Suite à la pandémie du Covid19, nous vivons des moments extraordinairement compliqués où l’on observe la soumission volontaire étrange des populations mondiales aux autorités. On observe aussi deux courants qui s’affrontent au sujet de la pandémie du Covid19. Leurs démarches sont différentes et proviennent de visions différentes du monde. En effet au moment où des statistiques montrent que la mortalité due au covid19 est entrain de chuter drastiquement dans le monde, l’OMS avec l’aide d’une presse mondialiste répand la peur sur l’éventualité d’une seconde vague de la pandémie. Ils en veulent pour preuve le nombre de cas très élevés de contamination qui sont découverts chaque jour.

De l’autre côté des scientifiques dans le monde déclarent à qui veut les entendre que le virus a perdu sa vitalité et que l’on assiste à sa disparition progressive. Plusieurs d’entre eux affirment qu’il n’y aura plus de vague mortelle due au covid19 parce que comme une grippe, ce virus était en train de perdre sa vitalité.
Dans cet affrontement où se situe l’église? Que perçoit-elle à l’horizon? Comment l’histoire est-elle en train de s’écrire en ce moment par rapport à la Parole prophétique divine? L’église peut-elle seulement se taire et consommer ces informations sans révéler la pensée de Dieu de l’heure pour les hommes? Dans cet âge où la communication induit des comportements nouveaux à vive allure, l’église ne peut pas se permettre le luxe d’être seulement un observateur de ce monde chaotique.

Que signifient les cas de contaminations que l’on détecte actuellement ?

Selon ces scientifiques il s’agit de cas asymptomatiques. C’est-à-dire de personnes qui ont contracté le virus sans faire la maladie et qui ont développé de la résistance contre lui. Le nombre de ces cas est selon eux en train d’exploser parce qu’au début de la pandémie, les tests étaient peu nombreux pour que l’on puisse les détecter. L’image ci-dessus représente 3 courbes de la mortalité du Covid19 en Suède. La première qui est en orange est une prédiction faites par des scientifiques au cas où la Suède ne prenait aucune mesure de protection pour la population. La deuxième en gris est celle que l’on était supposé avoir quelque soit les mesures de protection. La troisième en bleu est la courbe réelle qui s’est produite alors que la Suède n’avait prise aucune mesure de protection. Par ces courbes nous pouvons découvrir des vérités bouleversantes concernant la Covid19. Ces statistiques nous amènent aussi à comprendre pourquoi avec très peu de moyens les nations africaines n’ont pas subi les catastrophes qu’on leur prédisait. La réalité de ces courbes montre qu’on a exagéré de 25 fois la réalité de la mortalité, c’est tout simplement ahurissant. Aujourd’hui tout le monde s’accorde pour dire que le taux de mortalité du au Covid19 ne dépasse que très légèrement celle d’une grppe saisonnière à savoir 0,53%. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, les pays qui n’ont pas été confinés et ceux qui l’ont été, ont le même taux de mortalité!

A  présent que la technologie permet de multiplier le nombre de tests par un facteur très important les scientifiques expliquent que cette montée en nombre de cas s’explique par la découverte des  cas de contaminations asymptotiques. Qu’est ce que cette découverte inaugure donc ? Est-ce à dire que le monde devrait entrer dans une nouvelle période de confinement. Non, absolument non, disent ces scientifiques, car le virus s’est affaibli au contact du système immunitaire humain. De plus selon eux, le nombre de morts qui avaient été enregistré n’avait pas toujours pour origine la Covid19.

Deux tendances, deux courants de pensées

On voit clairement deux tendances qui se dessinent dans le monde : celle des globalistes qui prônent la peur du corona virus et la mise en place de mesures restrictives contre une supposée seconde vague et ceux qui estiment qu’on n’en a plus besoin. Les globalistes ont cette doctrine selon laquelle le monde doit être dirigé par une élite qui contrôle la terre et qui dicte aux hommes qui leur appartiennent la conduite à tenir. Les hommes sont considérés par cette élite comme du bétail.

De l’autre côté des hommes libres estiment qu’on ne peut pas laisser notre liberté être dictée et contrôlée par des technocrates et que chaque être humain devrait disposer du droit à faire ses choix. Ils pensent que le monde est en majorité gouverné par des psychopathes qui violent les droits et libertés des citoyens au nom de leur devoir de nous protéger sans qu’aucun parlement ne lève le petit doigt pour dire que ce n’est pas légal. Les libertés des citoyens disent-ils ne sauraient être confisquées que si nous sommes dans une dictature. Petit à petit déclarent-ils, une forme de marxisme naguère décriée prend place dans les pays dit capitalistes où un monarque au nom de la santé impose ses mesures draconiennes  à tous les citoyens sans aucune base scientifique ou légale.

A-t-on déjà fait le bilan des violences qui ont été créé par le confinement des populations en terme de suicides, de famille détruites suite aux violences conjugales , divorces, perte d’emplois etc? Les gouvernements en ont profité pour endetter les les populations en créant des déficits records et de pouvoir gouverner avec le moins d’entrave possible. Une arnaque que les populations ont applaudi, salué sans le moindre discernement. Les gens vont se mettre plein la poche parce qu’on est dans l’urgence sanitaire.

La réalité spirituelle cachée

Devant ces deux alternatives il y a une réalité spirituelle dont on parle peu. Lorsqu’on connaît l’agenda de l’Antichrist sur cette terre on perçoit très bien que l’on prépare les populations du monde entier à accepter un leadership basé sur la crainte de la mort ou de la sécurité à tout prix. Car pourquoi les populations acceptent-ils qu’on leur impose des restrictions sans aucune explication logique ou légale? Comment comprendre que des mesures de confinement, de distanciation ou de port de masque sont imposées alors que les scientifiques sont divisés sur la question? Comment admettre le port de tout genre de masque juste pour faire plaisir à l’autorité quand on sait que la production de masque efficaces est très insuffisante et d’un coup exorbitant?

De récentes études en Allemagne ont démontré avec des preuves claires que les effets du covid19 sur la population jeune avait été surestimées. Résultat les écoles et université sont en train de ré-ouvrir dans ce pays. Malgré le fait que les statistiques mondiales démontrent qu’un nombre infime d’enfants sont morts de covid19, on n’arrive toujours pas à comprendre la peur qui anime un grand nombre d’éducateurs à retourner dans leurs classes.

Contrôler la population par la peur de mourir

Comment croire que c’est  seulement pour le bien de la population qu’on lui fait subir des mesures qui n’ont pas prouvé de manière absolue leur utilité? Comment comprendre que c’est au moment où la courbe de mortalité du Covid19 est à son niveau le plus bas que les autorités recommandent  le port du masque alors qu’elles l’interdisaient au moment de la montée du pic de mortalité? Les populations ne sont-elles pas soumises à un test de soumission aveugle aux élites qui contrôlent le monde ? En ce moment si vous demandez aux gens de porter des gris-gris pour sauver leurs vies du covid19, une grande majorité le fera même si cela contredit leur foi. Pourquoi ? Parce qu’ils ont peur de mourir.

Prépare-t-on la venue du dictateur mondiale?

C’est ici qu’en tant que chrétien, nous devons nous interroger sur ce qui se passe dans le monde afin de comprendre les enjeux subtils d’une guerre spirituelle qui se déroule sous nos yeux. Car l’Antichrist, le dictateur mondial qui vient, aura besoin d’une population qui lui soit volontairement et totalement soumise pour mener à bien ses desseins macabres. N’est-ce pas une population soumise par crainte de la mort  que l’élite mondiale est train de préparer ? Ce qui est terrible, c’est de voir jusqu’où les hommes se sont laissés brimés.

Car comment comprendre que des hommes sensés puissent accepter d’être confinés sans aucun calendrier de sortie de crise, totalement à la merci du calendrier de ceux qui les gouvernent et qui varie selon leur bon vouloir? Comment peut-on prétendre être un homme libre si nous ne pouvons pas adorer librement, communier librement, fraterniser librement, nous promener librement, nous vêtir librement, entreprendre librement, respirer librement etc? Quelque chose ne tourne pas rond.

Le temps de l’apostasie

2Th 2:3 Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’ apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition,

Comment peut-on accepter que l’on nous impose des masques sans qu’il y ai la moindre preuve de l’efficacité de ceux –ci contre un virus entrain de faiblir et pour lequel il y a de plus en plus de thérapies en cours? Le monde n’est-il pas plus que jamais préparé à la prise de pouvoir d’un homme providentiel qui au nom de la sécurité pourrait imposer un nouveau type de leadership que personne ne connaît en ce moment? La Covid19 n’est-elle pas entrain de servir de plateforme de test pour un contrôle futur de la population mondiale? L’église doit être sur ses gardes car cette pandémie a déjà ouvert la porte à une apostasie généralisée suite aux mesures de distanciation sociale qui ont amené plusieurs à abandonner leurs assemblées. Selon 2Thessaloniciens 2:3, nous savons que l’apostasie doit venir en premier.

Alain Bouwa