Ces dernières années j’ai constaté que beaucoup de mariages chrétiens étaient dans la tourmente et à la dérive. Il n’ y a jamais eu un temps comme celui-ci dans l’histoire humaine où les forces de l’enfer s’acharnent sur le mariage. Aujourd’hui par la grâce de Dieu nous allons fermer cette porte dans notre famille au nom de Jésus !
Quand j’écoute l’histoire des frères et des sœurs je me rends compte que beaucoup vivent comme dans un enfer dans leur ménage et le phénomène est devenu si courant que cela n’émeut plus personne. Ce qui est terrible c’est que la solution que la plupart envisage n’est que le divorce. Je prie que cet enseignement qui nous explique le mariage comme Dieu l’a voulu, devienne une bonne fondation pour les mariés et les futurs mariés.

Mal 2:16 Car je hais la répudiation, Dit l’Eternel, le Dieu d’Israël, Et celui qui couvre de violence son vêtement, Dit l’Eternel des armées. Prenez donc garde en votre esprit, Et ne soyez pas infidèles!

Dieu hait la répudiation ou le divorce. Cependant le taux de divorces dans l’Eglise est entrain de prendre une tournure inquiétante. Les gens utilisent ce terme de divorce sans se rendre compte que c’est un mot que Dieu hait. Quand on regarde aux faits qui sont à l’origine de ce phénomène on peut citer : l’atmosphère de mésentente qui produit de constantes querelles, le manque de moyens financiers, l’infidélité, l’éloignement des époux, l’immixtion des tiers dans les affaires du couple etc. On se demande comment des choses aussi banales peuvent-elles affecter des personnes qui sont supposées être des modèles pour les autres ? Qu’est ce qui ne marche pas ?

Genèse 2:18-24 18 L’Eternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. 19 L’Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme. 20 Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. 21 ¶ Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. 22 L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. 23 Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. 24 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

Quand on ne sait pas ce à quoi une chose est destinée, on ne peut pas l’utiliser comme il se doit. Si vous ne savez pas à quoi sert une marmite, vous pourrez probablement l’utiliser pour en faire un chapeau. C’est la même chose pour le mariage, si vous n’avez pas une connaissance du but et de la vision pour lequel le mariage a été créé, vous allez sûrement en abuser.

Mt 19:10Les pharisiens l’abordèrent, et dirent, pour l’éprouver: Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour un motif quelconque?4 Il répondit: N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme 5 et qu’il dit: C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair? 6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. 7 Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner à la femme une lettre de divorce et de la répudier? 8 Il leur répondit: C’est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; au commencement, il n’en était pas ainsi. 9 Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère. Ses disciples lui dirent: Si telle est la condition de l’homme à l’égard de la femme, il n’est pas avantageux de se marier.

Cette histoire entre Jésus et les pharisiens est très riche parce qu’elle nous ouvre les yeux sur le but et la vision divine du mariage. Malheureusement les hommes jusqu’aujourd’hui ne le comprennent pas. De quoi s’agit-il ? Les pharisiens viennent voir Jésus pour l’éprouver sur la question de la répudiation de la femme. Leur problème c’est de savoir si pour un motif quelconque ils peuvent divorcer. Au lieu de leur dire oui ou non, Jésus recentre leur préoccupation sur celui qui a créé le mariage et le but et la vision qu’il avait au départ. En d’autres mots, il leur dit : si vous voulez comprendre ce qu’est le mariage, il faut que nous revenions à sa fondation. Il est impossible de vivre ce que Dieu a mis dans le mariage sans en connaître les fondements. Voilà pourquoi Jésus leur parle de l’origine du mariage.

Dans le texte de Genèse 2, nous avons l’origine du mariage et on peut alors comprendre la pensée de Dieu pour le mariage dès le commencement. La plus part des problèmes dans le mariage trouvent leur solution quand on revient sur le but pour lequel le mariage a été créé. Si vous essayez de résoudre les problèmes qui se posent dans le mariage sans revenir à sa fondation, vous allez vous égarer loin de la vérité. Malheureusement il y a là dehors des recettes toutes faites pour résoudre les problèmes de couple et cela ne marche pas.

Les pharisiens avaient coutume de donner une lettre de divorce pour se débarrasser de leur femme et en épouser d’autres à volonté. Pourquoi ? Parce que c’était ce qui était prévu par la loi de Moïse et c’était devenu la norme sociale, c’était ce qui était accepté par la société. Sauf qu’ici, cela arrangeait les intérêts des hommes et c’était très dure pour les femmes de cette époque. Tout le monde le faisait en se basant sur la parole de Moïse et non sur la révélation de Dieu. Si ton mariage est basé sur les traditions des hommes, tu ne peux pas vivre le mariage comme Dieu l’a voulu pour toi. Donc il est important de se débarrasser des mauvaises fondations sur lesquelles nous avons bâti notre mariage. Il y a des fondations culturelles, des fondations sociétales etc.
Hébreux 13 :4 Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères.

Mon frère la bible dit dans Hébreux 13.4 que Dieu jugera les mariés. Peu importe ce que les gens font, peu importe ce que les gens se donnent comme but quand ils se marient, ce qui jugera nos mariages c’est le but original que Dieu avait quand il créa le mariage et non ce que nous avons toujours cru que c’était. C’est l’intention divine qui doit primer dans le mariage. Voilà pourquoi il y a tant de problèmes dans les mariages aujourd’hui, chacun veut faire ce qui lui semble bon sans tenir compte de la destinée, de la vision de Dieu pour le mariage. Aujourd’hui à chaque mariage on entend les gens chanter : « aujourd’hui la mairie demain le tribunal », pourquoi ? Parce que les gens ne consultent pas le plan original de Dieu avant de se marier. Dieu hait le divorce parce que cela n’a jamais été son intention au commencement.

Le but originel du mariage n’est pas notre satisfaction
Commençons par qu’est ce que le mariage n’est pas ? Jésus leur explique qu’au commencement le but du mariage n’était pas pour satisfaire les besoins de sexe, de confort, de compagnonnage comme on le lit dans tous les livres qui parlent de mariage. Non, ce sont les conséquences d’un mariage qui atteint les buts de Dieu. Dieu n’a pas conçu le mariage premièrement pour que nous ayons des enfants, non ! Jésus dit que la vision initiale de Dieu du mariage était que l’homme et la femme se séparent de leurs familles pour aller, former une nouvelle famille composée d’une seule chair.
Dieu a besoin de couples d’une seule chair pour ses œuvres. Le but initial du mariage n’est donc pas la satisfaction des désirs de l’homme ou des désirs de la femme. Dieu a créé le mariage pour amener deux êtres à devenir un pour ses besoins à lui. C’est pourquoi dès maintenant tu dois revisiter ces raisons qui sont à l’origine de tes difficultés dans ton foyer. S’il y a des incompréhensions entre toi et ton conjoint et que les problèmes se situent dans le domaine du sexe, de l’argent, bref des besoins, il est temps de reconsidérer ta manière de comprendre à la lumière des buts initiaux du Seigneur.

Je veux dire que nous sommes venus ici pour nous ajuster en reconsidérant notre manière de concevoir le bonheur dans le mariage pour adopter le mariage comme Dieu l’a voulu et non comme nous l’avons conçu. Notre perception du bonheur conjugal doit se déplacer de la satisfaction de nos besoins à la satisfaction des exigences de Dieu. En d’autres termes le succès d’un mariage commence dans la connaissance du but de Dieu pour le mariage ou encore : ne pas connaître et comprendre ce qu’est le mariage avec ses buts divines est le commencement de l’échec du foyer. Le mariage à l’origine tel que Dieu l’a conçu, ce n’était pas pour notre satisfaction mais celle du Seigneur.

C’est quand nous remettons cette compréhension à sa place que les choses commencent par s’éclaircir et le mariage commence à avoir un sens. C’est à cause de cette méconnaissance fondamentale que les hommes et les femmes souffrent dans leur foyer. Car si le mariage n’est pas premièrement pour satisfaire nos besoins mais ceux de Dieu alors si je place mes désirs et mes besoins comme but ultime du mariage, je vais détruire moi-même le plan de Dieu et je vais me priver de ce que Dieu avait l’intention de faire dans mon mariage.

Or Dieu qui est parfait a conçu les choses pour qu’elles ne marchent pas de cette manière. La satisfaction que je recherche n’est qu’un sous produit de l’obéissance à la volonté de Dieu. Si je refuse de satisfaire à cette condition fondamentale, si je ne comprends pas que c’est la satisfaction divine que je viens accomplir en premier dans le mariage, je suis perdu dans le mariage et je suis la cause de l’échec de mon foyer.

Voilà pourquoi tant de mariages échouent. L’homme et la femme dans le mariage d’aujourd’hui viennent chacun pour leurs intérêts égoïstes. L’homme recherche comme on dit dans le monde une femme qui sera sa mère, sa sœur, son ami et la femme recherche un mari qui sera comme son père et son frère et son ami. Où est donc la volonté de Dieu. Chacun vient dans le mariage avec son agenda caché et quand les yeux du conjoint s’ouvre, il ou elle se rend compte qu’ils n’ont pas la même aspiration, ils ne vont pas dans la même direction et les querelles pour le pouvoir sur le foyer commencent. Chacun essaye de tirer la couverture de son côté en diabolisant l’autre.

C’est alors que survient des points d’interrogations. Les uns disent, je n’ai pas fait un bon choix, les autres disent, je croyais qu’il allait me donner de l’amour, qu’elle allait m’être soumise, je croyais que, je croyais que… C’est aussi ici que le diable intervient et met tout le monde d’accord en créant des conflits interminables et des opportunités pour le divorce. Beaucoup divorcent parce qu’ils ne comprennent pas la vision d’une seule chair.

Signification d’une seule chair
Que signifie donc : les deux deviendront une seule chair? Permettez-moi de vous dire que le mariage est le lieu par excellence où Dieu transforme la vie de ceux qui le craignent. Le mariage ce sont de formidables expériences qui conduisent à la prospérité de notre âme. En général pendant la cérémonie à la mairie, l’officier exhorte le couple à faire preuve de patience, de pardon etc. Si j’interroge les couples qui sont ici, la plupart vous diront que le mariage est une expérience douloureuse pour l’égo. L’égo c’est la chair. Ils vont vous dire que le mariage c’est pour des gens qui sont capables d’accepter de souffrir pour presque rien.

La bible dit dans Galates 5 :16 que la chair a des désirs contraires à celles de l’esprit. L’homme est un esprit qui habite un corps et entre le corps et l’esprit, il y a l’âme qui est le siège des sentiments, des choix et des pensées. Ce que Dieu veut sur cette terre ce sont des hommes dans lequel habite son Esprit d’abord et cela se fait lorsque nous donnons notre vie à Jésus Christ qui est le médiateur entre Dieu et les hommes. Mais le salut de l’homme ne s’arrête pas à son esprit. Le salut de l’homme doit se poursuivre dans son âme puis lorsque Jésus reviendra, notre corps sera transformé en un corps glorieux et la boucle sera bouclée. Notre âme a dès la chute d’Adam et Eve, tendance à se rebeller contre la parole de Dieu parce qu’elle est pécheresse. Cependant la puissance de Dieu est disponible dans notre esprit pour renverser cette tendance si nous le désirons.

Php 2:2 rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée.

La partie de l’homme que Dieu ne peut transformer sans l’accord de l’homme, c’est l’âme. Dieu nous a donné la responsabilité sur nos émotions, nos décisions et nos pensées. Jésus nous a dit que le but de Dieu dans le mariage est que les deux âmes qui sont mariés en Jésus Christ deviennent une seule et même âme. Car dans le plan de Dieu, notre esprit doit gouverner notre âme et notre âme doit gouverner notre chair. Devenir une seule chair veut dire que les deux personnes doivent arriver à avoir, les mêmes pensées, les mêmes décisions et les mêmes sentiments ; être un. C’est ce que Paul dit aussi à l’église de Philippe.

Ceci est le travail qui se fait au cours des expériences que nous vivons mariage : parvenir à l’unité des pensées, des choix et des sentiments. Voilà pourquoi nous disons que le mariage est un formidable creuset où Dieu travaille dans notre âme pour le rendre prospère. Car une âme prospère, c’est une âme qui a les pensées de Dieu, les sentiments de Dieu et la volonté de Dieu. Dieu travaille dans le couple pour leur donner un même sentiment, un même amour, une même âme. C’est pourquoi il est écrit que ce que Dieu a travaillé pour unir que personne ne le détruise.

La raison des conflits et difficultés dans le mariage
Jésus a dit les deux deviendront une seule chair. Cela implique que ce n’est pas une chose instantanée mais un processus. Ce qui veut dire que Dieu a prévu que les mariés passeront par des expériences qui vont enrichir la construction de nouvelles personnalités que Dieu transforme en une seule chair. Les expériences que nous faisons dans le mariage, aussi douloureuse soient-elles participent à la transformation des conjoints en une seule chair. C’est pourquoi pendant ce processus, il est important de se rappeler que Dieu est à l’œuvre dans nos vies pour nous transformer dans nos pensées, nos sentiments et nos choix pour que nous devenions un. Si donc il y a une mauvaise interprétation de ce processus parfois douloureux, nous pouvons prendre le partie de marcher selon le plan diabolique qui est le divorce et la merveilleuse métamorphose en cours que Dieu a prévu sera avortée pour devenir un désastre.

Maintenant nous comprenons qu’en réalité les problèmes de couple expriment simplement la distance qu’ils devront parcourir pour devenir une seule chair. Pris ainsi, il n’y a pas de raison de s’alarmer quand il y a des problèmes dans un foyer. Puisque chaque personne vient avec ses tares et ses déformations, c’est inévitable que des ajustements parfois difficiles doivent être faits. Le problème devient difficile quand chacun campe sur ses positions charnelles et refuse de faire avancer le processus alors la machine s’emballe et les choses deviennent difficiles. C’est pourquoi si vous êtes ici, votre couple sera béni car il suffit parfois que l’un des conjoints comprenne ce que nous venons d’enseigner pour débloquer la situation et sauver son couple du blocage.

Si donc vous me comprenez, c’est que sûrement Dieu vous a choisi pour opérer son miracle dans votre mariage. Ce que vous devez faire c’est changer vos demandes, vos exigences par rapport à votre conjoint parce que vous avez compris que vos problèmes sont des opportunités pour vous amener l’un l’autre à ressembler à Jésus Christ qui veut se manifester en vous. Le travail n’est pas dans votre conjoint mais en vous d’abord, si vous acceptez la volonté de Dieu pour le mariage. Vous allez changez vos revendications en compromis pour traverser le conflit, la difficulté qui se pose en ce moment.

Prenons un exemple concret, vous estimez que votre femme est dépensière et ne se soucis pas de prendre soin des enfants et vous voulez la brimer et lui retirer votre affection pour qu’elle change ou même divorcer. Ou vous êtes une femme et vous vous dites que votre mari ne vous donne pas tout l’amour que vous attendez de lui alors vous avez décidé de lui faire çà dure en lui montrant votre colère en désobéissant à ses demandes. Qu’est ce qui doit changer pour que votre couple sorte de ces difficultés?
Premièrement que vous compreniez que vous êtes dans ce mariage pour satisfaire Dieu et non vous-même ou votre conjoint.

Vous devez vous demander quelle est la volonté de Dieu pour moi dans ce couple ? Est-ce que je déteste mon conjoint pour ses manquements ou que j’ajuste mon âme pour ressembler à Dieu ? La réponse est claire vous devez satisfaire Dieu. Peu importe ce que votre conjoint dit, ou fait qui n’est pas bien, ce qui importe en premier c’est de marcher comme Dieu l’a voulu et faire confiance en Dieu pour que dans ce processus mon foyer soit guéri car c’est cela la priorité de Dieu. Donc indépendamment de ce que fera mon conjoint, j’ajuste mes pensées, mes émotions et ma décision à celle de Dieu. Quelle sera votre réaction après cet enseignement ? En tant que mari allez-vous retirer votre affection ?

Pour ce qui est de la femme qui veut plus d’amour, la question est quelle est la volonté de Dieu pour le mariage ? L’amour étant Dieu lui-même, ne dois-je pas montrer cet amour que je réclame en lui pardonnant ses manquements ? Puisque je comprends que nous sommes dans un processus de transformation, je dois prendre ma part et changer moi-même au lieu de chercher à changer mon mari. C’est quand chacun apporte une touche d’ajustement pendant le processus que cela débloque petit à petit la situation. Le foyer peut passer à autre chose.

Dans le cas du mari qui pense brimer sa femme, lui retirer son affection pour la forcer à dépenser mieux et à s’occuper des enfants, la question est : est-ce que cela servira les intérêts divins dans ton ménage ou tes intérêts. Si ce mari ne fait pas attention, cela ouvrira une voie pour la vengeance de sa femme et le conflit deviendra perpétuel. Vous devez donc consultez Dieu pour savoir qu’est ce que Dieu a prévu pour vous afin de faire passer le message à votre femme sans pour autant conduire votre foyer dans les querelles. C’est donc un travail continuel d’ajustement de nos émotions, de nos choix et de nos pensées qui se manifeste.

Si nous ne travaillons pas en nous-mêmes nous aurons à rendre compte sur la manière que nous avons travaillée. C’est ici que beaucoup refusent de travailler sur eux-mêmes parce qu’ils croient que le mariage chrétien devrait marcher comme sur des roulettes. Le mariage réussit par le bon travail que chaque conjoint effectue dans la transformation de sa vie. Un foyer est béni si chacun comprend juste cela.
Un foyer est une maison fondée sur l’unité des âmes du couple en Christ

Une âme qui prospère est une âme qui a aligné ses sentiments, ses choix et ses pensées à celles de Dieu. En d’autres termes, un couple heureux est celui-là qui utilise les situations, les problèmes, les difficultés, les joies, les succès pour bâtir leurs âmes. Un foyer est comme une maison. Jésus nous a enseigné qu’une maison doit être bâtie sur une fondation solide pour que quand la tempête arrive, quand le vent souffle, qu’elle ne tombe pas. Si nos mariages se fissurent, si le monde se rie de nous, c’est à cause de la fondation de nos foyers. Le but du mariage, la vision de Dieu du mariage doit être restaurée. Beaucoup confondent les bienfaits qui découlent d’un foyer qui est entrain de se bâti sur la parole de Dieu avec le but du mariage.

Si votre foyer est entrain de se bâtir sur Jésus Christ et sa parole alors la conséquence sera que la volonté de l’un et l’autre sera progressivement alignée à celles de Dieu, les sentiments ou les émotions de l’un envers l’autre seront alignées progressivement à celles de Dieu et les pensées aussi seront alignées progressivement à celles de Dieu. Le résultat final et non initial sera que l’homme aimera sa femme et la femme sera soumise à son époux. La conséquence est que Dieu bénira leurs entrailles et ils seront féconds, la conséquence est que la pauvreté disparaîtra, mais surtout ils seront heureux d’accomplir les œuvres que Dieu a préparé d’avance pour qu’ils les fassent.

La conséquence est que petit à petit, ils se ressembleront l’un, l’autre et deviendront une même chair. Alors quand on verra l’un agir, ce sera comme si c’était l’autre, les conflits initiaux vont prendre progressivement fin, les incompréhensions initiales vont prendre fin, les points de vues seront harmonisés, ils parleront d’un même cœur, ils auront une même volonté parce qu’ils seront conduit par le même esprit. La communication, le bonheur, la joie, l’harmonie sont des conséquences du travail de Dieu dans la vie de chacun des conjoints et non des buts pour le mariage.

Malheureusement nous faisons les choses à l’envers, nous exigeons de notre partenaire qu’il ou qu’elle soit performant alors que nos buts, nos intérêts sont éloignés de Dieu. Les conflits dans les couples sont perçus comme des échecs du mariage au lieu d’être vus comme des opportunités vers l’unité et la transformation des conjoints en une chair. Cela pose donc la question de : pourquoi est-ce que nous nous marions ? Dieu a un besoin pour l’humanité, il recherche des instruments à utiliser pour accomplir son plan pour les hommes. Dieu veut apporter la guérison des familles en se servant de familles déjà guéris des affres du péché. C’est pourquoi il veut se servir des couples qui ont traversées le processus de guérison et sont devenus une seule chair. C’est ici que la destinée commence.

Nous nous marions pour accomplir la destinée divine de notre couple. Il y a une œuvre spéciale que nous devons accomplir, c’est pourquoi quel que soient les tempêtes qui soufflent quand un couple qui a compris le but et la vision divine pour le mariage, ils vont tenir ferme et ne vont pas s’écrouler. Cette destinée se construit étape par étape mais nous devons savoir où Dieu nous amène sinon nous serons perdus.

Les pharisiens se sont exclamés en disant : Si telle est la condition de l’homme à l’égard de la femme, il n’est pas avantageux de se marier. Beaucoup de personnes ne se marieraient pas s’ils savaient quels étaient les exigences de Dieu concernant le mariage. Ce qui était vrai au temps des pharisiens l’est encore aujourd’hui. Quand les disciples se sont rendus compte de l’intention de Dieu pour le mariage, ils ont constaté que c’était très loin de ce qu’ils avaient imaginé. Avant ils pensaient que la femme était comme un objet dont on pouvait se débarrasser quand on voulait au travers du divorce comme le prescrivait la loi de Moïse. Maintenant Jésus leur dit que ce que la loi de Moïse autorisait était circonstanciel. Cette loi avait été donnée à cause de la dureté du cœur des hommes. En d’autres termes, si Moïse ne donnait pas cette loi, la société risquait de se briser.

Dans ce siècle, le mariage est devenu banal au point où les gens ne veulent plus écouter la parole de Dieu à ce sujet. Les pharisiens après avoir entendu Jésus, ont compris que les raisons pour lesquelles ils se mariaient étaient extrêmement éloignées de celles de Dieu. Les pharisiens comme les disciples, avaient des intérêts qui étaient contraires à ceux de Dieu dans le mariage. J’aimerais te dire aujourd’hui que si tu as des intérêts à te marier qui sont différents de celles de Dieu dans le mariage, tu as déjà échoué dans le mariage.

Le monde n’a pas l’intelligence que je vous ai révélé, le monde fonctionne sur la base de ses intérêts égoïstes, c’est pourquoi on voit maintenant tous les jours, la définition, les buts du mariage changer pour devenir d’horribles concepts comme le mariage homosexuel. Les hommes se marient entre eux parce qu’ils ne supportent pas le but et la vision du mariage, les femmes font pareils. En Afrique, c’est le « vient on reste », parce que les gens veulent faire ce qui leur plaît. Malheureusement, la société va payer un prix fort pour tout cela. La société fait déjà face à des crises qu’elle ne peut plus juguler. Les enfants de la rue, la prostitution, le banditisme etc sont des fléaux qui sont les conséquences de ce désordre au niveau du but et de la vision de Dieu du mariage.

Le mariage comme Dieu l’a voulu, c’est un mariage dont la fondation n’est pas ce que nous croyons mais ce que Dieu dit. Imaginons ce qui se passerait dans un couple qui se mettrait à vivre dans cette perspective du mariage comme Dieu l’a voulu. Le mari aurait-il des problèmes à aimer sa femme ? Non puisque dans son âme ce n’est plus ce que sa femme fait qui le conditionne mais ce que Dieu lui a demandé de faire. Il ne fera pas les choses pour plaire à sa femme ou à sa famille et encore moins à lui-même mais à Dieu. Supposons que sa femme fasse pareil, qu’elle ne se focalise pas sur les défauts de son mari encore moins sur les conditions de vie mais sur la volonté de Dieu pour elle à savoir qu’elle est dans le mariage pour se soumettre à son mari afin que les desseins de Dieu soient accomplis dans leur foyer. Pensez-vous que cette femme aura de la peine à obéir à son mari ? Pensez vous qu’elle verra son mari comme un tyran qui ne veut pas qu’elle soit épanouie ? Pensez-vous qu’on verra des querelles dans le foyer ? Non évidemment !

La pierre angulaire d’un mariage est Dieu quand le but et la vision du mariage sont acceptés et intériorisés dans la vie de chaque conjoint comme étant leurs raisons de vivre dans le mariage. Si chaque conjoint ici présent décide de vivre le mariage comme Dieu l’a voulu et non comme il aurait aimé alors tout est possible avec Dieu. Le bonheur dans votre foyer n’est pas loin de vous si vous acceptez de changer de point de vue concernant le but et la vision de Dieu. Quelle est ta raison de vivre ton mariage ? Nous n’avons même pas parlé du choix d’un conjoint et de leurs motifs. Parce que si nous comprenons la raison du mariage alors le choix d’un conjoint devient plus simple. Je choisirai un conjoint qui comprend ce qu’est le but et la vision du mariage sinon bonjour les dégâts.

Que devons-nous faire ? Remettre Dieu au centre du mariage. Nous devons admettre que nous ne pouvons pas continuer à négliger les avertissements de Dieu.
Heb 13:4 Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères.

C’est le moment de prendre une décision. Je ne sais pas jusqu’où ton mariage souffre, mais je sais une chose, si tu acceptes que Jésus Christ entre dans ta vie et si tu décides de travailler dans ton âme pour qu’elle se conforme à la parole de Dieu alors ton mariage reprendra vie. Jésus dit les deux deviendront une seule chair. Chaque personne indépendamment de l’autre doit faire l’effort de travailler sa vie pour un mariage comme Dieu l’a voulu.