Ce matin, je me suis réveillé avec une tristesse profonde dans mon esprit. La raison de cette tristesse, c’est que je perce

vais que beaucoup de chrétiens en ce moment s’étaient éloignée des préoccupations du Seigneur pour l’heure. Les préoccupations des chrétiens sont centrés sur eux-mêmes : leur bien-être physique, leur bien être financier, leur confort matériel. A une heure où le cri du cœur de Dieu est de gagner des âmes, leurs sujets de prières tournent autour de la guerre contre les sorciers, de leur protection contre les démons, bref de leur garantie de survie.

Psaumes 2:8  Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession;

Les chrétiens passent une grande partie de leur temps de prière à demander des choses que Dieu leur a déjà donné simplement quand ils marchent en cherchant premièrement le royaume de Dieu. Pourtant leurs priorités se focalisent essentiellement sur la garantie de leur sécurité physique, financière et matérielle. Très peu de chrétien prient pour que Dieu leur donne les extrémités de la terre où ils sont et les nations comme héritage.

Lu 12:30  Car toutes ces choses, ce sont les païens du monde qui les recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin.

La condition de l’Eglise est franchement mauvaise aux yeux de Dieu parce que les chrétiens cherchent ce que les païens cherchent. Pourtant l’heure est grave, le monde a soif de connaître Dieu. En permettant que des événements malheureux se produisent sur la terre, Dieu a donné des conditions favorables aux chrétiens pour gagner des âmes. Mais que voyons-nous ? Des chrétiens aveugles, peureux, paresseux et insensibles à l’appel de Dieu pour leur génération. Les chrétiens d’aujourd’hui prient ainsi : Seigneur touche les païens, ouvrent leurs les yeux, donnent leur toi-même ton évangile !

Ro 10:14  Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche?

Quelle tragédie, bien aimé, nous envoyons Dieu faire ce qu’il nous a envoyé faire. Comment entendront-ils parler de Jésus si nous nous tenons loin de ceux que Satan envoie en enfer, loin de ceux qui crient leur soif de connaître le Seigneur ? Comment entendront-ils quand nos prières pour eux, c’est Seigneur protège-moi de ces sorciers ? Pendant que Dieu a fait de nous de puissants êtres surnaturels, nous sommes préoccupés par les soucis de ce siècle présent.

Comprenez-moi bien, Dieu veut que nous soyons prospères et en bonne santé car sinon, nous aurons du mal à le servir. Cependant nous devons comprendre que cette prospérité n’a de sens que si nous travaillons ayant pour but son royaume. Ce que je veux dire c’est quand nous cherchons premièrement ce royaume et sa justice c’est-à-dire les œuvres de celui-ci, tout ce dont nous avons besoin nous est donné comme un bonus. Mais si nous délaissons les préoccupations de son royaume qui veut des ouvriers pour les nations, nous sommes vilains. Parce que nous prenons sa gloire en vain.

Comment les païens qui ont faim de Dieu invoqueront-ils le Seigneur sans avoir cru ? Comment croiront-ils s’il n’y a personne de nous qui va vers eux ? Que fais-tu chaque jour pour t’assurer que ceux qui ont faim et soif de l’évangile autour de toi ont l’occasion d’entendre cette bonne nouvelle ?

Le retour du Seigneur est proche, le jour de son jugement n’est plus loin. Si nous n’avons pas cette pensée dans le cœur, nous allons gaspiller d’énormes ressources pour des choses qui sont futiles aux yeux de Dieu. La finalité de tous les enseignements, les prédications que nous recevons à l’église ce n’est pas seulement pour notre bienêtre mais surtout pour gagner des âmes dans le royaume.

Il est temps bien-aimé d’ajuster nos priorités avec le cri de Dieu. Nous avons vu que l’une des lois spirituelles qui donne l’exaucement à nos prières, c’est que le motif de nos prières doit glorifier le Père par Jésus Christ.

Jésus Christ notre Seigneur nous a dit allez et faites des nations ses disciples. Notre cœur doit brûler pour les nations de ce monde, les peuples, les tribus qui sont autour de nous et qui ont besoin de ce que nous avons déjà trouvé. Le problème c’est que nous n’avons pas encore tourné nos cœurs vers le besoin de Dieu de l’heure. Dieu n’a que faire de chrétiens hyper savant spirituel, hyper béni financièrement et matériellement mais hyper paresseux qui réclament encore plus de bénédictions, de protection, de promotion et qui se cachent derrière la pandémie, les soucis de ce siècle pour ne pas investir leur temps, leurs moyens financiers et de leur vie pour faire des nations des disciples.

Satan a réussi à détourner le cœur de nombreux chrétiens de l’évangélisation, de la mission pour les centrer sur des préoccupations charnelles. L’heure est venue pour que cela change. Il est temps de se révolter contre cet enfermement qui fait de nous des chrétiens oisifs et uniquement à l’affut de paroles qui vont apporter du réconfort à notre chair. Bien aimé, trop c’est trop ! Il est temps de sortir de notre cocon de justification de l’inaction, d’indolence, de manque de foi et de zèle pour les âmes perdues.

1Corinthiens 9:22  J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns.

A quoi aura servi notre vie si nous n’avons même pas été capables de travailler pour offrir à Dieu une seule âme dans son royaume. Gagner des âmes, je le sais n’est pas facile, il faut être déterminé, persévérant. Il faut être prêt à dépenser de son temps, de son énergie et de sa vie pour prétendre en gagner une.  Dieu te dis : tu dois tout faire pour en gagner quelques-uns. Notre attitude doit être, je dois gagner des âmes à tout prix. Ce doit être la priorité des priorités dans ce temps où il annonce son retour.

Daniel 12:3  Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité.

Gagner des âmes c’est leur enseigner la justice de Dieu. Combien sera glorieux ce jour là où tous ceux qui auront travaillé pour évangéliser les multitudes seront récompensés. Bien aimé seras-tu parmi ceux qui brilleront comme des étoiles à toujours et à perpétuité ? Oui à toujours et à perpétuité ! Combien sera futile toutes les excuses que tu donnais pour ne pas t’investir dans l’évangélisation ? Combien sera dérisoire toutes les choses que tu avais considéré comme prioritaires par rapport à l’évangélisation ?

Tous les arguments que tu utilises maintenant pour justifier ton manque de zèle pour gagner des âmes viendront te hanter et te montrer ridicule. Tu diras : comment ai-je pu être aussi stupide pour manquer d’investir dans cette grande richesse. Tu verras ceux qui auront livré leur vie pour le salut des autres et tu diras : pourquoi ne l’ai-je pas fait moi aussi ?

Tu n’es pas obligé de rester dans cet état, tu peux maintenant briser les liens qui t’empêchaient de te lever pour donner aux autres ce que tu as reçu gratuitement. Tu peux le faire bien aimé, tu peux sortir de cette prison dans laquelle beaucoup sont enfermés. Satan ne doit plus te retenir par la peur de son Covid19. Satan doit perdre son emprise dans ce domaine de ta vie. Tu dois démontrer que tu as reçu la lumière, la puissance et les ressources pour aller et faire des nations des disciples. Le cri de Dieu retentit en ce moment dans ton cœur : gagne des âmes !

Je prie qu’aucun de ceux qui ont reçu ce message ne reste le même. Que la puissance de cette exhortation te réveille et te pousse à l’action. Que ton être tout entier se détermine maintenant à considérer comme prioritaire le salut des hommes qui sont autour de toi. Que le voile qui avait éteint ton zèle pour gagner des âmes soit déchiré et détruit au nom de Jésus ! Qu’aucune justification à la paresse spirituelle de quelque nature que ce soit ne demeure ton partage au nom de Jésus ! Je déclare que tu es libre de servir Dieu comme gagneur d’âmes. Amen, amen, Amen !

Alain Bouwa