Matthieu 7:24-27  C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.25  La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc.26  Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.27  La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande.

La solidité d’une maison, la longévité, l’harmonie, le bien-être, le succès et la réussite d’une personne, d’une famille, d’une église ou d’une communauté, dépend de la fondation de cette maison, de cette personne, de cette église ou de cette communauté. Une personne qui veut réussir sa vie selon Dieu doit avoir une vie dont la fondation est bâtie sur le solide fondement qu’est la parole de Dieu.

Jésus dans ce texte met en garde toute personne qui écoute la parole de Dieu sans la mettre en pratique en disant que tôt ou tard la vie de cette personne va s’écrouler. La question que nous nous posons est celle-ci: comment bâtir une fondation solide et se qualifier pour l’édifice que Dieu construit?

Qu’est-ce qu’une fondation?

Quand on regarde sur le plan naturel, ce texte nous donne un grand nombre d’enseignements. Nous voyons deux maisons, l’une est bâtie sur un rock et l’autre sur du sable. Le Rock nous parle de deux choses: la profondeur d’enfouissement et la qualité du matériau de construction. En effet quand on veut construire une maison  solide ou que l’on veut élever des murs capables de résister aux intempéries voire aux tremblements de terre, l’architecte doit faire un plan ayant une fondation dont la profondeur est liée à la solidité et la hauteur qu’aura cette maison. Plus la fondation est profonde, plus elle sera solide. La solidité de la maison est dépendante du type de matériau que l’on va utiliser pour cette fondation. Dans le cas d’une fondation, il faut utiliser un type de fer ou de parpaing différent de celui qui permet d’élever simplement les mirs. Si ce matériel est défectueux, il y a de fortes chances que le bâtiment s’écroule par le fond.

1Co 3:12-13   Or si quelqu’un édifie sur ce fondement de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’ouvrage de chacun sera rendu manifeste, car le jour le fera connaître, parce qu’il est révélé en feu; et quel est l’ouvrage de chacun, le feu l’éprouvera.

De même qu’une maison doit avoir un fondement solide pour résister aux épreuves du temps, de même la vie d’un homme, d’un foyer, d’une église et d’une communauté doit avoir de solides fondations pour résister aux épreuves qu’elle devra subir immanquablement.

Comment Dieu bâtit-t-il ses édifices ?

Apocalypse 21:14,19  La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apôtres de l’agneau. Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de pierres précieuses de toute espèce: le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d’émeraude,

la Bible nous décrit ici les fondements de la muraille de la « nouvelle Jérusalem ». Cette nouvelle Jérusalem est décrite dans la bible à la fois comme une ville physique et parfois comme le peuple de Dieu (2cor5:1-2). En lisant ce texte cela nous permet de comprendre comment Dieu bâtit les fondements de ses édifices.

Dans le cas de la nouvelle Jérusalem, la Bible nous dit que les fondements étaient construits de pierres précieuses. C’est dire que Dieu n’utilise pas n’importe quel matériau pour bâtir une fondation. La Bible nous révèle dans Apocalypse 21:1 que Dieu va construire une nouvelle terre et va détruire l’ancienne terre. La question est pourquoi Dieu détruira-t-il notre terre pour bâtir une nouvelle? Quel principe pouvons-nous apprendre de cet exemple?

1Corinthiens 3:9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu.

Éphésiens 2:19-22  Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.20  Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.21  En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.22  En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

1Corinthiens 3:16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?

Ces textes expliquent de manière claire que les croyants forment un édifice qui n’est autre que le temple de Dieu. Ce temple est construit par Dieu lui-même. Cet édifice a une fondation qui est Jésus-Christ : la parole de Dieu.

Éphésiens 4:11-13 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,12  pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,

Nous pouvons donc affirmer que la fondation de l’édifice de Dieu sera constituée de personnes dont la fondation de vie est la parole de Dieu. Pour que cet édifice soit bien solide nous lissons dans Éphésiens 4 que Dieu a donnés des ministères dont le but est d’édifier ou de bâtir les fondations et les murs de cet édifice.

1Corinthiens 3:11-15 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ.12  Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume,13  3-12 l’œuvre de chacun sera manifestée; 3-13 car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’œuvre de chacun.14  Si l’œuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense.15  Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.

Ce texte est une mise en garde qui avertit les bâtisseurs sur les conséquences sérieuses qui seront inhérentes de la manière avec laquelle ils bâtiront. De la qualité du matériel qu’ils utiliseront pour bâtir sur le fondement dépendra leurs récompenses au jour du jugement de leur œuvre. Pour bien nous faire comprendre nous allons examiner la manière dont Dieu a bâti les fondations du peuple d’Israël et les problèmes qui se posèrent.

Quand Dieu bâtit les fondements du peuple d’Israël dans le désert

Exode 15:22-16:8   Moïse fit partir Israël de la mer Rouge. Ils prirent la direction du désert de Schur; et, après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent point d’eau.23  Ils arrivèrent à Mara; mais ils ne purent pas boire l’eau de Mara parce qu’elle était amère. C’est pourquoi ce lieu fut appelé Mara.24  Le peuple murmura contre Moïse, en disant: Que boirons-nous?25  Moïse cria à l’Éternel; et l’Éternel lui indiqua un bois, qu’il jeta dans l’eau. Et l’eau devint douce. Ce fut là que l’Éternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu’il le mit à l’épreuve.26  Il dit: Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Égyptiens; car je suis l’Éternel, qui te guérit.27  Ils arrivèrent à Elim, où il y avait douze sources d’eau et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l’eau.1 ¶  Toute l’assemblée des enfants d’Israël partit d’Elim, et ils arrivèrent au désert de Sin, qui est entre Elim et Sinaï, le quinzième jour du second mois après leur sortie du pays d’Égypte.2  Et toute l’assemblée des enfants d’Israël murmura dans le désert contre Moïse et Aaron.3  Les enfants d’Israël leur dirent: Que ne sommes-nous morts par la main de l’Éternel dans le pays d’Égypte, quand nous étions assis près des pots de viande, quand nous mangions du pain à satiété? car vous nous avez menés dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette multitude.4  L’Éternel dit à Moïse: Voici, je ferai pleuvoir pour vous du pain, du haut des cieux. Le peuple sortira, et en ramassera, jour par jour, la quantité nécessaire, afin que je le mette à l’épreuve, et que je voie s’il marchera, ou non, selon ma loi.5  Le sixième jour, lorsqu’ils prépareront ce qu’ils auront apporté, il s’en trouvera le double de ce qu’ils ramasseront jour par jour.6  Moïse et Aaron dirent à tous les enfants d’Israël: Ce soir, vous comprendrez que c’est l’Éternel qui vous a fait sortir du pays d’Égypte.7  Et, au matin, vous verrez la gloire de l’Éternel, parce qu’il a entendu vos murmures contre l’Éternel; car que sommes-nous, pour que vous murmuriez contre nous?8  Moïse dit: L’Éternel vous donnera ce soir de la viande à manger, et au matin du pain à satiété, parce que l’Éternel a entendu les murmures que vous avez proférés contre lui; car que sommes-nous? Ce n’est pas contre nous que sont vos murmures, c’est contre l’Éternel.

Nous voyons ici le peuple d’Israël qui est sorti de la servitude terrible d’Egypte. Ce peuple a vécu 430 ans d’esclavage, il est maintenant enfin libre. Mais ce peuple est un peuple composite. Il y a parmi eux des vauriens qui se sont faufilés durant l’exode comme il y a des gens de valeur. C’est un peuple qui est sans aucune culture divine profonde. Dieu a un plan pour eux. Il veut construire avec eux la fondation qui lui permettra de faire d’Israël le peuple au milieu duquel il pourra habiter.

Dieu va essayer de transformer ce peuple en un peuple qui fera la fondation des générations futures d’Israël. Car les générations futures vont s’appuyer sur celle-ci pour leur conduite et leurs valeurs. Dans le passé, Dieu a pris 25 ans pour fabriquer la fondation d’Isaac en formant Abraham son père biologique pendant 25 ans à le connaître avant qu’il ne lui donne son fils.

Pourquoi? Parce qu’Abraham n’était pas prêt à fonder le foyer dont Dieu avait besoin pour faire de lui le père d’une multitude. Abraham avait besoin de travail dans sa fondation spirituelle. L’erreur d’Ismaël est une preuve de sa mauvaise fondation initiale.

Il faut du temps pour rebâtir la fondation

Voici un premier principe: La fondation de Dieu a besoin du temps pour se poser. Les bâtisseurs appellent cela l’exploration. Plus une communauté, une église, une famille ou un individu aura pris le temps d’explorer sa fondation, plus elle sera solide et lui permettra de durer longtemps.

On explore le sol d’une maison avant de la construire pour déterminer la composition du sol. Le but étant de savoir quels sont les travaux ou les matériaux dont il faudra disposer quand on va creuser la fondation pour la rendre solide ? L’exploration de notre vie est nécessaire pour que Jésus Christ le fondement, puisse être posé de manière stable. Sans l’exploration, notre fondation spirituelle ne tiendra pas longtemps.

Marc 2:22  Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.

Si les principes fondamentaux de la Parole de Dieu ne sont pas profondément implantés dans nos cœurs, Les anciennes et mauvaises fondations de notre cœur vont les vomir.

C’est ce que Jésus a voulu illustré par ce principe tiré de la nature. Malheureusement, c’est ce qui se passe dans la vie de plusieurs chrétiens nés de nouveau qui n’ont pas exploré leurs vies pour enlever les gravas de l’ancienne fondation avant de poser la nouvelle. La bonne fondation spirituelle de la vie, c’est Jésus Christ lui-même : la Parole de Dieu. Jésus Christ est le rock sur le quel nous nous tenons ne peut pas coexister avec une fondation défectueuse.

Nous sommes dans un siècle où les gens ne veulent pas laisser le temps à Dieu pour bâtir leurs vies sur des fondations solides. Nous sommes pressés de voir la gloire de Dieu, pressés de jouir de bénédictions, pressés d’obtenir des grâces, pressés de nous marier, pressés de devenir des prédicateurs, pressés de faire des exploits avec Dieu. A peine sommes-nous devenus chrétiens que nous croyons que nous pouvons comprendre tous les principes bibliques. Nous refusons de prendre le temps de grandir en travaillant sur notre fondation spirituelle. Tout cela demande de passer du temps dans la communion fraternelle et accepter que de nous débarrasser de notre ancienne manière de vivre.

Nous ne prenons pas le temps de visiter les mauvaises fondations sur lesquels nos vies ont précédemment été fondées et déformés. Nous ne prenons pas le temps de creuser profondément dans nos vies pour évacuer les principes sataniques qui ont guidé nos comportements durant des années.  Nous ne voulons pas patiemment examiner la culture dans laquelle nous avons baigné et grandi pour nous dégager de ses pièges en venant aux enseignements afin de les mettre en pratique.

Certains croient qu’en priant ils vont mettre tous ces gravas spirituels hors de leur vie. Il y a des comportements qui ne s’en iront pas tant que nous n’avons pas traité notre chair durement. La vie de Christ ne prendra le dessus sur la loi du péché et de la mort en nous que si nous acceptons de capituler, de mourir à certains de nos assurances, avantages mêmes légitimes.

Voilà pourquoi  une église peut avoir mille membres et n’avoir que dix véritables disciples du Seigneur. Bien aimé, c’est une épidémie ! La croissance numérique ou spirituelle véritable d’une église ne saurait se faire sans une fondation solide de ses membres.

Nous savons que l’église locale sera toujours constituée en même temps de personnes matures et de personnes immatures pleins de défauts. Mais une église sera bancale s’il n’y a pas un processus de maturation des chrétiens pour que les anciens forment le socle sur lequel seront bâtis une nouvelle génération.

Ce n’est qu’à ce moment que l’on peut parler de croissance ; quand la fondation est solide. Voilà pourquoi nous observons tant de destruction de foyers dans les églises de réveil ; tant de rétrogrades, des comportements déviants etc.

Dieu choisit ses matériaux après les avoir éprouvés

Quand Dieu a tiré Israël de l’Égypte, c’était un peuple qui ne connaissait pas Dieu. Dieu les a amène dans le désert. Pourquoi? Parce que Dieu ne voulait pas que les peuples d’alentours soient témoins des mauvais comportements que ce peuple avait envers leur Dieu. A peine avaient-ils fini de se réjouir de la délivrance que Dieu leur avait accordé sur les égyptiens, qu’ils se mirent à murmurer.

C’est aussi pour cela qu’à peine les gens sont-ils nés de nouveau qu’ils oublient le grand salut que Dieu leur a accordé par son sang. Comme les israélites dans le désert exigeaient  de Moïse : le pain et la viande. Beaucoup de chrétiens juste après leur conversion décrochent de la foi à cause des problèmes liés à leur ventre ou leur porte monnaie et à la persécution.

Les israélites murmurèrent non pas contre Dieu mais contre Moïse et Aaron les accusant d’être à l’origine de leur situation. Les cœurs de ces hommes n’appartenaient pas à Dieu. Dieu fut patient et bon, il pourvoyait leur nourriture et leur l’eau mais à peine  faisait-il ce miracle, qu’ils se mettaient à se plaindre pour exiger de la viande et du pain. Que se serait-il passé si au lieu de se plaindre de Moïse ils avaient tourné leur cœur vers Dieu? Dieu dit à Moïse et Aaron que ce n’était pas à eux qu’ils s’en prenaient mais à lui Dieu.

Frères et sœurs vers qui vont tes murmures et tes plaintes? Vers des hommes ? Contre qui te plains-tu à l’Église? Est-ce du pasteur et de tes dirigeants? Comme les israélites les chrétiens ont du mal à se poser la question: qui est celui qui m’a appelé? Qui m’a introduit dans l’église locale? Est-ce moi-même ou est-ce Dieu?

Exode 15:25 Moïse cria à l’Éternel; et l’Éternel lui indiqua un bois, qu’il jeta dans l’eau. Et l’eau devint douce. Ce fut là que l’Éternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu’il le mit à l’épreuve.

Dieu mit ensuite Israël à l’épreuve, pourquoi ?  Dieu est un formidable architecte, avant de placer un matériau dans son édifice, il s’assure toujours que ce dernier peut résister le choc des intempéries. Le matériau ici s’était le peuple d’Israël sorti d’Égypte.

Lorsque nous sortons du monde, Dieu nous place dans son une église locale et nous fait passer par un désert dans lequel il nous testera pour voir si nous sommes dignes de faire partie de la fondation qu’il va utiliser pour les générations futures.

Lisez la vie des serviteurs de Dieu dans la bible et vous verrez que chacun d’eux est passé par des épreuves pour éprouver leur foi et leur fidélité à Dieu. C’est la raison pour laquelle très souvent après avoir fait des miracles dans nos vies il place devant nous des situations où nous pouvons soit murmurer soit lui faire confiance. Il n’y a pas un domaine particulier que Dieu choisit de nous mettre à l’épreuve. Cela peut se faire dans notre entreprise comme dans notre foyer, cela peut venir à tout moment c’est pourquoi nous devons être prêts.

2Timothée 2:20  Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil.

On utilise les vases dans une maison en fonction de l’honneur que leur donnent. La qualité de chaque vase est le critère du choix d’utilisation. Selon la conduite, la décision ou la réponse que tu donneras à une situation éprouvante pour ta vie dépendra ta qualification divine à son édifice. Tu seras un vase d’honneur si tu te conduis selon les principes de sa parole et un vase vil si tu es vilain. Mon frère ou ma sœur quel vase es-tu?

Dieu n’utilise pas du matériel défectueux

Quand tu passes ton temps à moucharder et à te plaindre en intoxiquant les autres, fais attention. Dieu ne peut pas se servir de toi comme un élément de sa fondation. Quand on regarde ce qui s’est passé à la fin du test de Dieu sur le peuple d’Israël, on se rend compte d’un autre principe: Dieu a pris 40 ans de patience dans le désert pour explorer son peuple en le mettant à l’épreuve. Dieu n’a pas permis qu’une seule personne qui n’était pas qualifiée pour l’édification de la génération suivante puisse entrer dans la terre promise. Qu’est-ce que cela nous enseigne? Peu importe tes talents, peu importe ta valeur à tes yeux, si tu ne réponds pas aux critères qui permettent à Dieu de te compter dans son édifice, tu n’en feras pas partie. Tu seras relégué à des tâches viles si tu ne te qualifies pas pour des tâches d’honneur.

On peut se demander : comment les israélites pouvaient-ils être aussi aveugles pour ne pas voir en Moïse un serviteur merveilleux qui obéissait aux instructions de Dieu? Pourquoi ont-ils passés tant de temps à lui désobéir ? La réponse est simple : avec Moïse, les israélites ne comprirent pas qu’ils étaient éprouvés dans leur foi par Dieu, il en va de même aujourd’hui, beaucoup de chrétiens ne savent pas qu’ils passeront des épreuves qui les qualifieront à faire partie de l’édifice divin.

Les israélites qui désobéirent dans le désert étaient aveuglés par leurs désirs charnels, ils ne voulaient pas de Dieu comme maître de leur vie mais comme pourvoyeur à leur besoin. Ils refusèrent d’obéir à Moïse dans l’épreuve du désert afin que leur fondation perverse d’Égypte ne soit détruite. Permettant à Dieu de voir qu’ils n’étaient dignes de former la fondation de la nouvelle génération qui entrerait à Canaan.

Si Dieu permet à des personnes qui ne sont pas qualifiées de devenir des piliers dans son Royaume, Satan se servira d’eux pour ravager son Église. Nous apprenons encore ici un principe: quand Dieu teste un matériau et voit qu’il n’est pas bon, il le retire. C’est pourquoi Jésus a dit aux pharisiens qu’ils seront jetés au dehors, là où il y a des grincements de dents. Dieu a rejeté la génération d’Israélites qui est sortie d’Égypte, sauf Caleb et Josué parce qu’elle était impropre à son édifice.

C’est pour les mêmes raisons que Dieu va aussi détruire la terre présente puisqu’elle est corrompue. Quel est l’état de la fondation de ta vie? Cette fondation est-elle dans sa phase d’exploration. Dieu est à l’œuvre pour rassembler et tester les matériaux qu’il va utiliser dans la génération suivante. Seras-tu disqualifié de cette édifice ou seras-tu comme Caleb et Josué qui mettaient sa parole en pratique? Le choix est le tien tu peux te laisser entraîner par ceux qui veulent vivre selon la chair ou tu peux décider de bâtir une fondation solide et te qualifier pour l’édifice divin.

Dites-moi ce que vous pensez, vos expériences ou votre réflexion dans la section commentaires en dessous. Sentez-vous libre de déposer une suggestion. Je serai heureux de recevoir de vous et donner de la valeur à votre contribution. 

Alain Bouwa

alainbouwa.com