Un jour on est venu chercher le petit David pendant qu’il était en train de paître les brebis de son père. Il ne savait probablement pas pourquoi on le cherchait. Dieu voulait bénir Isaï un homme fidèle et a décidé de choisir un de ses fils comme Roi. Le geste qu’accomplira le prophète Samuel sur le petit David deviendra lourd de conséquence. Au lieu que son onction d’huile conduise David sur le trône, ce dernier va passer une décennie d’agonie. David fut inscrit à l’école de la soumission et à partir de ce moment, il va apprendre des choses indispensables pour être un bon roi, dans des circonstances terribles.

 

David servait un roi qui n’était pas saint d’esprit. La présence de David menaçait le roi Saül. Dans ce monde, lorsqu’un roi sent qu’il y a dans son entourage un jeune homme populaire et dont l’avenir est prometteur, il se met à le persécuter. Saül savait que David pouvait un jour le remplacer. Mais Saül ne savait pas si ce serait d’une façon déloyale c’est à dire par un coup d’état ou d’une façon loyale c’est à dire à sa mort. Cette question rendait le roi fou! David comprenait très bien la situation dans laquelle il était. Dieu allait se servir de Saül pour briser David car Dieu cherchait un vase brisé. Saül faisait tout ce que font les rois fous qui se sentent menacé; il essaya de tuer David en jetant sa lance sur lui (1Sam.19 :9-10).

 

Au fait, les rois n’ont-ils pas le droit de dominer, d’écraser qui ils veulent et en particulier leurs ennemis? Etait-il possible que Dieu considérait Saül comme son instrument? Seul Dieu le sait. Un roi qui jette une lance sur son sujet, peu importe si ce dernier est roi ou non, ce roi est fou! C’est un roi selon l’ordre de Saül.

 

Dieu a une grande Université où très peu de gens s’inscrivent et quand bien même on est inscrit, il est difficile d’en obtenir un diplôme. Dieu a créé cette structure parce qu’Il n’a pas à sa disposition des hommes réellement brisés. Dieu a beaucoup d’hommes qui affirment posséder son autorité mais en réalité ils n’ont pas le caractère que Dieu veut. Dieu a beaucoup d’hommes qui déclarent être brisés mais ne le sont pas. Dieu a des hommes qui possèdent son autorité mais qui sont fou et pas brisés. Dieu cherchent des hommes brisés.

 

Pourquoi Dieu a-t-Il peu d’étudiants dans son école de la soumission et du brisement? Parce que ceux qui fréquentent son Université doivent endurer beaucoup de souffrances. Incroyables! Alors Dieu se sert des dirigeants non brisés qu’Il choisit dans sa Souveraineté comme instrument de souffrance. David est allé à cette école et Saül fut le moyen que Dieu utilisa pour briser David.

 

Plus le roi devenait fou, plus David grandissait en sagesse. Dieu avait placé David sous une autorité qui était réelle. David a dû se poser la question; que faire lorsqu’un homme vous attaque avec sa lance? Si j’interroge plusieurs d’entre vous, la réponse sera;  » tu prends la lance et tu la lui renvoies » ce n’est pas la peine de me dire le contraire pour paraître très spirituel car votre vie démontre cela.

 

Réfléchissez bien, en renvoyant la lance, qu’est-ce que vous prouverez? Que vous êtes courageux ? Que vous défendez la justice ? Que vous ne vous laissez pas manipuler par qui que ce soit ? Que vous défendez la foi ? Que vous êtes contre la fausse doctrine etc ? Si vous devenez un oint du Seigneur, alors vous deviendrez un roi selon l’ordre de Saül! Pourquoi ? Parce que dès que vous serez couronné Roi, il n’y aura personne dans votre royaume qui saura jeter mieux que vous des lances. Ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse, ne le faites pas de même aux autres. David ne renvoyait pas les lances que Saül lui balançait, il n’en fabriquait pas non plus de sa propre main pour les lancer. Aujourd’hui il y en a beaucoup dans l’église de Dieu qui manie les lances avec une telle virtuosité qu’on aurait dit qu’ils en ont un don particulier.

 

J’aimerais que chacun se mette dans la peau de David, un jeune homme que le roi avait décidé d’utiliser comme cible. Qu’allait-il faire? S’il ne rendait pas la pareille, qu’allait-il lui arriver ? Il fallait pour cela qu’il fasse comme s’il ne voyait pas ces flèches, ensuite il devait les esquiver et rien dire de ce qui s’était passé. Bien aimé, il est très facile de reconnaître une personne qui a été atteinte par une lance. En général il est amer, il murmure et parfois se révolte. Mais David n’a jamais été atteint par les lances de Saül car il avait découvert quelques secrets pour se protéger dont voici quelques-uns;

-Ne jamais apprendre ou maîtriser la pratique qui consiste à jeter des lances.

-Rester très loin ou en dehors de la compagnie de tout lanceur de lances.

-Fermer sa bouche.

 

Ainsi même si les flèches ou lances nous percent le cœur, elles ne vous atteindront pas vraiment car personne ne le saura. Il y a beaucoup de rois qui sont réellement selon l’ordre du roi David bien que tout le monde affirme qu’ils sont selon l’ordre du roi Saül et d’autres qui sont des Saül que tout le monde prend pour David. Dieu seul connaît qui est qui. Le vrai problème est le suivant : que faire lorsque le royaume dans lequel on vit est dirigé par un roi qui a recours à la lance? Dois-je partir? Que dois-je faire surtout lorsque je suis au milieu d’une bataille où les uns et les autres se lancent des couteaux?

 

Tant que nos yeux sont tournés vers un faux roi Saül et que nous continuerons à l’accuser pour l’enfer dans laquelle nous nous trouvons maintenant, sachez-le,  Dieu cherchera plutôt à s’occuper du vrai roi Saül qui est caché en nous. Dieu ne s’occupe pas de celui qui est déjà visible et qui lance des flèches, mais de celui qui est tout aussi pire et qui est en nous.

 

Vous comprenez  maintenant pourquoi Dieu nous soumet sous l’autorité de quelqu’un qui est un roi Saül. En effet sans le roi Saül, David aurait grandi et serait lui-même devenu un roi Saül. Dieu a voulu ôter en David la présence d’un autre Saül. Gloire à Dieu! Cela a duré des années et parfois le patient David a risqué la mort. Dieu a utilisé un  Saül extérieur comme un couteau tranchant pour enlever le Saül qui se trouvait en David.  Pendant que Saül essayait de tuer David à l’extérieur, Dieu exterminait le Saül qui était en David. Il n’y avait pas d’autres solutions que celles-là sinon le Saül du roi David serait venu un jour en surface. David accepta ces circonstances cruelles et ne leva point la main et n’opposa aucune résistance. Il souffrait en silence et dans le secret, il était profondément blessé mais sa personnalité fut modifiée. Quand l’expérience prit fin, il avait totalement changé.

 

David n’a jamais pris la décision de se séparer de son roi fou, mais un décret du roi trancha la question. Saül dit;  » Pourchassez et tuez David comme un chien ». Ce n’est qu’alors que David quitta la cours et s’enfuit. Il ne prononça jamais une parole contre son roi, ne divisa pas le royaume à l’occasion de son départ et n’entraîna pas une partie de la population avec lui. David est parti tout seul. Mais le roi Saül qui sommeille en nous ne fait jamais ça, il emmène toujours avec lui ceux qui insistent pour l’accompagner, à fonder un nouveau royaume où un autre Saül régnera.

 

Quand David partit pour se réfugier, son être tout entier fut brisé et il devint par cela le plus grand consolateur de tous les temps. Seuls ceux qui ont été brisés peuvent réconforter ceux qui sont en peine. David était devenu l’illustration parfaite de la soumission pour son peuple. Bien que David fut entouré par des hors la loi et des vauriens, il ne partagea pas leur haine contre l’autorité établi de Dieu. David n’avait pas besoin de leur parler de la soumission, mais ces derniers se soumirent volontairement à lui.

 

Les fugitifs qui étaient avec David ne craignaient ni l’autorité de David, ni le fait de lui être soumis. Ils suivaient David parce que c’était David, sa royauté n’avait pas besoin d’être prouvé, c’était une royauté authentique. Dieu avait fait grandir dans le coeur de David la noblesse, l’humilité, la sagesse et les qualités nécessaires pour être roi selon lui. Les hommes n’avaient aucune peine de le voir dominer sur eux.

Maintenant considérons Saül, il avait des qualités extraordinaires. C’était un grand personnage de l’histoire humaine. C’est lui qui rassembla le peuple d’Israël et le souda en un royaume uni. Peu d’hommes avaient fait l’œuvre de Saül. Par la puissance de Dieu, il gagna plusieurs batailles. Etant oint du Saint-Esprit, il était ce que tout homme de Dieu désirerait; capable de faire l’impossible pour Dieu, dirigeant choisi par Dieu et nanti de sa puissance. Mais il était rongé de jalousie et capable de meurtre.

 

Pourquoi un tel contraste? Beaucoup d’hommes prient pour recevoir la puissance de Dieu; ils sont sincères et sans motif ultérieur. Mais seulement leurs prières cachent parfois une soif de renommée, le désir d’être connu et envié, d’être considéré comme un géant spirituel. En agissant ainsi, ils se vident à l’intérieur et l’on voit alors peu de croissance spirituelle interne. Nous pouvons avoir l’onction externe de la puissance du Saint-Esprit sans la vie interne de l’Esprit. Dieu accorde sa puissance et son autorité à qui Il veut.

 

Je pense que Dieu veut donner sa puissance à des hommes pourvu que chacun s’examine et qu’il voie sa nudité interne. Dieu ne se répand pas de ses dons. Néanmoins Il cherche des hommes brisés qui ont été transformés de l’intérieur parce que plusieurs de ceux qui ont reçu la puissance de Dieu pour vaincre l’ennemi et accomplir de grandes œuvres pour Dieu ont souvent attaqué leur frère et comploté pour les tuer.

 

Y a-t-il un roi Saül en toi que Dieu veut détruire ? Y-a-t-il un roi Saül que Dieu t’a donné comme professeur de l’université de Dieu ? Qui crois-tu être ? Un serviteur que Dieu a brisé ou un Saül qui s’ignore encore? Dieu cherche spécialement des David dans cette génération mais ce n’est pas seulement des David va –t-en guerre contre Goliath mais des Davids des Psaumes qui fut brisé par des années d’expérience sous l’autorité de Saül. Seras-tu ce David là ? Amen, amen, amen !

Alain Bouwa