de Dieu excepté Israël. Le Dieu de nos ancêtres était « unitarien »  c’est à dire un seul dieu en une seule personne alors que le vrai Dieu est trinitaire.

Dieu a choisi de se révéler aux hommes au travers de Jésus-Christ. La stratégie de Dieu a consisté à créer un peuple: le peuple juif et à faire venir son Messie par ce peuple.

Actes 4 :12 : Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Nos aïeux ne pouvaient communiquer avec Dieu sans passer par Jésus-Christ car lui seul peut nous lier à Dieu. Puisque nos ancêtres n’ont pas connu Jésus-Christ, ils se sont donc égarés dans leurs raisonnements, conséquence ils ont utilisés ce qu’ils pensaient être un moyen pour atteindre Dieu à savoir: la religion traditionnelle.

C’est en cherchant à connaître Dieu qu’ils ont été égarés par ce qui leur a faisait croire que l’on pouvait entrer en relation avec Dieu par exemple en invoquant un mort ou en faisant des sacrifices sur les crânes de leurs ancêtres. Satan qui était à la manœuvre, a ainsi trompé des générations et des générations en fabriquant un culte dédié à sa personne sous le couvert de nos traditions.

La deuxième preuve est que nos aïeux ont élaboré des moyens inappropriés pour entrer en relation avec Dieu. Nos ancêtres ont imaginé qu’un homme peut communiquer avec Dieu au travers des morts. C’est pourquoi par exemple dans la croyance de la plupart des africains, ont dit que le mort n’est pas mort, il est proche de Dieu. C’est la raison d’être de tous nos sacrifices aux morts. Voilà le centre et la pierre angulaire des traditions africaines: la crainte de la mort.

Deutéronome 18 :10-11  Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel.

Pourquoi faut-il que nous nous déplacions vers nos villages pour faire des sacrifices à nos ancêtres afin de communier avec eux alors que Dieu dit qu’en le faisant nous sommes abominables? Jésus a dit à la femme samaritaine :

Jean 4 : 23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.

Les vrais adorateurs ne peuvent être que ceux qui ont l’Esprit de Dieu en eux et qui adorent Dieu dans la vérité. La vérité c’est la parole de Dieu et non nos traditions.

Ce qui est encore plus grave c’est la croyance selon laquelle nous devons nous soumettre à des esprits et les servir de peur d’être maudit par nos aïeux. A cause de nos ancêtres qui sont entrés en alliance avec des esprits impures, la peur, la sorcellerie et le charlatanisme sème la terreur dans nos villes et villages. Ainsi n’importe qui vient se présenter en sauveur pour tromper la population.

Mes père, mes frères et sœurs : l’heure est venue où vos fils doivent vous dire la vérité : nos parents ont hérités d’un mensonge qui a détruit des générations et les ont empêchés de connaître le vrai Dieu.

1Corinthiens 10 :20  Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.

Tous ceux qui font des sacrifices aux morts sont en communion avec les démons nous dit la Parole de Dieu. Dieu ne veut pas de ces sacrifices. Tout ce que nous utilisons comme sacrifice soit disant pour conjurer les sorts, couper les malédictions est une abomination vis-à-vis de Dieu. En effet la Bible nous révèle :

Jean 3:16 Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle.

Dieu a sacrifié son unique Fils pour que nous ne continuions plus à vivre sous la malédiction. C’est une insulte à Dieu lorsqu’un être humain prétend faire ce que Dieu seul peut faire.

Romains 12 :1 Il n’y a donc maintenant aucune malédiction pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l’Esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.

Il n’y a plus de malédiction lorsque je reçois Jésus comme Seigneur et sauveur de ma vie. Je suis non seulement affranchi de la mort éternelle mais je suis délivré de la malédiction de mes ancêtres. Malheureusement ceux qui ont prêché l’évangile aux africains dès le départ n’ont pas toujours fait la démonstration de cette vérité. Ils ont prêché un évangile sans puissance face aux tourments causés par les mauvais esprits.

Ce sont là quelques uns des mensonges que nous avons hérités de nos ancêtres et je vous pris de m’écouter attentivement parce que ce sont ces choses qui empêchent Dieu de répondre aux prières et qui détruisent notre jeunesse. C’est la raison pour laquelle mes pères, mes frères et mes sœurs je vous dit ces vérités éternelles aujourd’hui afin que vous soyez libres. Si Jésus n’est pas mort sur la croix pour nos péchés alors nous sommes tous perdus et sans espérance. Mais pourquoi donc faillait-il que Jésus Christ meurt sur la croix pour nous sauver ?

Voici la bonne nouvelle !

En effet quand l’homme a péché, il fut chassé de la communion avec Dieu. C’est pourquoi tout enfant qui naît aujourd’hui porte sur lui cette malédiction d’Adam. Le péché d’Adam a fait mourir son esprit avec lequel il entrait en communion avec Dieu. Selon la loi de Dieu dans

Hébreux 9 :22 Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon.

Pour que l’homme soit sauvé, il fallait qu’un homme qui n’ait jamais péché puisse verser son sang à sa place. Il fallait que Dieu trouve un homme saint comme lui qui accepte de naître et de vivre dans ce monde sans commettre de pécher et de mourir pour sauver l’humanité. Voici donc comment l’amour de Dieu s’est manifestée: Dieu a tellement aimé l’homme qu’il a décidé de venir par Jésus et de mourir sur la croix pour sauver l’humanité. L’homme ne peut et ne pouvait rien faire pour son salut. Dieu nous a donné gratuitement un salut que nous ne méritons pas. Personne ne peut se sauver par ses bonnes actions. Au ciel il n’y aura que ceux qui sont sauvés par grâce et non par des mérites.

Que faut-il faire pour être sauvé ?

Il faut tout simplement accepter le salut offert par Jésus-Christ sur la croix. Il n’y a pas d’autres possibilités. Celui qui croira et se fera baptiser sera sauver. Si tu veux que Jésus te sauve, il suffit de croire que Dieu a donné son Fils pour mourir pour tes péchés et accepter de te baptiser pour sceller ta foi. Ceux qui refusent de le faire sont déjà condamner et iront en enfer. Celui qui accepte Jésus-Christ sera libéré des pouvoirs sataniques dans sa vie. Aucun magicien, aucun sorcier, aucune puissance dans ce monde ne peut détruire l’âme d’une personne qui a mis sa foi en Jésus-Christ.

Mes pères, mes frères, mes sœurs, je viens de vous annoncer la vérité qui est disponible depuis des milliers d’années mais que beaucoup ont rejeté au profit de fables et de la confusion. Maintenant est venu le moment de prendre une décision. Sans tenir compte du temps d’ignorance Dieu appelle quiconque à se détourner du péché, de l’idolâtrie, de la sorcellerie pour le recevoir comme son Seigneur et Sauveur. Le choix est devant toi : Soit Dieu avec son amour soit Satan avec ses malédictions.

Quel est ton choix ? Si nous acceptons Jésus comme Seigneur, il va bouleverser la vie de nos village en faisant de nos enfants des hommes nouveaux : ils ne seront plus des bandits, des paresseux, des agresseurs, adultères etc ; mais des hommes qui craignent Dieu qui agissent dans l’intégrité car Dieu viendra habiter leur cœur. Dieu appelle une génération nouvelle à naître, une génération qui doit dire non à l’obscurantisme, non à la sorcellerie, non à l’idolâtrie. Dieu appelle les fils et les filles des religions traditionnelles africaines à naître de nouveau. C’est maintenant le moment de lui répondre.

Dites-moi ce que vous pensez, vos expériences ou votre réflexion dans la section commentaires en dessous. Sentez-vous libre de déposer une suggestion. Je serai heureux de recevoir de vous et donner de la valeur à votre contribution.

Alain Bouwa

alainbouwa.com