Conscience dévoilée du chrétien

Jer 17:9  Le coeur est tortueux par -dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître?

La bible dit que le cœur de l’homme est tortueux par-dessus tout qui peut le connaître ?

Parlant du cœur de l’homme la bible parle en réalité de la manière dont nous manipulons et jouons avec notre conscience. Tout homme a une conscience. Dieu l’a placé là pour que personne ne puisse dire un jour : « je ne savais pas que je faisais le mal ». Un jour vient où notre conscience sera dévoilée.

Romains 2 :15 Ils démontrent par leur comportement que l’essence de la loi est gravée dans leur cœur. Leur conscience et leur discernement moral en témoignent : de là ces raisonnements par lesquels on se cherche des excuses, les pensées qui tantôt accusent, tantôt absolvent ; de là aussi ces jugements qui approuvent ou condamnent la conduite d’autrui.

La bible révèle ici le jeu qui se passe dans notre conscience. La loi divine étant gravée dans nos cœurs, parfois nous essayons de la contourner par nos raisonnements.

Nous appliquons facilement ces lois sur les autres en les condamnant lorsqu’ils font mal mais quand notre conduite s’écarte de ces mêmes lois nous nous justifions en utilisant des arguments qui voilent notre conscience.

Romains 2 :16 Tout cela paraîtra en pleine lumière le jour où, conformément à l’Evangile que je prêche, Dieu lèvera le voile sur la vie secrète des hommes et la jugera : leurs pensées intimes, leurs mobiles inavoués, tout ce qu’on a pris tant de soin à cacher sera alors démasqué.

La bible montre ici combien les hommes par des intentions inavouées essayent de cacher les mobiles de leurs actions. Ils savent bien que ce qu’ils font est contraire à leur conscience mais voilent leur conscience par de faux raisonnements.

Tout cela est enregistré et conservé pour le jour du jugement divin. Ce jour là tout ce que les hommes auront faits dans le secret de leur cœur, tous les gymnastiques de pensées seront mis à nu et jugées. Il sera impossible de mentir car le jeu de manipulation pour se faire passer pour juste sera démasqué et condamné.

Quel est donc l’intérêt de nous mentir à nous-mêmes ? Ce n’est qu’une affaire de temps et toutes choses viendront à la lumière. C’est pourquoi la bible nous exhorte à la « Metanoïa », c’est-à-dire à un changement complet de l’homme intérieur.

Romains 2 : 4 Prendrai-tu la générosité de Dieu à ton égard pour de la faiblesse ? Ou bien méprises-tu la bonté et la patience de Dieu ? Ne vois-tu qu’il retarde si longtemps son châtiment pour te donner le temps de te détourner de tes péchés ? N’as-tu donc pas compris que cette bonté de Dieu a comme seul but de t’inviter à changer ton attitude intérieure, de te pousser à la conversion ?

La patience de Dieu s’exerce à notre égard pendant que nous sommes en vie pour que nous puissions nous détourner complètement de cette habitude que nous avons héritée du monde à savoir : le voile de notre conscience par des raisonnements qui cachent les mobiles réels de nos actions.

Ce jeu sera dévoilé le jour du jugement à quoi bon continuer. La seule solution c’est une véritable repentance, c’est-à-dire une prise de conscience qui conduit à un changement intérieur qui arrête ce jeu de cache, cache dangereux.

Romains 2 :5-6 Au lieu de cela, tu te barricades derrière ta conduite soi-disant irréprochable. Prends garde de ne pas t’endurcir au point que ton cœur ne devienne incapable de se convertir ! Tu augmenteras sans cesse la colère divine inscrite à ton compte ; elle te serait payée en entier au jour de la colère et du jugement lorsque Dieu dévoilera sa justice devant tous. Ce jour là, il traitera chacun selon ce qu’il aura fait : chaque homme recevra ce que valent ses actes.

L’apôtre Paul parle ici du jugement en général mais il y aura deux jugements. Le jugement des croyants qui auront persévéré jusqu’au bout de leur vie et celui des non croyants qui n’auront pas cru en Jésus Christ.

Le jugement des croyants qui auront persévéré sera un jugement pour leur attribuer des récompenses tandis que celui des non croyants sera celui de la colère divine.

Le danger qui guette les hommes qui reçoivent l’évangile, c’est de se retrouver jugé comme des non croyants parce qu’ils ont résisté à la parole de Dieu. Ceci est très grave parce qu’alors la sentence sera très lourde parce qu’ils auront eu plus de connaissance et d’opportunité d’échapper à ce jugement  que les autres. Comment peut-on en arriver à ce niveau ? Par l’endurcissement du cœur au jour de la patience du Seigneur.

Il arrive un moment où la personne qui reçoit la parole de Dieu devient incapable de se convertir. C’est pourquoi ceux qui reçoivent Jésus comme Seigneur de leur vie doivent s’assurer qu’il y a bien eu une « Metanoïa » qui s’est produite dans leurs cœurs. Car on peut vivre dans l’illusion que nous sommes des personnes sauvées alors que la repentance n’a pas été actée à proprement parlé.

Nous sommes alors dans une situation en trompe l’œil qui met un voile sur notre véritable état spirituel. Nous devenons des hypocrites parce que nous vivons une vie de non croyants et nous prétendons être croyants.

Le tri par la tendance de style de vie

Romains 2 :7-8  Ceux qui, sans se lasser, ont cherché à bien faire, prouvant par là qu’ils tenaient à l’approbation divine et aspiraient à la vie éternelle, ceux-là auront en partage la gloire, l’honneur et une vie impérissable. Les autres, par contre, qui n’ont pensé qu’à eux-mêmes, à la satisfaction de leurs ambitions et de leurs convoitises, se souciant fort peu de la vérité. Les récalcitrants qui refusent d’obéir aux règles divines et s’abandonnent docilement au mal, seront frappés par la colère divine.

Comment quelqu’un peut-il savoir de quel côté il se trouve dans le chemin du salut ? La parole de Dieu dans les versets précédant est très précise. Ces versets doivent être pris dans le contexte de la chrétienté c’est-à-dire des personnes qui ont cru en Jésus Christ car seuls ceux qui ont entendu l’évangile peuvent comprendre ce qu’est ce qu’aspirer à la vie éternelle.

Ce texte tirée de la version « Parole vivante » du Nouveau Testament est remarquable parce qu’il éclaire de manière incontestable sur la manière dont Dieu fera le tri entre les hommes.

Il y a deux tendances et deux styles de vie qui se manifestent de ces tendances : le style de vie qui plaît à Dieu et celui que Dieu hait. Chacun de ses styles est le produit de deux types de cœurs.

Seuls les cœurs qui ont la foi en Dieu manifestent le désire d’être approuvé par Dieu et l’aspiration à la vie éternelle. Cette condition est cependant matérialisée par la persévérance à bien faire.

C’est une vie qui est en constante recherche de la vérité et de la mise en pratique de la parole de Dieu. C’est une vie de repentance et de transformation pour servir Dieu. C’est cela que la bible appelle les tendances de l’esprit.

Par contre la tendance colère divine est une vie centrée sur soi, ses intérêts, ses problèmes, ses ambitions etc. C’est une vie qui se soucis peu de la mise en pratique de la parole de Dieu. C’est une vie récalcitrante aux lois divines qui s’abandonne à ce qui est mal sans se soucier. C’est ce que les écritures appellent avoir les tendances de la chair.

Je crois que chaque chrétien peut se situer par rapport à ces deux tendances.

Voilà pourquoi le salut sans la persévérance à un style de vie divin est une vie de perdition. En ces temps de la fin beaucoup de vieux chrétiens sont entrain d’oublier que c’est celui qui persévéra jusqu’à la fin qui sera sauvé.

Dieu nous a confié un trésor précieux (le salut) mais entre le moment où nous le recevons et celui où nous entrons réellement en possession de sa réalité, il s’écoule un temps.

Ce temps est une épreuve pour la confirmation de notre engagement. C’est le temps de la persévérance, de la production du fruit pour Dieu. Tout arbre qui ne produira pas du fruit sera coupé.

La persévérance est la clé pour maintenir son salut

Nous sommes tous d’accord que le salut ne se mérite pas, il est l’œuvre de Jésus Christ sur la croix. Par son sang Jésus a payé la dette qu’il nous était impossible de payer. Cependant que nous ayons cru ou donné notre vie à Jésus Christ, cela ne compte pas si nous retournons de nouveau à une vie dirigée ou livrée à la chair.

La nouvelle naissance n’est que le début de la vie éternelle, c’est pourquoi Jésus nous a avertis en nous donnant la parabole des graines tombés en terre. Sur les 4 terres dans lesquelles les graines étaient tombées, une seule fut la bonne.

Aujourd’hui, j’ai pris l’habitude de partager cette parabole à ceux à qui j’annonce l’évangile, pourquoi ? Parce que quand on donne sa vie à Jésus, les 6 mois qui suivent sont capitaux.

On peut soit retourner dans le monde et perdre son salut, soit persévérer et continuer avec Christ. Je suis sûre que vous avez eu le même constat que moi. Une personne donne sa vie à Jésus aujourd’hui, demain, la même personne ne veut plus vous voir chez elle. Pourquoi ?

Parce qu’elle traverse le test de la nouvelle naissance à savoir : les persécutions, les qu’en dira-t-on ? Les passions du monde, les difficultés du temps présent, la pression à se conformer à son statut social, la gène d’aller dans une église dite de « réveil » etc.

C’est pourquoi à mon avis la première chose à enseigner à une personne «  né de nouveau », c’est que l’épreuve de sa foi viendra automatiquement sur lui pour vérifier s’il est engagé avec Christ ou non.

C’est quand la personne est capable de résister à toutes ces pressions que vous pouvez vraiment voir la tendance de sa vie. Parfois cela prend des mois ou des années pour que la personne sorte victorieuse de ces pressions.

Luc 8 :15 Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un coeur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.

Remarquez la disposition du cœur de cette personne : honnête et bon. Puis notez la progression : retient et porte du fruit avec persévérance. Ici chaque mot est important parce que c’est ce qui déterminera le succès ou l’échec d’une vie chrétienne.

Le mot central ici est la persévérance. En étudiant ce mot dans plusieurs passages nous découvrons que c’est la clé d’une vie chrétienne qui ne s’éloignera pas de la vie éternelle.

Luc 21 :19 par votre persévérance vous sauverez vos âmes.

Parlant de la persécution qui viendra dans le monde sur les chrétiens à la fin des temps, Jésus annonce que leur persévérance sera la clé pour le maintien du salut de leurs âmes.

Romains 2 :7  réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l’honneur, la gloire et l’immortalité;

La bible est claire quand elle affirme que la vie éternelle est réservée seulement à ceux qui persévèrent à bien faire et qui cherchent de tout leur cœur des choses vertueuses.

La vie éternelle n’est pas un acquis sur lequel on peut se reposer mais une espérance qui commence à la nouvelle naissance et se maintient jusqu’à la fin de sa vie. Par la nouvelle naissance, Dieu nous a donné un bien précieux (la vie éternelle) mais elle doit être conservée tout au long de notre vie par notre persévérance. C’est ici notre responsabilité.

2Théssaloniciens 1 :4  Aussi nous glorifions-nous de vous dans les Eglises de Dieu, à cause de votre persévérance et de votre foi au milieu de toutes vos persécutions et des tribulations que vous avez à supporter.

Ce qui touchait agréablement l’apôtre Paul dans la vie des théssaloniciens était : leur persévérance et leur foi au milieu des persécutions et des tribulations. Dieu ne nous a pas promis une vie tranquille en Christ. Tout ce par quoi nous passerons, seront des tests pour notre persévérance.

Sans la persévérance nous ne saurons maintenir la foi et le salut. Pressions, tribulations, difficultés sont les moteurs pour persévérer sans eux nous il est impossible de produire la persévérance.

Hébreux 10 :36 Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.

Ce que Dieu nous a promis c’est la vie éternelle. Pour qu’elle soit effective, nous avons besoin de la persévérance dans l’accomplissement de la volonté de Dieu. Ce qui signifie que la volonté de Dieu ne se fera pas sans challenge.

Quand vous observez la paresse spirituelle chez un chrétien, c’est une alerte que la personne est entrain de se conformer au monde pour éviter la pression.

La personne n’a pas d’argent et pour palier à cette difficulté, elle accepte de faire des choses honteuses, elle met les intérêts de Dieu de côté, elle prend le parti des païens et se conforme à leurs exigences, leur manière de vivre etc. Le résultat c’est une chute spirituelle, vous ne la voyez plus aux cultes etc.

Apocalypse 3 :10 Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.

L’heure de la tentation qui vient sur le monde ce sont les jours de séduction de l’Antichrist qui fera des prodiges pour amener avec lui ceux qui n’ont pas persévéré dans la parole de Dieu.

Persévérer en Christ sera le bouclier pour ne pas se laisser entraîner dans la perdition. Si tu ne peux pas résister aux petites tentations de maintenant que feras-tu quand l’Antichrist sera là ?

En plus de la séduction il y aura des événements terribles de persécution qui ébranleront le monde. Sans la foi et la persévérance, il est de plus en plus impossible d’avoir la victoire sur Satan et ses mensonges et cela va en s’empirant. Quelle est ta tendance aujourd’hui ? L’Esprit ou la chair ?

Dites-moi ce que vous pensez, vos expériences ou votre réflexion dans la section commentaires en dessous. Sentez-vous libre de déposer une suggestion. Je serai heureux de recevoir de vous et donner de la valeur à votre contribution.

Alain Bouwa

alainbouwa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *