Zacharie 4:10  Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel.

S’il y a une chose que je sais difficile pour ceux qui se lancent dans un projet, c’est son commencement. La réussite d’un projet commence par le fait de bien négocier le commencement. J’ai constaté que dans la vie, tout ce qui commence au sommet fini par s’effondrer. Les grands projets stables sont ceux qui commencent petit.

La semence est toujours plus petite que l’arbre qu’elle produit. Quand elle grandi, vous ne pouvez plus la porter. La semence de l’homme est aussi petite quand elle grandit, elle devient un homme adulte. Toutes les richesses ont commencé par des hommes qui ne les avait pas et tout homme éduqué a été non éduqué. Quand Dieu commence, il commence petit, c’est un principe. Les docteurs, les professeurs, les présidents etc. commencent par la maternelle, vont à l’école primaire, puis après deviennent des grands hommes dans la société.

Les hommes d’affaires commencent par de petites affaires dont les gens se moquent parfois et qui deviennent plus tard des usines. Une Eglise commence par quelques personnes. Jésus a commencé son ministère par douze disciples et aujourd’hui, il y a près qu’un milliard de chrétiens parce que Dieu commence petit. Dieu est dans les faibles commencements. C’est pourquoi nous devons nous armer de cette pensée que Dieu commence petit. Il y aura des gens pour minimiser ce que nous faisons, disons-leur : Dieu commence petit !

Aujourd’hui je voudrais encourager tous ceux qui ont un projet divin à le réaliser. D’abord qu’est-ce que j’entends par projet divin ? Un projet divin c’est un projet qui vient de Dieu. En réalité, toute notre vie devrait être composé de plusieurs projets divins fonction de la où nous sommes dans le chemin de notre destinée. La bible dit :

Eph 2:10  Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Dieu en nous créant en Jésus-Christ, il a d’avance planifié de bonnes œuvres ou des projets divins que nous devrions pratiquer tout au long de notre vie. Ce qui signifie qu’étape après étape, nous devrions accomplir des projets divins jusqu’à la fin de notre vie. L’endroit le plus riche sur la terre n’est pas la banque mais le cimetière où des projets divins ont été enterrés par des hommes qui n’ont pas pu les réaliser.

Donnons de la valeur aux petits commencements

Esa 53:2  Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire.

Donnons de la valeur à ce que Dieu nous a confié, quel que soit sa petitesse à nos yeux ou ceux des hommes. Ne méprisons pas l’œuvre que Dieu nous a confié parce que cela ne nous donne pas la gloire que nous en attendions. N’attachons pas de l’importance à ce que les hommes disent de ce que Dieu nous a confié sinon nous risquons de perdre la vision de Dieu. Ne nous focalisons pas sur les problèmes et les difficultés que nous traverserons, non seulement ils sont passagers mais ils font partie de la belle histoire de notre projet. Gardons les yeux fixés sur Jésus et Jésus seul.

N’abandonnons jamais, persévérons jusqu’au bout.

Laissons que ce soit Dieu qui nous évalue et non les hommes. Ils ne connaissent pas notre projet, ils ne rendront pas compte à Dieu pour nous, ne nous laissons donc pas intimider et découragé par leurs comparaisons avec les autres. Beaucoup abandonnent ainsi leurs récompenses au ciel parce qu’ils jugent le projet de Dieu avec des critères humains. Aux yeux des hommes la mort de Jésus était la fin de son ministère mais pour Dieu c’était le début d’un ministère mondial. C’est pourquoi nous devons constamment exercer notre foi dans les petits commencements et ne jamais nous focaliser sur quelques difficultés que nous rencontrons. Notre projet dépend de Dieu qui l’a préparé d’avance et non des hommes.

Nous méprisons les faibles commencements parce que nous ne regardons qu’aux choses qui frappent nos sens. Ce qui est beau, ce qui est grand, ce qui est en grand nombre, ce qui a du pouvoir est synonyme de « succès » dans le monde d’aujourd’hui. Ce qui est insignifiant, ce qui n’attire pas les regards, ce qui ne fait pas de bruit et ne se fait pas remarquer est souvent considéré comme un échec.

Jésus était Dieu pourtant il n’avait rien qui le distinguait des autres humains, la bible dit qu’il s’est élevé comme une faible plante. Combien sont prêts à subir toutes les humiliations, les rejets et la persécution dont le Seigneur Jésus a été l’objet ? Si nous devrions choisir un parcours de vie, serait-ce celui de Jésus ?  Jésus est né dans une étable de parents fuyant le meurtre de leur bébé. Quand Jésus a commencé son ministère, les grands de son époque n’avaient pas de la considération pour lui car Jésus était entouré de gens de mauvaises vies et de pauvres pourtant il était le Sauveur du monde.

Le diable ne méprise jamais les petits commencements. En Egypte, il essaya de tuer le bébé Moïse. Si personne ne sait même pas qui tu es aujourd’hui, saches que Dieu te connais. Même si tu fais des choses pour le royaume de Dieu et que le Pasteur ne le voit pas, Dieu le voit. Si tu fais des exploits avec Dieu et que personne ne le remarque, Dieu le sait. Le diable tient toujours à ce que nous abandonnions les faibles commencements c’est pourquoi Il envoi souvent des moqueurs qui se rient de ce que nous faisons surtout quand les choses n’ont pas l’air de marcher. Ton petit ministère d’évangélisation ou la petite affaire que tu as commencé, a le potentiel de devenir une grande Eglise ou une grande usine, tiens ferme, ne te décourages pas.

Le succès de Dieu ne saute pas toujours aux yeux

Si ce qui a de la valeur à tes yeux n’est que ce qui est grand, puissant et célèbre, il y a de fortes chance que tu manques ce que Dieu a pour toi.  Le succès selon Dieu n’est pas toujours ce qui saute aux yeux des hommes. Il y a des personnes qui vont rechercher le succès loin de leur pays, pourtant le succès ne dépend pas de notre position géographique mais de Dieu. Si vous êtes un vaux rien ici au Cameroun vous ne serez pas forcément un champion en France. Notre projet de vie peut commencer à la maison, puis grandir jusqu’aux extrémités de la terre.

Nous savons que Dieu a déposé en chacun de nous des talents pour notre destinée.  Pour certains c’est leur voix, pour d’autres c’est leur habileté à vendre, pour d’autres leur sourire, pour d’autres leur ingéniosité, pour d’autres leur leadership pour d’autres encore leur aptitude sportive etc. Nous devons prier et demander à Dieu quelle est le talent de ma destinée? Cela peut nous conduire à identifier notre appel et notre vocation, ce que Dieu nous a destiné à être dans ce monde. Mais avant tout, nous devons comprendre que sur le chemin de notre destinée, Dieu commence chaque projet divin tout petit. Armes-toi de cette pensée et continue le projet divin que Dieu a pour toi en ce moment. Amen, amen, amen !

Alain Bouwa