Pour bénéficier des lois spirituelles dans nos vies, il est impératif d’acquérir une bonne connaissance de ces lois. La connaissance des lois spirituelles nous permet de les utiliser selon le plan de Dieu et de voir Dieu à l’œuvre dans nos vies. Cet enseignement est une étude de quelques lois spirituelles qui peuvent nous aider à comprendre comment tirer profit de la puissance de Dieu.

Les lois autoreproductrices de Dieu

Ge 2:2Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite.

Quand Dieu a créé certaines choses, il leur donna la capacité de s’auto reproduire selon des principes qu’il a établi d’avance afin que Dieu n’est plus à intervenir personnellement. Les hommes sont nés par une  autocréation divine. Ce sont par exemple les lois qui permettent la multiplication des semences sur la terre par elle-même. C’est pourquoi après sa création Dieu est entré dans le repos.

La loi de la foi, une loi d’activation de la puissance divine ou satanique

Romains 3 :27Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des œuvres? Non, mais par la loi de la foi.

Quand nous avons cru, nous avons été rendus justes par la loi de la foi et non celle des œuvres. La peur est l’opposé de la foi. Quand nous avons peur de tomber malade, cela signifie que nous avons la foi que nous allons tomber malade. Chaque fois que nous croyons, ou que nous avons la foi que le diable pourrait faire quelque chose contre nous, nous anticipons l’action du diable et nous activons ainsi la puissance du diable contre nous et nous éteignons la puissance de Dieu. Nous sommes appelés à vivre dans le repos de Dieu et non dans la crainte du diable. De la même manière notre foi en ce que Dieu peut faire active la puissance de Dieu.

Chacun doit faire un choix sur le type de loi qui doit gouverner sa vie. Soit la crainte permanente de ce que le diable peut faire soit la confiance totale en la capacité de Dieu à le diriger sur un chemin du repos. Quand la bible dit d’être vigilant, ce n’est pas pour que nous développions une crainte du diable et  de ses œuvres. Etre vigilant c’est marcher par l’Esprit être dans la confiance en la puissance de Dieu, c’est la loi de la foi.

Vivre dans la peur que Satan va nous attaquer c’est ouvrir une porte à l’ennemi. C’est pourquoi certains comptent sur leurs capacités à surveiller Satan et non sur la puissance de Dieu. Ce sont là deux lois spirituelles qui produisent différents fruits dans nos vies.

La loi de la foi enlève par exemple la pression sur nous concernant le salut et notre protection. Elle nous fait vivre par la foi, dans ce cas personne ne peut se glorifier. Par contre la loi des œuvres nous fait vivre par nos œuvres, elle met la pression sur nous pour notre rédemption et notre protection, elle nous rend orgueilleux. Nous disons c’est parce que je prie beaucoup que le diable ne m’attaque pas, c’est parce que je fais telle chose mais la loi de la foi c’est marcher par l’esprit et donner gloire à Dieu pour sa puissance agissant au travers de nous.

La loi qui gouverne la langue

Pr 18:21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l’aime en mangera les fruits.

Une autre loi c’est le principe qui se manifeste quand nous faisons des déclarations, la mort et la vie sont au pouvoir de notre langue. Il y a des gens qui se fichent de cette loi et ils vont dehors pour maudire, insulter, abuser et dire des gros mots. Ce n’est pas parce que quelqu’un le fait et que tu ne vois pas de conséquences que cette loi ne fonctionne pas. Si tu crois et déclare par exemple que : « le docteur a dit qu’il y a peu de chances que je guérisse de cette maladie, je crois qu’avec le mal que j’ai, je vais mourir, je n’en peux plus. Peux-t-on être surpris de voir que tu meures ? Tu as simplement obtenu ce que tu déclares.

Nous avons le témoignage d’une église qui s’était déplacé d’un lieu à un autre pour s’installer. Dans ce nouveau quartier, la population était extrêmement pauvre et démunie. Mais à chaque fois qu’ils commençaient leur culte dans ce quartier l’Eglise confessait que ce quartier était le quartier le plus prospère de leur pays. En moins d’un an les hommes d’affaires ont commencé à affluer de partout pour venir dans ce lieu. Le chômage a drastiquement baissé. Le principe de la confession a littéralement changé les conditions de ce quartier.

Si nous acceptons les lois de Dieu et qu’elles deviennent plus réelles que toutes nos excuses pour ne pas les appliquer, nous verrons Dieu agir au travers de nous. Quel que soit le type et le niveau de nos circonstances, elles peuvent changer. Les malédictions générationnelles de tous les calibres peuvent cesser par la mise en pratique des lois spirituelles.

La loi de l’action

Jacques  2:26  Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.

Une autre loi, c’est la loi de l’action. La foi sans l’action est morte. Tu dis je crois ce que Dieu dit et tu agis avec la peur, l’incrédulité et le découragement. Certains croient en Dieu pour la prospérité mais ils ont peur de donner des offrandes et leur dîmes parce qu’ils ne sont pas certains que Dieu peut leur donner en retour comme il a promis. Alors tu dis j’attends que la prospérité vienne pour donner. Ta foi est morte. Tu n’as relâché aucune autorité ou pouvoir et tu ne verras pas la prospérité que tu attends s’accomplir. Ne sois donc pas découragé ou confus quand tu ne prospères pas quand tu n’as pas respecté la loi de l’action.

La loi de semer et récolter

Lu 6:38Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.

C’est une loi spirituelle qui s’apparente à la loi de l’action. Si quelqu’un va dans son champ vide et dit : « si j’avais du maïs qui poussait dans ce champ j’en donnerais la moitié à l’œuvre de Dieu ». Qu’est ce qui cloche ici ? Cela ne marche pas comme cela, tu dois d’abord semer les graines que tu as avant de récolter. Tu ne peux pas attendre un bateau que tu n’as pas envoyé. Avant de moissonner on doit semer, c’est une loi spirituelle divine.

Galates 6 : On ne se moque pas de Dieu, ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.

Certains disent : « mais j’ai semé et je ne récolte rien ».  Les lois de Dieu ne varient pas, elles ne mentent pas. C’est ce que nous semons que nous récoltons. Comme je le dis souvent : je n’ai pas besoin d’être là quand une personne sème, je peux savoir ce qu’elle a fait par sa récolte. Que nous le voulions où non, ce que nous semons, nous le récoltons. Si nous avons laissé pousser les mauvaises herbes, c’est de notre responsabilité d’avoir laissé pousser ces choses. Si nous récoltons la mort et la destruction, c’est qu’on a du semer quelque chose dans ce sens ou qu’on a laissé l’ennemi le faire. Dans certains cas nous n’avons pas eu besoin de semer nous-mêmes mais nous sommes restés passifs et avons laissé le diable prendre contrôle. Il est temps de se réveiller et prendre ses responsabilités !

La loi de l’affection de la chair et celle de l’esprit

Romains 8 :6 Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix;

Ici il est écrit que marcher selon la loi de l’affection de la chair ou être charnel, c’est directement la mort. Etre charnel c’est avoir une vie où règne la mort. Si tu vois les fruits de la mort dans ta vie c’est que tu es charnel. Par contre avoir les tendances de l’esprit ou marcher par l’esprit produit la vie.

Dans Galates 5 : 16-22 on peut lire la différence de fruit entre les deux états. Si nous manquons la paix dans notre vie, nous sommes charnels. Les gens vont se consoler en disant c’est parce que nous sommes dans un monde où tout est foutu, il est impossible d’avoir la paix, la bonté, la fidélité comme on pense. La Bible nous dit le contraire. En effet peu importe les circonstances, nous pouvons les changer en marchant par loi de l’esprit.

La loi d’acception

Romains 2 :11Car devant Dieu il n’y a point d’acception de personnes.

Dieu n’a pas de personne favorite, il n’est  injuste envers quiconque, c’est une loi divine. Les lois divines sont si méticuleuses que nous pouvons remonter 10 000 ans en arrière et dire avec précision quand a eu lieu une éclipse parce que Dieu est un Dieu d’ordre et de précision. Pourtant les gens pensent qu’un Dieu aussi précis peut avoir des lois spirituelles qui marchent de manière chaotiques qui font qu’on ne sait pas ce que Dieu va faire. Certains pensent qu’il fait du favoritisme. Je ne serai jamais victime d’une injustice de Dieu tout simplement parce qu’il ne l’est pas, il ne traite personne de manière particulière.

La loi du transfert d’onction

Marc 5 : 26-29 Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans.26  Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu’elle possédait, et elle n’avait éprouvé  aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant.27  Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement.28  Car elle disait: Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie.29  Au même instant la perte de sang s’arrêta, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.

Voici une autre loi spirituelle : nous pouvons transférer l’onction de Dieu. L’onction de Dieu peut être relâchée, transmise. Il y a une raison pour laquelle nous imposons les mains aux autres. C’est comme pour les voitures. Quand nous avons une mauvaise batterie dans un véhicule, le mécanicien apporte une bonne batterie pour charger la mauvaise. Nous pouvons relâchée ou retenir l’onction à partir de nos pensées.

Si une personne fonctionne spirituellement mieux qu’une autre, elle peut en imposant les mains à la personne bloquée, débloquer sa situation car son onction traversera les pensées de l’autre pour toucher son corps et la guérir. Voilà pourquoi les mouchoirs des apôtres guérissaient les malades.  On peut transmettre l’onction de manière physique ou de manière verbale. Comme dans le cas du centurion romain où Jésus n’est pas allé jusqu’à la maison du centurion pour guérir le malade. Il y a des gens qui ont besoin qu’on les touche, d’autres ont besoin d’entendre des paroles qui activent leur foi et nous pouvons discerner cela.

Cette femme bien qu’elle ne connaissait pas les lois spirituelles s’est mise à les mettre en pratique. Elle s’est dite : si je pouvais seulement toucher son vêtement, cela suffirait pour tirer l’onction qui est en lui. Cela a marché de manière parfaite parce qu’elle a opéré selon la loi de la transmission de l’onction.

La loi de la persévérance

Une autre loi qui était en cours dans la vie de cette femme, c’est celle de la persévérance. Si vous vous contentez d’essayer vous n’obtiendrez rien. Vous ne pouvez pas dire : « s’il te plaît cher démon, si c’est la volonté de Dieu quitte mon corps ». Il ne partira sûrement pas parce que nous devons lui résister. Résister signifie : une lutte active. Cette femme était engagée et déterminée à voir son problème résolu. Bien que la foule pressait Jésus, bien que des milliers de personnes étaient autour de lui, comment cette femme a-t-elle réussie à toucher sa robe ? Parce qu’elle s’est mis à 4 pattes pour traverser cette foule malgré les bousculades.

Nous devons croire de tout notre cœur, avec détermination. Voilà pourquoi plus on est dans un milieu où il y a du désespoir et que les gens ne comptent que sur Dieu pour les en sortir, on voit davantage de miracles. Dès que cette femme a touché Jésus, il a ressenti la puissance qui le quittait. Ce qui est curieux c’est que Jésus demande qui l’a touché. Jésus n’est-il pas Dieu donc omniscient donc connaissant tout ? Cependant il ne savait pas qui avait touché sa robe. Peut être que bien que Dieu soit omniscient, il ne rend pas actif toute la connaissance et il choisit de ne prendre que ce qui correspond à sa nature ? A savoir tout ce qui est digne de louange, tout ce qui est vertueux etc.

En fait Jésus n’avait aucune idée de la présence de cette femme avant qu’elle ne le touche. C’est quand la foi de cette femme a touché Jésus pour sortir une puissance de lui qu’il a réalisé qu’elle était là. C’est comme l’électricité, dès qu’on appuie sur l’interrupteur, la lumière éclaire. On n’a pas besoin de demander la volonté d’Eneo. La femme n’avait pas besoin du consentement de Jésus pour tirer profit de la puissance disponible par la loi du transfert de l’onction.

C’est pourquoi quand nous demandons à Dieu de nous guérir, c’est parce que nous ne croyons pas que par ses meurtrissures nous avons été guéris. Or cela a été déjà fait. Ce que nous devrions faire c’est de nous connecter par la foi à ce que Dieu a déjà fait. Voilà pourquoi nous avons besoin des instructions de Dieu qui est sa parole.

La loi de l’esprit de vie en Jésus Christ

Romains 8 :2En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.

Nous pouvons empêcher la volonté de Dieu de se réaliser

Il y a des lois qui gouvernent ce que Dieu fait. Il y a des gens qui demandent pourquoi un tel ou un tel est mort pourtant c’était une bonne personne. Il y a des gens qui meurent que Dieu aime. Il y a des gens qui meurent et dont Dieu ne voulait pas la mort. Cependant nous pouvons empêcher Dieu d’accomplir sa volonté dans nos vies.

Psaumes 78 :37 Leur cœur n’était pas ferme envers lui, Et ils n’étaient pas fidèles à son alliance.38  Toutefois, dans sa miséricorde, il pardonne l’iniquité et ne détruit pas; Il retient souvent sa colère et ne se livre pas à toute sa fureur.39  Il se souvint qu’ils n’étaient que chair, Un souffle qui s’en va et ne revient pas. Que de fois ils se révoltèrent contre lui dans le désert! Que de fois ils l’irritèrent dans la solitude!41  Ils ne cessèrent de tenter Dieu, Et de provoquer le Saint d’Israël.

Dans ces versets, la bible parle de gens qui n’étaient pas dignes de Dieu cependant Dieu leur pardonna leur faute et retint sa colère. Dieu avait un bon plan pour les israélites, il essayait de les bénir et d’œuvrer pour leur bien être. A plusieurs reprises ils le provoquèrent dans le désert. Ils limitèrent Dieu dans ce qu’il pouvait faire dans leur vie. Ces versets nous montrent que nous pouvons stopper Dieu dans ce qu’il veut faire au travers de nous.

Comment ? Par le fait que Dieu nous a donné autorité sur nos vies. Dieu nous a donné le pouvoir de choisir et ce choix peut arrêter la puissance de Dieu dans nos vies. Quand nous ne nous tenons pas dans la vérité et que nous ne prenons pas ce qui nous appartient, nous limitons le Saint Esprit. Si quelqu’un prend ce qui t’appartient et que tu ne vas pas te plaindre à la justice, tu ne pourras pas récupérer ce qui t’appartient.

Tu peux décider de limiter la justice qui t’est due, tu peux choisir de limiter tes droits. C’est comme un bailleur qui n’exige pas de son locataire infidèle, qu’il lui paye son loyer. Aussi longtemps qu’il le fera, les choses ne changeront pas. C’est la même chose dans le domaine spirituel, si nous ne nous tenons pas pour exercer nos droits rien ne se passera. C’est ce qui se passe aussi dans le règne spirituel.

3Jn 1:2Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.

C’est la volonté de Dieu que nous soyons en bonne santé et que nous prospérions mais nous pouvons limiter cette loi divine pour qu’elle ne fonctionne pas pour nous.  Nous prospérons uniquement si notre âme prospère. C’est pourquoi un païen aura beau être riche, il ne saura être prospère. La prospérité est d’abord spirituelle.

Dieu n’intervient pas dans ta vie sans ta permission

Dieu ne va se forcer à intervenir dans ta vie, tu dois l’inviter pour qu’il œuvre au travers de toi comme quand Pierre a dit à Jésus : si c’est toi ordonne que je vienne. Pierre devait agir quand Jésus lui a dit : viens ! En plus, il devait agir pour aller sur les eaux. C’est à nous de croire la parole et commencer à utiliser son autorité.

C’est alors que la puissance surnaturelle se manifeste. Nous limitons Dieu par la peur, le doute, etc or ce n’est pas la volonté de Dieu que nous soyons malades, ou pauvre. Donc il y a une partie qui vient de nous et une partie qui vient du Saint Esprit. Nous limitons Dieu par notre manque de foi.

Il y a des lois  et des conditions de fonctionnement que nous ne connaissons pas

Il y a des choses absolues dans les lois de Dieu et qui ne changeront jamais. Quand les gens voient des choses arriver dans leurs vies au lieu de comprendre les lois spirituelles qui sont à l’œuvre, ils accusent Dieu de ce qu’il n’a pas fait ou le diable de ce qu’il a fait. Quand il y a des choses qui se passent dans notre vie, ce n’est pas parce que nous ne pouvons pas les expliquer qu’il n’y a pas une explication. Nous ne connaissons pas les raisons pour lesquelles l’avion de Kenya Airways s’est écrasé à Douala au quartier Banga mpongo pourtant il y en a forcement une. Personne n’a mis en cause la loi de la gravité pour dire qu’elle était plus forte dans ce lieu. Pourquoi ? Parce qu’on sait que c’est une loi physique qui ne change pas selon le lieu.

Les exceptions que nous ne comprenons pas

Il y a d’autres choses dans le champ spirituel qui peuvent s’opposer à notre guérison, notre prospérité et faire que  certains ne guérissent ou ne prospèrent pas. Il y a beaucoup de lois qui agissent que nous pouvons ne pas comprendre maintenant parce que nous ne connaissons pas tout. Si nous prions et que la réponse n’arrive pas instantanément, il y a des raisons à cela. Dieu a ses lois qui gouvernent ses opérations et il y a des raisons pour lesquelles les choses arrivent ou n’arrivent pas.

Ce n’est pas parce que nous ne les connaissons pas que nous devons croire que Dieu nous a trompés. Nous devons développer cette attitude qui consiste à demander à Dieu de nous montrer ce qui ne va pas en lui disant : Seigneur si cela vient de moi montre-moi sinon explique-moi. Je ne vais pas pointer le doit sur toi parce que je me dis que si c’était ta volonté alors j’aurai été guéri ou prospère etc.

Notre ignorance empêche aux lois de fonctionner

Les lois qui nous permettent de voler en avion s’appellent les lois de l’aérodynamique. Au temps de Moïse ces lois existaient pourtant ce n’est pas Dieu qui les a empêché d’utiliser ces lois. S’ils avaient connus ces lois, on volerait en avion au temps de Moïse. De même ce n’est pas Dieu qui empêche ses lois de ne pas marcher et de guérir les gens, ce sont les hommes qui n’apprennent pas comment elles fonctionnent pour les mettre en pratique.

Si vous négligez la connaissance de ces lois vous mourrez faute de les avoir connues. Ce n’est pas parce que l’électricité est bonne à être utilisée qu’elle ne peut pas tuer si on méconnait ses lois. Il y en a qui ont agis par présomption et ont essayé de marcher sur les eaux d’un fleuve et ils sont morts. Pourquoi ?

Parce qu’ils n’avaient pas compris que la foi doit précéder l’action et non l’inverse. Certains ont jeté leurs médicaments pour prouver leur foi et ils sont morts alors que c’est la foi avant l’action ou c’est de la folie. Je ne peux pas casser mes lunettes parce que j’ai la foi de guérir mais c’est quand je suis guéri par la foi que je n’utilise pas mes lunettes. La présomption c’est de la folie.

Certains après avoir été guéri par le Seigneur, ont vu la maladie revenir et ils ont perdu la foi et ont fait des déclarations qu’ils n’avaient pas été guéri alors qu’ils auraient du simplement résister au diable. C’est comme si quelqu’un cessait d’utiliser l’électricité parce que l’interrupteur n’avait pas marché. Vous pouvez ne pas savoir pourquoi l’électricité ne donne pas mais vous ne pouvez pas vous mettre à douter de la validité du courant électrique.

Vous pouvez avoir expérimenté la mort d’une personne après qu’on ait prié pour elle. Cela ne veut pas dire que les lois de la guérison divine ne marchent pas. Il y a toujours une raison sur le plan des lois spirituelles même si on ne connaît pas cette raison. Dieu n’est pas imprévisible. Dieu a tout disposé pour nous, ce qu’il faut c’est la connaissance de comment opérer et l’appliquer. Tout cela fait partie de comment les lois spirituelles opèrent.

Vous pouvez prier avec quelqu’un qui semble manifester la foi en la parole de Dieu et elle meurt malgré tout pour vous rendre compte qu’en réalité cette personne avait déjà dit au revoir à sa famille et écrit son testament. La personne n’ira pas en enfer parce qu’elle n’a pas cru à la guérison mais elle ira seulement plus vite que prévu au ciel. Ce qui se passe en général c’est que nous prions un peu avec espérance et si cela ne marche pas nous disons : « ce n’était pas la volonté de Dieu » et nous abandonnons. Nous devons savoir que ce sont des lois et si nous cherchons, nous trouverons les conditions qui ont fait que cela ne marche pas.

Dieu travail comme l’électricité qui éclaire même quand nous ne sommes pas parfaits. Par amour Dieu ne nous donne pas ce que nous méritons, ce n’est pas par mérite que la puissance agit mais par la foi. Dieu ne nous met pas dans l’incertitude pour ce qu’il fera. Ses lois sont immuables, si nous ne savons pas pourquoi elles ne semblent pas marcher dans certains cas ce n’est pas la faute à Dieu. Prions et demandons-lui pourquoi. Dieu est un Dieu d’ordre et on peut s’en apercevoir dès le commencement. La manière par laquelle il a fait sa création est d’une précision sans pareil.

Nous n’avons qu’épluché qu’une petite partie de la connaissance des lois spirituelles qui gouvernent le monde, c’est pourquoi nous devons tous les jours apprendre à reconnaître les lois spirituelles, comprendre comment elles fonctionnent car elles nous permettent de vivre par l’esprit dans ce monde. Ne négligeons donc pas la communion fraternelle qui est le moyen par excellence de nous familiariser avec ces lois !

Dites-moi ce que vous pensez, vos expériences ou votre réflexion dans la section commentaires en dessous. Sentez-vous libre de déposer une suggestion. Je serai heureux de recevoir de vous et donner de la valeur à votre contribution. 

Alain Bouwa

alainbouwa.com